NOS TUTELLES  
Bordeaux Montaigne Logo2
 
LOGO CNRS Web  MIN Culture RVB 
NOS PARTENAIRES  
LOGO IRAMAT CRP2A
 
logo PACEA Web  FSAB logo Web
NOTRE LABEX
   
LOGO LaScArBx     
NOTRE TWITTER
   
 twitter    

LOGO BIBLIOTHEQUE

 logo REA
 Logo Ausonius Editions
LOGO ausoHNum site

Institut Ausonius
Maison de l'archéologie
8, esplanade des Antilles
33607 Pessac

05 57 12 46 51

 plan acces Ausonius

Actualités du laboratoire


à la une

 

​​​​​​​​

​​
VOYAGE PEDAGOGIQUE web  

Claire Hasenohr  (Maître de conférences HDR en histoire grecque) organise avec l’Association HCP Conventus

un voyage pédagogique à Paris pour les masters d'Histoire ancienne sur le thème À la découverte des sources de l'histoire ancienne.

Contact : claire.hasenohr@u-bordeaux-montaigne.fr ou association.hcpconventus@gmail.com

voir le programme


Livrable Achimuse 2022 2023 A lOmbre de la Flèche Saint Michel 003  

FOCUS SUR L'ASSOCIATION ARCHIMUSE

Archimuse est une association loi 1901 affiliée au master Patrimoine et Musées de l’Université Bordeaux Montaigne. Elle a pour objectif la valorisation du patrimoine bordelais et régional par la réalisation d’actions culturelles à destination de publics divers. Pour cela, sont mises à l’honneur les compétences acquises par les étudiants notamment en médiation et régie des oeuvres.
Chaque nouvelle promotion se voit ainsi confier la gestion d’un projet qu’elle valorise en proposant des événements culturels, pédagogiques, des expositions, des ateliers, etc. Pour mener à bien celui-ci, Archimuse fait appel à de fidèles partenaires locaux et nationaux, mais se mobilise également pour tisser de nouveaux liens (Université Bordeaux-Montaigne, Métropole de Bordeaux, Ville de Bordeaux, Tout Art Faire, Art Explora, etc.).
Archimuse est une belle expérience professionnelle et humaine enrichissant la future carrière de ses membres.

voir leurs actions et leurs projets


PROPRIETE AFRIQUE  

Table ronde : La grande propriété en Afrique ancienne le 19 mai suivie de la Journée pour la création du groupe de recherches : La grande propriété en Afrique ancienne le 20 mai
salle Jean Borde de la MSHA

voir le programme

En Afrique romaine, on constate une très importante profusion de domaines impériaux ou privés au statut extraterritorial par rapport aux cités. On sait, par exemple, que, à la veille de l’invasion vandale, les domaines impériaux pouvaient occuper un sixième du territoire selon les provinces. En raison de ce statut, ni les domaines impériaux ni les privés n’étaient imposables par les cités et n’alimentaient donc pas leurs caisses. Ils jouaient, en revanche, un rôle de premier ordre dans l’approvisionnement de l’Empire en denrées agricoles basiques puisque leur production était en bonne partie destinée aux marchés extérieurs, dont la ville de Rome, si bien que l’Afrique a été considérée comme le grenier de cette ville par de nombreux historiens.

Partant du projet ERC PATRIMONIVM et de son atlas, s’occupant de la propriété de l’empereur, cette table ronde vise à élargir ce champ aux domaines extraterritoriaux relevant d’autres grands propriétaires, tels que des sénateurs, de puissants affranchis ou des membres des aristocraties locales. Grâce à cette rencontre et à ceux qui suivront, on améliorera nos connaissances sur la localisation de ces grandes propriétés, sur la façon dont elles étaient gérées et exploitées, ainsi que sur la condition des exploiteurs. Dans une perspective plus large, on visera à mieux comprendre le rôle de ces grandes propriétés dans la distribution des denrées et dans l’économie agricole africaine, ainsi que la dynamique de dons, héritages, confiscations, etc. entre les membres de l’élite.

À l’issue de cette première table ronde, des réunions auront lieu pour la création d’un groupe de recherches qui sera initialement composé de membres des UMR Ausonius et AnHiMa, ainsi que de l’Institut National du Patrimoine de la Tunisie. Une plus grande ouverture est prévue pour une seconde phase. De même, un dépassement des cadres chronologiques strictement romains sera envisagé, afin d’étudier les phénomènes de continuité et de rupture dans la grande propriété.


Egypte Gaule  

Séminaire du groupe de recherche « Dans l’œil des antiquaires »

L’Égypte et la Gaule dans l’œil des antiquaires (XVIIIe siècle)

20 mai 2022 14h30-18h

salle H121 de l'université Bordeaux Montaigne

La « belle Antiquité » occupe une place privilégiée dans les grands recueils d’antiquités que produit le premier XVIIIe siècle français. D’autres y trouvent aussi leur place comme les antiquités égyptiennes, dont les pièces enrichissent les cabinets européens, ceux du Midi de la France en particulier. D’autres antiquités encore émergent dans la France d’alors comme les antiquités étrusques ou les antiquités gauloises. Quelle place revient aux unes et aux autres ? Quels rapports entretiennent-elles avec le collectionnisme qui en alimente pour part la connaissance et le goût ? Le prochain séminaire du groupe de recherche « Dans l’œil des antiquaires » permettra d’entendre deux intervenantes autour de ces questions. Elles instruiront respectivement le dossier des antiquités égyptiennes, plus particulièrement celui d’Isis et du mythe osirien (Anna Guedon) et celui des antiquités gauloises (Odile Cavalier). 

Leurs interventions seront précédées d’un temps consacré à l’actualité éditoriale, avec une présentation par Renaud Robert et par les auteurs de trois ouvrages parus chez Ausonius éditions qui touchent à la réception de l’Antiquité entre la fin du XVIIe et le XIXe siècle. 

voir le programme


affiche expo  

MUSÉE EPHÉMÈRE

Dans le cadre du programme ESTRAN, une exposition de l'artiste Véronique Grenier qui réalise dans les argiles anciennes de la Gironde des sculptures éphémères sur l'estran de L'Amélie (Médoc) vous est présentée du 29 avril au 29 mai à Fort Médoc (Gironde).

Avec au programme :

  • samedi 7 mai à 17h30 : une conférence de Florence Verdin (CR CNRS, Ausonius) et de Camille Culioli (Doctorante en analyse géoarchéologique des systèmes côtiers) sur les fouilles archéologiques menées sur la plage de l'Amélie.
  • samedi 21 mai :
    • 14h/16h30 : Atelier Land art avec Véronique Grenier (avec inscription au 0687407821)
    • 17h30 : conférence de Jean-Paul Lescorce sur l'érosion marine et le mur de l'Atlantique

 En savoir +


jddfsab  

La 9ème Journée des Doctorants de la Fédération des Sciences Archéologiques de Bordeaux (FSAB), aura lieu le 10 mai 2022 en format hybride (Amphithéâtre B, bâtiment A29, au campus Talence Peixotto et sur Zoom). Un buffet est compris le midi.

Vous pouvez vous inscrire via ce lien pour participer en présentiel ou en hybride : https://jdd2022fsab.sciencesconf.org/

Cette journée d'étude s'intitule "L'Homme et les échanges : Études des contacts passés ".

Elle aura pour objectif de présenter des études pluridisciplinaires mettant en avant la richesse et la diversité des échanges entre les Hommes au cours du temps, qu'ils soient culturels, artistiques, matériels, religieux, biologiques, etc. Les thématiques visées par cet appel à communication sont diverses et pourront aborder : la nature des motivations poussant les Hommes à échanger, les espaces d'échanges et leurs caractéristiques, la nature des biens échangés, leurs modes de fabrication, etc. Les avancées méthodologiques permettant de comprendre ces contacts passés pourraient également être abordées/discutées durant cette journée.

voir le programme


France Culture Logo  

Patrice Brun, Professeur d'histoire grecque (Ausonius - UBM) sera l'invité de Jean-Noël Jeanneney dans l'émission "Concordance des Temps" sur France Culture le samedi 7 mai de 10 heures à 11 heures, sur le thème "L'Antiquité grecque et nous".


LOGO AFEDMA  

Nous avons le plaisir de vous annoncer la création de l’Association française pour l’étude des décors en marbre antique (AFEDMA).

L’initiative de créer une association pour l’étude des marbres est née de la volonté d’échanger sur le sujet des roches décoratives employées dans les décors antiques et de développer cette discipline en France. Ayant toutes les trois réalisé des thèses sur cette thématique, nous avons pu constater que les études sur l’ornement marmoréen ne sont encore que trop peu diffusées dans les colloques et les publications. Peu abordé lors des rencontres scientifiques sur l’ornement, le placage de marbre est pourtant un procédé décoratif répandu qui nécessite des techniques spécifiques tant au niveau de la confection de ses éléments que pour sa mise en œuvre. Pour ne citer que quelques exemples, l’identification des roches, les techniques de confection des composantes du décor, l’étude des mortiers, l’étude des décors, les relations avec les autres types d’ornements (mosaïques, enduits peints et stucs) sont autant de points qui témoignent de l’intérêt de ce domaine de recherche.

Si ces dernières années le sujet des marbres a connu un engouement, de très beaux dossiers ayant fait l’objet de thèses ou de publications, rares sont les lieux de rencontres et d’échanges autour de cette spécialité. Les grands colloques sur la décoration n’incluent qu’occasionnellement ce type de mobilier, et les études sur le marbre s’intègrent difficilement au sein des associations d’étude déjà existantes. Bien que les décors de pavement en opus sectile soient pris en compte dans les différentes associations d’étude sur la mosaïque, le décor pariétal en marbre n’y trouve pas véritablement sa place. Les décors d’applique comprenant des éléments architecturaux - et tout particulièrement les grands édifices publics - sont publiés dans le cadre d’études architecturales, et le reste des placages est le plus souvent négligé. Le colloque international ASMOSIA, qui regroupe l’ensemble des champs d’études autour du marbre, est incontournable pour notre champ de recherche, mais là encore, nous pouvons constater que les études françaises sur des contextes de provinces gauloises restent extrêmement rares.

À la suite de toutes ces constatations, nous avons donc décidé de créer une association dédiée à l’étude des décors en marbre d’époque romaine et tardo-antiques, permettant de faciliter la collaboration entre chercheurs. L’idée étant de pouvoir échanger sur ce domaine de recherche par le biais de rencontres scientifiques régulières, vouées à être publiées, nous travaillons actuellement sur une première manifestation pour 2024, ainsi qu’un site internet rassemblant les dernières actualités sur ce sujet d’étude. Si ce projet vous intéresse, vous pouvez dès à présent adhérer à l’association via le formulaire.

Laura Barataud, présidente

Elsa Roux, secrétaire                              

Marie-Claire Savin, trésorière


affiche française atlas copie  

Focus sur la collection ATLAS HISTORIQUE DES VILLES DE FRANCE

Promotion sur la collection

La collection AtLas Historique des villes de France est née de l'initiative de Philippe Wolff, professeur à l'université de Toulouse, et de Charles Higounet, professeur à l'université de Bordeaux et directeur du Centre de Recherches sur l'Occupation du Sol  et de son laboratoire de cartographie historique.

Sous leur direction puis celle de Jean-Bernard Marquette, 48 fascicules ont été publiés de 1982 à 2007. Actuellement, la collection, forte de 54 volumes, est dirigée par Ezéchiel Jean-Courret et Sandrine Lavaud et éditée par Ausonius Editions.

L'objectif de ces atlas est de retracer la formation de l'espace d'une ville, des origines à la première moitié du XIXe siècle, sur le plan historique, augmenté d'un commentaire textuel qui fournit des interprétations. Pour la première fois en 2009,  l'Atlas historique de Bordeaux s’est doté d'une troisième partie, consacrée aux « Sites et Monuments »· Les atlas d'Agen (2017), de Pau (2017), de Mont-de-Marsan (2018), de Périgueux (2018), et de Bayonne (2019) ont suivi ce modèle.

Renouvelant profondément la connaissance et la cartographie historiques de la fabrique urbaine, ces atlas constituent un outil scientifique au service des chercheurs, comme des acteurs de l'urbanisme et des amateurs d'histoire et de patrimoine.

Rendez-vous sur le site https://ausoniuseditions.u-bordeaux-montaigne.fr, dans la limite des stocks disponibles !


JE ATEG  

Journée d'étude ATEG

10 juin 2022

Amphi archéo (ACH005) de la maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Les suburbia dans l’Antiquité tardive

L'érection de remparts redéfinit souvent les limites des villes. Les modalités et la nature des occupations qui sont établies en dehors de l'espace clos évoluent. Du point de vue topographique, ces changements de destination peuvent être révélateurs de la structuration de la ville à la fin de l'Antiquité. Ces modifications concernent-elles l'ensemble des villes ? Assiste-t-on systématiquement à une rétraction du tissu urbain dans l'Antiquité tardive qui conduit à coloniser de manière différente des espaces ayant appartenu aux centres urbains du Haut Empire ? A quel moment des changements de destination s'opèrent-ils ? De quelle nature sont-ils : ne concernent-ils que les nécropoles qui, par exemple, peuvent s'installer sur de l'habitat du Haut Empire ou s'agit-il d'un phénomène plus large ? Ces changements résultent-ils réellement de l'érection des remparts ou peuvent-ils être antérieurs ? Y-at-il des espaces qui maintiennent leur fonctionnement ? Quels sont-ils ?

L’existence de quartiers dans la périphérie de l’enceinte, leur(s) fonction(s), leur distribution et leur structuration seront en particulier examinées. Ces ensembles seront comparés à ceux connus à l’intérieur de l’enceinte pour tenter de mettre en lumière les caractéristiques communes, les variations, voire les oppositions entre les différents espaces. Les suburbia feront alors l’objet d’un questionnement élargi : doivent-ils être considérés comme réellement suburbains ou reflètent-ils plutôt une pluri-polarisation de l’espace urbain ? Quelle évolution connaît l'espace suburbain au cours de l'Antiquité tardive ?

consulter le programme


affiche rencontre du 11  

RENCONTRE MASTERANTS-DOCTORANTS DU LABORATOIRE AUSONIUS

Sur une initiative de madame la directrice adjointe d'Ausonius, Sandrine Lavaud, et avec la collaboration de l'association HCP Conventus, une rencontre entre les doctorants.es du laboratoire et les masterants.es Archéologie, HCP (Lettres classiques, Histoire ancienne, Études médiévales), et Histoire de l'art, est organisée le lundi 11 avril 2022 de 17h30 à 19h30 dans l'amphi de la maison de l'archéologie (salle 005).

La première heure sera consacrée aux questions et interrogations que les masterants.es jugeront utiles de poser aux doctorants. La deuxième sera réservée à un moment de sociabilité, dont nous manquons toutes et tous en ces temps de travaux, dans le hall de la maison de l'archéologie autour d'une collation.

L’idée de cette rencontre est survenue suite aux constats que les échanges entre doctorants et masterants sont rares. La première heure sera dédiée à des questions générales et institutionnelles : par exemple, les procédures et les étapes pour postuler à un contrat doctoral, réaliser sa thèse avec ou sans contrat, envisager une co-direction avec une autre université, comment s’élabore son sujet d’étude, toutes questions pratiques et organisationnelles que jugeront utiles les masterants. Ce premier moment ne répondra pas à des questionnements scientifiques ou épistémologiques, à des interrogations sur le contenu d’un objet d’étude. Ces questions pourront être aborder au cours de la deuxième heure. Cette collation sera autant un temps de sociabilité que le moment des questionnements scientifiques spécifiques à chaque discipline, pour se faire les doctorants se seront précédemment présentés. Cette rencontre doit pouvoir apporter aux masterants des réponses sur ce qu’est la vie et le travail d’un doctorant dans le laboratoire, et être un pont entre nous, un moment collectif, nous, doctorants et masterants, qui sommes confrontés parfois à la solitude qu’induisent nos travaux de recherche.


ouvrages garonne u bordeaux montaigne max0x640  

Garonne - Histoire d'un fleuve bouleversé
Deux nouvelles publications ont vu le jour dans le cadre du projet "Garonne à marée". Porté par Anne Colin, maître de conférences en Protohistoire européenne - UMR 5607 Ausonius, il avait pour objectif de sensibiliser le grand public à l'évolution historique des paysages de la Garonne maritime.

  • Mémoire du fleuve en Sud Gironde

    Garonne d'hier et d'aujourd'hui - Images d'un fleuve bouleversé
    Vincent Joineau - Sébastien Husté

  • Garonne dessinée

    1834 - L'exilé du fleuve
    Matthieu Zago

Retrouvez les auteurs à l'Escale du Livre, le 9 avril 2022, entre 14h et 20h, pour une séance de dédicace.

en savoir plus


fouilles amigny u bordeaux montaigne max0x640  

La Seconde Guerre Mondiale racontée par l’archéologie expérimentale
Dans le cadre du programme CoBRA - Comprendre la Bataille par le Registre Archéologique – Alexis Gorgues, maître de conférences à l’Université Bordeaux Montaigne - UMR 5607 Ausonius, a mené 3 campagnes de fouilles entre 2019 et 2021 à Amigny, dans le département de la Manche, avec le soutien du ministère de la Culture (DRAC Normandie)

en savoir +


BaeloClaudia  

FOUILLE ARCHEOLOGIQUE
Ville romaine de Baelo Claudia (Andalousie, Espagne)
15 mai au 4 juin 2022

Située près du détroit de Gibraltar, la ville romaine de Baelo Claudia est l’un des sites les mieux conservés d’Espagne. La fouille porte sur le réseau d’alimentation en eau urbain, le rempart et un îlot central de la ville encore inexploré.
Pour candidater : expérience souhaitée (minimum 1 mois). Envoyer un CV. Vaccin antitétanique obligatoire. Frais pris en charge par la mission.
Contact : laetitia.borau@cnrs.fr
Liens: https://www.casadevelazquez.org/recherche-scientifique/fouilles-archeologiques/leau-a-belo/presentation-et-objectifs/
https://archeocvz.hypotheses.org/category/programmes-associes/leau-a-baelo-claudia


    Accèder aux anciennes actualités du laboratoire
 

 

 

 

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
LOGO PETRAE
LOGO CPIM
LOGO AQUITAINE DUCALE
VISUEL SITE 

halshs

Les travaux de nos chercheurs