De la publication des premiers "rôles" au Gascons Rolls Project

 

Représentant une des principales séries d’archives sur le gouvernement anglais du Moyen Âge, les Rôles gascons ont naturellement très tôt suscité l’intérêt des érudits. Avec l’affirmation du patriotisme national au XIXe siècle, les études portant sur l’histoire de la Nation, de ses régions et de « ses peuples » se multiplient. Mais si les spécialistes lisent les textes, rares sont ceux qui les transcrivent pour les éditer. Les quelques publications menées à bien sur les rôles se révèlent trop lacunaires et de qualité inégale pour contribuer réellement à l’avancée de la recherche sur le sujet.
Le développement de la méthodologie et de la rigueur scientifique de la discipline historique permet néanmoins aux historiens de l’école méthodique de l’extrême fin du XIXe siècle et des premières années du XXe siècle de prendre conscience de la nécessité de rendre accessibles les documents anciens. Ainsi, entre 1885 et 1962, trois éminents historiens s’attachent au rude labeur de l’édition des Rôles gascons : Francisque Michel en 1885, Charles Bémont en 1896, 1900 et 1906, et enfin Yves Renouard en 1962. Après la publication de cinq tomes imposants comprenant les rôles des rois Henri III (1216-1272), Édouard Ier (1272-1307) et de la première décennie du règne d’Édouard II (1307-1327), la mort d’Yves Renouard met un terme au projet de publication pour plusieurs décennies. Malgré l’apport majeur de cette première série de volumes – qui n’est d’ailleurs pas non plus exempte d’erreurs –, les rôles de la période s’étendant du XIVe siècle au milieu du XVe siècle restent longtemps inédits. Cette lacune pose un sérieux problème aux chercheurs puisque la période correspond en grande partie à la guerre de Cent Ans (1337-1453).

Fig9

Il faut attendre le début du XXIe siècle et le développement significatif des techniques de numérisation dans les laboratoires de Sciences Humaines, les bibliothèques et les archives nationales et locales pour que plusieurs chercheurs anglais et français s’engagent dans un nouveau projet collaboratif d’édition des Rôles gascons. La transcription des rouleaux inédits débute en 2006, l’objectif final étant leur diffusion en ligne afin d’en faciliter la consultation internationale. Contrairement aux travaux de Francisque Michel, Charles Bémont et Yves Renouard, qui avaient édité les actes in extenso, cette nouvelle édition livre des calendars, c’est-à-dire des analyses en anglais et en français détaillant la teneur exacte de chaque acte transcrit, assorties d’images des membranes numérisées en très haute résolution. Seuls les documents et rôles les plus importants bénéficient d’une édition intégrale accompagnée d’une traduction. À terme, un tirage papier de plusieurs volumes doit être publié.

Le premier financement du projet « Rôles gascons : 1317-1468 » par l’Art and Humanities Research Council britannique (AHRC) commence officiellement en octobre 2008 et s’achève en septembre 2011. Dirigé par des chercheurs d’Oxford, Liverpool et Londres il est suivi en 2012 du côté français par trois nouveaux financements publics et privés d’un an rassemblés autour du Laboratoire d’Excellence LaScArBx (CNRS-Université Bordeaux Montaigne). En avril 2013 est obtenu un nouveau financement britannique grâce à la fondation Leverhulme Trust. L’équipe franco-anglaise s’attache dans le même temps à valoriser cette nouvelle ressource documentaire par la publication d’une série de travaux universitaires. Le site internet the Gascons Rolls Project (1317-1468) représente la concrétisation de cette importante collaboration intellectuelle et scientifique entre l’Angleterre et la France.

Ligne rouge

ausonius 2016