Nos tutelles 

 
Bordeaux Montaigne Logo2 CNRSfilaire grand

Notre LabEx 

Nos partenaires

LOGO LASCARBX SITE LOGO IRAMAT CRP2AlogoPACEA

Les travaux de nos chercheurs

EN3CLICShalshs

 Logo Ausonius Editions

Les Humanités numériques à ausonius

 LOGO ausoHNum

Institut Ausonius
Maison de l'archéologie
8, esplanade des Antilles
33607 Pessac

05 57 12 46 51

 plan acces Ausonius

La péninsule Ibérique et le Maghreb, de la Protohistoire à la fin du Moyen Âge

 

 

 Bilan 2016MAQUETTE  SOCIETES  
 

 

 

Coordination :
François CADIOU, PR histoire romaine  mail
Yann DEJUGNAT, MCF histoire médiévale   mail voir

L’axe « La péninsule Ibérique et le Maghreb, de la Protohistoire à la fin du Moyen Âge » se situe dans la continuité du Centre Pierre Paris qui fut fondé au début xxe siècle à l’université de Bordeaux. Plongeant ses racines dans l’étude des provinces impériales à l’époque romaine, il a progressivement élargi ses horizons, à la fois dans le temps, dans l’espace et dans ses thématiques. Dans la diachronie, il privilégie désormais la longue durée et s’étend de la protohistoire à la fin du Moyen Âge. Tout en accordant une place privilégiée à l’étude des Espagnes antiques et médiévales, son domaine de recherche se déploie actuellement vers de nouveaux terrains, en particulier le Maghreb, et vers de nouvelles approches, en empruntant notamment les chemins des gender studies et de l’histoire-monde.

Dès ses origines l’axe PIM fut caractérisé par une approche pluridisciplinaire, associant étroitement des historiens, des archéologues, des épigraphistes et, plus récemment, des historiens de l’art. Trois thématiques majeures structurent les recherches de l’équipe :

- « Inscriptions, histoire sociale et identités » : en s’appuyant sur l’expertise reconnue de cet axe dans le domaine épigraphique, il s’agit d’approfondir notre connaissance dans les domaines de l’onomastique, de l’analyse des systèmes symboliques et de la construction des identités dans les sociétés ibères, celtibères et romaines, en accordant une attention particulière à la question des contacts linguistiques et graphiques.

- « Cultures politiques » : ce domaine de recherche a une vocation transversale, en cherchant à promouvoir une étude croisée des cultures politiques dans la diachronie (Antiquité-Moyen Âge) et dans la synchronie (analyse comparée des États chrétiens et musulmans médiévaux). Tout en s’intéressant de manière privilégiée aux thèmes de la guerre, des institutions et de la justice, de nouvelles thématiques émergent comme « politique et art », les « écritures du pouvoir » et « repenser le phénomène impérial » dans les mondes ibériques et maghrébins médiévaux.  

- « Territoires, sociétés et mondialisations » : en se fondant notamment sur les apports de l’archéologie, cette thématique se propose d’explorer la structuration des territoires, en s’attachant plus particulièrement à l’étude de la gestion des ressources et de l’hydraulique, des échanges économiques, de l’histoire urbaine et de l’architecture. Par ailleurs, à l’heure où les pionniers de l’histoire globale ont attiré l’attention sur le rôle central des Ibériques dans la première mondialisation européenne au XVIe siècle, l’axe PIM mène une réflexion sur la connectivité des sociétés ibéro-maghrébines, en l’abordant dans la longue durée, de la Protohistoire à la fin du Moyen Âge, afin de penser leur insertion et leur rôle dans la construction d’autres mondialisations.

Héritier d’une prestigieuse tradition de recherche, initiée par les pionniers de l’histoire et l’archéologie de l’Hispania romaine, l’axe entend promouvoir une approche réflexive en accordant une place privilégiée à la dimension historiographique afin de mieux comprendre la manière dont s’est construit un champ de recherche en profond renouvellement.

Projets en cours

  • Étude des ateliers céramiques du Mas de Moreno (Foz-Calenda, Teruel) : nouvelles techniques, alphabétisation, et latinisation  voir
  • Fouilles à Baelo (dir. Laetitia Borau)
  • Atlas Digital Onomastique la Péninsule Ibérique Antique (ADOPIA) (dir. Jonathan Edmonson et Milagros Navarro Caballero) voir
  • Graver dans le marbre : routes et origines des marbres antiques d’Aquitaine et d’Espagne (ROMAE) (dir. Anna Gutierrez) (en partenariat avec CRP2A)  voir
  • Justice et fourches patibulaires : lieux d'exécution, d'exposition et d'inhumation des corps des condamnés à mort (Moyen-âge - époque moderne) (dir. Martine Charageat, 2015-2018)
  • Ressources Arabes Pour l'Archéologie (RAPA)  voir
  • Les cultures politiques dans la péninsule Ibérique et au Maghreb (VIIIe-XVe siècle) (CPIM) (dir. Yann Dejugnat, programme formation LaScArBx, 2017-2019)  voir

Projets achevés

La guerre et ses traces. Conflits et sociétés en Hispanie à l'époque de la conquête romaine (IIIe-Ier s. av. J.-C.) 

Enseignement et diffusion du patrimoine archéologique commun. Formation des étudiants en Archéologie et Patrimoine des Universités de Bordeaux 3 et Saragosse