Data Management Plan (DMP) - gestion prospective des données : Différence entre versions

De Wiki du pôle Humanités numériques
Aller à : navigation, rechercher
(Définition)
(Genèse)
Ligne 14 : Ligne 14 :
 
Durant le déroulement du projet, ce document est un outil de bonne gestion au quotidien. Une fois qu'il est achevé, il constitue une feuille de route pour l'archivage des données, mais contribue également à leur identification et, donc, à ce qu'elles soient réutilisées dans le respect des droits d'auteur et des restrictions émises.
 
Durant le déroulement du projet, ce document est un outil de bonne gestion au quotidien. Une fois qu'il est achevé, il constitue une feuille de route pour l'archivage des données, mais contribue également à leur identification et, donc, à ce qu'elles soient réutilisées dans le respect des droits d'auteur et des restrictions émises.
  
=== Genèse ===
+
=== Cadre d'utilisation ===
 +
 
 +
L'établissement des DMP est préconisé pour l'ensemble des projets de recherche, quel que soit le domaine scientifique concerné.
 +
 
 +
Leur établissement et leur utilisation ont été institutionnalisés dans certains cadres. Certains financements sont ainsi conditionnés par leur réalisation, notamment à la NASA (voir la page [https://www.nasa.gov/open/researchaccess/data-mgmt] à ce sujet) ou bien encore, depuis 2011, à la ''National Science Foundation'' (NSF).
 +
 
 +
Dans le cadre du programme Horizon H2020, l'Union européenne entend encourager à leur utilisation. Lors de la soumission d'un projet au ''European Research Council'' (ERC), il est ainsi proposé de prendre part au ''Open Research Data pilot'' (''ORD pilot'')
  
 
== Quand et pourquoi créer un DMP ? ==
 
== Quand et pourquoi créer un DMP ? ==

Version du 20 septembre 2017 à 13:08

Qu'est-ce qu'un Data Management Plan ou Plan de gestion des données ?

Définition

Un Data Management Plan (DMP), ou Plan de gestion des données, est un document dont la première version est établie en amont d'un projet de recherche et qui est réactualisé autant de fois que nécessaire durant le déroulement de celui-ci.

Le DMP décrit le cycle de vie des données du projet concerné, à savoir :

  • quelle sera leur nature ;
  • comment elles seront produites ;
  • comment elles seront stockées ;
  • comment elles seront gérées tout au long du projet ;
  • quelles seront les procédures d'archivage à réaliser au terme des travaux.

Y sont également indiquées les restrictions qui peuvent exister quant à l'accès aux données (au cours du projet et après) ainsi que les éventuelles opérations de tri à prévoir.

Durant le déroulement du projet, ce document est un outil de bonne gestion au quotidien. Une fois qu'il est achevé, il constitue une feuille de route pour l'archivage des données, mais contribue également à leur identification et, donc, à ce qu'elles soient réutilisées dans le respect des droits d'auteur et des restrictions émises.

Cadre d'utilisation

L'établissement des DMP est préconisé pour l'ensemble des projets de recherche, quel que soit le domaine scientifique concerné.

Leur établissement et leur utilisation ont été institutionnalisés dans certains cadres. Certains financements sont ainsi conditionnés par leur réalisation, notamment à la NASA (voir la page [1] à ce sujet) ou bien encore, depuis 2011, à la National Science Foundation (NSF).

Dans le cadre du programme Horizon H2020, l'Union européenne entend encourager à leur utilisation. Lors de la soumission d'un projet au European Research Council (ERC), il est ainsi proposé de prendre part au Open Research Data pilot (ORD pilot)

Quand et pourquoi créer un DMP ?

Comment créer un DMP ?

(outils, soutiens)

Stocker et maintenir le DMP

Sources