logo REA
LOGO ausoHNum site

Institut Ausonius
Maison de l'archéologie
8, esplanade des Antilles
33607 Pessac

05 57 12 46 51

 plan acces Ausonius

AgroPast

 

 

Recherches sur l’agropastoralisme landais au Moyen Âge

Responsable :  Frédéric Boutoulle

Financements : Région Nouvelle-Aquitaine (AAP-recherche 2021, priorité 2), UBM, Ausonius, Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne, Écomusée de Marquèze (Sabres), Université Pau et des Pays de l’Adour (EA-ITEM), Hades, Biolandes SA

Durée : 2022-2025

Participants : Frédéric Boutoulle, Sylvie Favarel (Ausonius), Yan Laborie (ville de Bergerac), Clément Coutelier (Ausonius), Gabriel Vialatte (Ausonius), Dominique Bidot-Germa (UPPA-ITEM), Mélanie LeCouédic (UPPA-ITEM), Denis Richard (PNRLG), Florence Raguenes (PNRLG), Philippine Piel (PNRLG), Mathilde Bois (PNRLG), Charlotte Hallavant (Hades), Anne Berdoy (Framespa), Christine Rendu (Traces), Didier Vignaud (UPPA), Jeanne-Marie Fritz, Amaia Legaz  (Hades), Hervé Gaillard  (DRAC), Hervé Barrouquère (CRAL), Dominique Coutière (Biolandes), Philippe Corrège (Biolandes), Marielle Bernier (Ausonius), Elodie Faure (Hades)

Résumé :

AgroPast est un projet de recherche interdisciplinaire d’histoire et d’archéologie médiévales qui sera consacré à l’étude du système agropastoral des Landes de Gascogne durant le Moyen Âge et sur le temps long. Ce système original, que le boisement des landes de Gascogne après la loi de 1857 a fait disparaître, repose sur l’association seigle-millet et l’élevage extensif d’ovins remarquablement adapté au milieu sableux. L’objectif du projet AgroPast est d’interroger le postulat selon lequel ce système, bien étudié aux époques moderne et contemporaine, est déjà en place au Moyen Âge, voire plus tôt, alors que les données pour l’instant recueillies (archivistiques, carpologiques) ne vont pas toutes dans ce sens. Le projet s’appuiera sur un partenariat avec le parc régional des Landes de Gascogne et l’écomusée de Marquèze, en parallèle avec la mission d’inventaire du bâti actuellement conduite par le PNRLG. Le projet prévoit des études d’archives sur les fonds médiévaux, des prospections au sol ainsi que des analyses géo-archéologiques et bioarchéologiques, autour de 4 axes principaux :

- l’association seigle-millet et sa place dans les productions vivrières,

- l’élevage et la transhumance inverse (ou hivernale),

- l’essor des peuplements nouveaux ,

- l’impact sur la transformation des milieux.

 
LOGO PETRAE
LOGO CPIM
LOGO AQUITAINE DUCALE