NOS TUTELLES  
Bordeaux Montaigne Logo2
 
LOGO CNRS Web  MIN Culture RVB 
NOS PARTENAIRES  
LOGO IRAMAT CRP2A
 
logo PACEA Web  FSAB logo Web
NOTRE LABEX
   
LOGO LaScArBx     
NOTRE TWITTER
   
 twitter    
 logo REA
LOGO ausoHNum site

Institut Ausonius
Maison de l'archéologie
8, esplanade des Antilles
33607 Pessac

05 57 12 46 51

 plan acces Ausonius

SE REPRÉSENTER AUTRUI

                                                              

                                                                             Se représenter autrui : entre construction, évolution et faux-semblant/mystification

 

 

PORTRAIT MANON I
OEIL 2 

Manon Isserte

Le travail féminin dans les campagnes à la fin du Moyen Âge ( XIIe siècle - première moitié du XVIe siècle)

Sous la direction de Sophie Coussemacker
 
Mes recherches portent sur l’étude du travail féminin dans les campagnes de la fin du Moyen Âge. Le principal objectif de cette étude est de montrer les femmes au travail dans toute la multiplicité des tâches et travaux qu’elles effectuent. Les sources utilisées sont nombreuses et variées, dans un souci d’avoir le plus de regards possible sur les représentations de ce travail féminin. Mon but est d’utiliser à bon escient la diversité et la richesse de ces sources et des représentations qu’elles nous offrent, afin de mettre en lumière le caractère indispensable du travail féminin paysan. 

Sources :
une majorité de sources iconographiques, des sources littéraires ainsi qu'une source comptable.
Par le biais des images, nous allons nous pencher sur la représentation que l 'on se fait de la paysanne et de son travail au Moyen Âge, en s'intéressant d 'une part aux représentations en  elles-mêmes mais aussi à ceux qui les produisent.

  PORTRAIT MAELLE
OEIL 2

Maëlle Coudre

Sarlat: de la fabrique historiographique à la fabrique urbaine

Sous la direction de Ezéchiel Jean-Courret

Ce travail porte tout d’abord sur l’étude des divers récits historiographiques de la ville de Sarlat. Cette première étude a pour objectif de comprendre la création de la ville ainsi que la place des divers pouvoirs à travers la vision des historiographes. Puis, l’objectif sera d’arriver à déceler la vérité des dits au sein des récits historiographiques concernant les pouvoirs de la ville avec l’étude du Livre de Paix. Pour finir, j’étudie l’impact du pouvoir religieux et du pouvoir consulaire sur la topographie de la ville avec une étude monumentale à l’aide de sources cartographiques.

Sources :
Cadastre Napoléonien 1850
Plan du chanoine Jean Tarde de 1624
Livre de Paix de 1299

Cette journée d’étude permet de dévoiler la concentration des diverses études historiographiques sur l’aspect religieux de la ville à l’encontre du pouvoir consulaire, peu présent. Puis, l’objectif sera également de nommer les nouvelles perspectives concernant l’étude de Sarlat.


 
       
PORTRAIT OLIVIAOEIL 2

Olivia Simonet

La correspondance entre les sultanats de Grenade et de Fès au XIVe siècle : recherches sur la diplomatie intra-islamique

Sous la direction de Yann Dejugnat

L’étude de la correspondance échangée entre le sultanat de Grenade et celui de Fès, au XIVe siècle, permet de mettre en évidence les modalités de l’échange diplomatique entre les pouvoirs islamiques. Il s’agit de s’interroger sur les pratiques, mais aussi la fréquence de ces échanges et les raisons de l’entretien de ces liens, de sorte à étudier sur le long terme, au cours de plusieurs règnes, les formes que prend la diplomatie intra-musulmane.

Cette journée d’étude permet de dévoiler les limites de cette correspondance, par l’observation de la représentation du chrétien castillan, voisin ibérique de Grenade, dans les lettres nasrides, et sa confrontation à la réalité des relations que les deux pouvoirs, soi-disant antagonistes, entretenaient pourtant.

PORTRAIT VALENTIN

OEIL 2

Valentin Fleury

La pratique diplomatique des Omeyyades de Cordoue (fin VIIIe - début XIe siècle)

Sous la direction de Yann Dejugnat

Le travail consiste à comprendre comment la diplomatie Omeyyade est construite et cela au travers de différents axes qui construisent la diplomatie. Il s’agit d’étudier les différents interlocuteurs des émirs et des califes, leurs choix d’ambassadeurs, la façon de dialoguer avec les autres puissances, les cadeaux reçus et envoyés, la réception d’ambassadeur ou encore la représentation que la dynastie souhaite montrer aux autres puissances étatiques.

Sources :
les sources utilisées pour l’étude de ce sujet sont avant tout les chroniques arabes, les chroniques chrétiennes, les correspondances diplomatiques ou encore les récits d’ambassades.

À mon sens, il est important d’aborder dans le poster la représentation de l’autre qui est à la fois un mélange entre une réalité et une fiction. C’est le récit de l’ambassade, sujet à débat, de 844 - 845 auprès des Vikings qui sera étudiée. 

LOGO PETRAE
LOGO CPIM
LOGO AQUITAINE DUCALE