Nos tutelles

 
Bordeaux Montaigne Logo2 NB CNRSfilaire NB

Notre LabEx 

 
LASCARBX  

Nos partenaires 

 
LOGO IRAMAT CRP2A NB logoPACEA NB FSAB logo NB 

LOGO BIBLIOTHEQUE

 Logo Ausonius Editions
LOGO ausoHNum

Espaces : fabrique, usages, représentations

 

 

     Coordination :
Sandrine LAVAUD, MCF Histoire médiévale - Université Bordeaux Montaigne  mail
Florence VERDIN, chargée de recherche - CNRS  mail


L’axe « Espaces : fabrique, usages, représentations » s’inscrit dans la tradition du laboratoire Ausonius, à la suite des travaux de Charles Higounet, fondateur en 1968 du Centre de Recherches sur l’Occupation du Sol. Si l’objet d’étude est demeuré pérenne, le questionnement scientifique a évolué vers un élargissement du champ temporel, avec l’adoption d’une perspective diachronique, comme géographique, et le choix d’un regard multiscalaire sur les espaces d’étude (Aquitaine, Berry, péninsule Ibérique, Adriatique). Le renouvellement s’est nourri de l’interdisciplinarité des équipes de recherche constituées d’archéologues, d’historiens, d’historiens de l’art, de géomorphologues, de géographes, d’urbanistes, de morphologues, d’archéozoologues, de paléoenvironnementalistes, de géomaticiens… ; il s’est également manifesté dans les méthodes de collecte et de traitement numérique des données. Cette évolution du regard sur l’espace suscite des collaborations intra et extra Labex. Elle se veut en connexion avec la demande sociale, notamment dans les projets de valorisation. Deux facettes en sont particulièrement explorées : l’espace comme objet historique d’une part, épistémologie et méthodologie de l’analyse spatiale d’autre part.

L’espace, un objet historique : considéré comme un produit social, l’espace se prête à une analyse diachronique attentive à en décrypter et en interroger les modalités de construction, d’appropriation, de polarisation, de territorialisation, de perception et de représentations. Comment se construit l’espace ? Quelles pratiques et usages ? Comment l’espace devient territoire ? Quelles formes de représentations et d’appartenance ?  Ces questionnements sont déclinés selon trois grandes perspectives :
   1.Environnement et gestion des ressources naturelles
   2. Habitat et territoire
   3. Fabrique et fonctionnement de l’espace urbain.
Épistémologie et méthodologie de l’analyse spatiale : la réflexion entend mettre à distance l’objet d’étude et interroger les postulats et pratiques scientifiques de l’analyse spatiale à différents niveaux : les sources, les démarches et les outils, les représentations et paradigmes historiographiques.
Voir l'argumentaire de l'axe

 

Projets en cours

  • Du Pléistocène à l'Anthropocène : connaître les mécanismes passés d'évolution des populations (végétales, animales, humaines) et des milieux pour prédire les réponses futures. L'exemple du littoral aquitain (LITAQ)  voir
  • La cité des Bituriges Cubi de l'âge du Fer à l'époque romaine  voir
  • Habiter en Aquitaine dans l'Antiquité (de la Tène finale à l'Antiquité tadive)  voir
  • Les thermes de Longeas et le sanctuaire des Chenevières (Chassenon, Charente)  voir
  • Les villes-têtes de l'Aquitaine : approches cartographique, historique et comparative  voir
  • SIG archéologique et historique sur l'espace urbain de Bordeaux  voir
  • Habiter, consommer, échanger dans la basse vallée de la Garonneau Moyen Âge (La MAR)
  • AdriAtlas : Atlas informatisé de l'Adriatique antique (1100 a.C. - 751 p.C.)  voir


Projets achevés
  - Peuples de l'estuaire girondin et du littoral médocain (du Ier millénaire av. J.-C. à la fin de l'Antiquité) 
  - "Carte archéologique de la Gaule", volume bordelais 
  - Génèse, évolution et patrimonialisation d'un territoire industriel : le Fumélois et la vallée de Lémance (Moyen Âge - XXIe siècle) 
  - La rivière aménagée 
  - Des vallées et des hommes dans l'Antiquité médiévale. Villes et châteaux dans les basses vallées de la Dordogne et de la Garonne 
  - DyOHR - Dynamique fluviale, occupation humaine et risque dans la plaine fluvio-estuarienne de la Garonne 
  - Le littoral de l'Istrie septentrionale et son arrière-pays (IIe s. a.C. - VIe S. P.C.) 
  - Le Palais-Gallien de Bordeaux : étude, restitution, valorisation 
  - Entre Save et Drave : terres d'ancrage, terres de passage, Ier s. a.C. - Ve s. P.C. - Slovénie
  - Entre Save et Drave : terres d'ancrage, terres de passage, Ier s. a.C. - Ve s. P.C. - Croatie    

Opérations de terrain
  - L’Isle-Saint-Georges (Gironde) 
  - Oppidum de Châteaumeillant (Cher)
  - Prospections systématiques : communes de Saint-Etienne-de-Lisse et Saint-Sulpice-de-Faleyrens (Gironde), commune de Lamontjoie (Lot-et-Garonne) 
  - Castrum du Castéra, Langoiran (Gironde) 
  - Chassenon (Charente) 
  - Lède du Gurp, Grayan-et-l’Hôpital (Gironde) 
  - Saint-Emilion, faubourg de la Madeleine (Gironde)  

 

Institut Ausonius
Maison de l'archéologie
8, esplanade des Antilles
33607 Pessac

05 57 12 46 51

 plan acces Ausonius

Les travaux de nos chercheurs

 

EN3CLICShalshs