Glossaire

Agrière : taxe seigneuriale en nature prélevée sur la récolte des tenanciers.

Aubarède : culture de saules ou peupliers blancs.

Ban : droit public d’ordonner et de punir incluant diverses prérogatives régaliennes comme l’exercice de la justice, la perception des impôts, le droit de lever une armée et de fortifier ou encore le contrôle des voies de circulation et des marchés.

Bastide : ville nouvelle caractéristique du Sud-Ouest de la France et répondant à un plan d’urbanisme plus ou moins rigoureux (organisation des habitations autour d’une place centrale, plan des rues en damier etc.).

Bayle/prévôt : officier du roi-duc responsable d’une circonscription appelée baylie ou prévôté.

Cens : redevance annuelle et foncière due par le tenancier au seigneur, payable en argent ou en nature.

Claret/Clairet : vin de couleur claire élaboré à partir de raisons noirs et blancs et à fermentation courte.

Coutumes : 1) règlementations anciennes d’une communauté conservée par la mémoire collective ou par des chartes (de concession ou de confirmation). 2) Taxes sur les marchandises.

Esporle : taxe recognitive que chaque nouveau tenancier doit verser à son seigneur ou à chaque changement de seigneur. Elle représente le lien juridique entre un tenancier et son seigneur, une tenure et sa seigneurie.

Fief : bien confié par un seigneur à un vassal ; par extension le terme s’applique également aux tenures.

Fin’amor : littérature poétique et jeu amoureux célébrant l’amour inassouvi entre une riche femme mariée et un amant de condition inférieur. Appelé aussi « amour courtois ».

Fouage : impôt exceptionnel perçu sur chaque foyer.

Franchise : statut juridique particulier concédé à une communauté territoriale (parfois à un individu) par le seigneur du lieu dans le but d’attirer et de fixer les populations. Synonyme de « coutumes ».

Guidage : droit d’entrée dans les Landes de Gascogne dont les éleveurs transhumants doivent s’acquitter avant d’y faire paître leurs troupeaux.

Herbage : droit de pâture prélevé par les agents du roi-duc et permettant de faire paître les troupeaux transhumants dans les espaces vacants destinés à l’usage collectif.

Homenest : taxe recognitive à laquelle est soumis le « questal » (dépendant assujetti au servage) envers son maître. Elle est versée lors d’un rite s’apparentant à celui de l’hommage vassalique.

Hommage : cérémonie solennelle durant laquelle le vassal jure fidélité à son suzerain, en retour de quoi ce dernier lui promet sa protection.

Inféodation : mise en fief de terres issues de la réserve seigneuriale.

Issac : droit d’entrée dans Bordeaux versé par les marchands de vin venant du Haut-Pays.

Jurat/consul : membre du conseil de la ville.

Lods et ventes : droit de mutation à verser lors d’un transfert de tenure entre deux tenanciers. Les lods sont payés par l’acheteur et les ventes par le vendeur.

Paréage : contrat conclu entre deux seigneurs pour établir une co-seigneurie.

Privilège : voir « Franchise ».

Questal : mot gascon désignant un homme ou une femme dont la dépendance est assimilée à une forme de servage.

Queste : taxe prélevée sur les hommes libres (elle est alors tarifée) et sur les questaux (alors d’un montant arbitraire et de fréquence aléatoire). Elle peut s’apparenter à la taille ou au fouage.

Réserve : terres seigneuriales directement mises en valeur par des serfs ou des ouvriers rémunérés et dont les bénéfices sont réservés au maître des lieux.

Retenue : groupe de combattants rémunérés et dégagés de toute obligation féodale.

Suzerain : seigneur possédant des fiefs concédés à des vassaux lors de la cérémonie de l’hommage.

Tenancier : paysan exploitant une tenure.

Tenure : terre seigneuriale dont l’exploitation est concédée à des paysans appelés tenanciers.

Vassal : homme libre ayant prêté l’hommage à un seigneur plus puissant que lui (et appelé suzerain) en échange de la concession d’un fief. Le vassal doit l’aide et le conseil à son suzerain.