2023/24
Semestre 2

 
         

 
   

MARDI 2 AVRIL 2024 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Julien ZURBACH - Maître de conférences en histoire grecque au Département d'histoire de l'ENS et chercheur rattaché à l'UMR 8546 AOROC
La ville de Milet d’après les fouilles récentes
On présentera les changements dans la connaissance de l’organisation spatiale et fonctionnelle de la ville de Milet (fouilles 2021-2023)

 
   
 
   

JEUDI 28 MARS 2024 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Kevin CHARRIER, Docteur en archéologie. Chercheur associé à l’UMR 6298 ARTEHIS.

Les dépôts monétaires découverts en territoire éduen (Ier-Ve siècles)
Le territoire éduen, situé en actuelle Bourgogne, renferme un corpus de plus de 300 dépôts monétaires d’époque romaine. Nous nous interrogerons ici sur la chronologie, la typologie et les contextes archéologiques de ces découvertes.

 
   
 
   

JEUDI 21 MARS 2024 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Thibaud LANFRANCHI -MCF histoire romaineUniversité Toulouse Jean Jaurès

Une mystérieuse magistrature : les tribuns militaires à pouvoir consulaire
Si l’histoire du conflit des ordres et de la mise en place du régime républicain classique a fait l’objet de nombreux travaux et de considérables avancées depuis la fin des années 1990, une magistrature est restée à l’écart de ces changements historiographiques en raison des difficultés qu’elle soulève. Cette séance se propose donc de revenir sur l’origine et la nature de la fonction de tribun militaires à pouvoir consulaire, afin de montrer comment elle peut, peut-être, s’intégrer à l’histoire de la Rome alto-républicaine.

 
   
 
   

JEUDI 14 MARS 2024 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Daniel Antonio Di LISCIA - Chercheur, Munich Center for Mathematical Philosophy (LMU München)

Libri Aristotelis legantur : The Rise of the University and the Impact of Aristotle’s Philosophy in the West
A widely held view conjures up all demons of error and evil through a perfidious combination of two main vices : the “Middle Ages” and “Aristotelianism”. Only a few know that during this time, universities emerged and evolved into our most common working environments. In my lecture, I would like to offer a general description of the philosophical background behind universities and emphasize the decisive role that Aristotle's philosophy played. The study of his texts is the result of a long process of struggle, at the end of which the West replaced many principles of the old Christian Wisdom with a new worldview based on one main conviction: Change is a reality that instead of negating or undervaluing, we should simply accept and learn to deal with at both theoretical and social levels.

 

 
   

JEUDI 7 MARS 2024 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne


Vedat KELEŞ - Professeur de l’Université de Samsun (Ondokuz Mayis Üniversitesi), Turquie

Parion: a Flourishing City in Ancient Troas. Past, Present and Future of Parion Excavations
La cité antique de Parion est située sur la côte sud des Dardanelles, près du village moderne de Kemer en Turquie occidentale. La cité a été fondée à la fin du VIIIe siècle av. J.-C. et existait jusqu’au XIe siècle ; c’était l’une des villes les plus importantes de la région de Troas du Nord. Les fouilles régulières commencées en 2005 ont été dirigées par le Prof. Dr. Cevat Başaran jusqu’en 2014 et par le Prof. Dr. Vedat Keleş depuis 2015. Lors de cette conférence, les principaux résultats des fouilles seront présentés, ainsi que les perspectives des recherches dans l’avenir.

 
   
 
   

JEUDI 15 FÉVRIER 2024 de 16H à 18H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne 

Alain BEYNEIX - Docteur en préhistoire, chercheur associé à l’UMR 7194 du CNRS et du Muséum national d’Histoire naturelle

L’enfant et la mort dans l’Occident néolithique
Présentation de l’ouvrage paru aux éditions Errance en 2018
À l’image de toutes les sociétés pré-transitionnelles, les populations agropastorales européennes du VIe au IIe millénaire av. J.-C. connurent un taux très élevé de mortalité infantile. Entre la naissance et le trépas, le temps était tristement compté et l’existence demeurait infiniment fragile. Ainsi, quel fut l’impact de cette faible espérance de vie des petits sujets sur les liens familiaux ? Les enfants morts firent-ils l’objet d’indifférence, comme on l’a longtemps supposé, ou au contraire bénéficièrent-ils de soins accrus ?

 
   
 
   

MARDI 13 FÉVRIER 2024 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Daniele MIANO - Professeur d’Histoire Ancienne, Université d’Oslo (Norvège)

Les reliques de Tite-Live : Histoire romaine et incarnation du savoir dans l'Italie de la fin du Moyen Âge
Mon séminaire porte sur le culte des reliques attribuées à l'historien romain Tite-Live dans plusieurs villes d'Italie, entre 1300 et 1500. Ce culte peut être lié à différents types d'incarnation, notamment liées au chevauchement entre ces vestiges physiques, les vestiges textuels de son œuvre, la connaissance personnelle de Tite-Live en tant que personne/auteur, et la façon dont la lecture de son œuvre pouvait rendre présents les grands hommes et les grandes femmes de l'histoire de Rome.

 
   
 
   

MARDI 6 FÉVRIER 2024 de 18H à 20H
Odéon de l'Archéopôle - Université Bordeaux Montaigne

Hélène Aurigny - Maître de conférences d’histoire grecque, Aix Marseille Université, Centre Camille Jullian UMR 7299

Les bronzes de Delphes, techniques, rites et histoire 
L’étude des objets de bronze découverts dans le sanctuaire de Delphes permet de retracer une histoire des techniques des alliages cuivreux de l’époque archaïque à l’époque classique, et plus largement une histoire du sanctuaire qu’ils accompagnent. D’autre part, les traces repérées sur les objets de bronze révèlent des pratiques qui invitent à interroger leur statut d’offrandes.

 

 
   

JEUDI 1er FÉVRIER 2024 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Hélène JAWHARA PIÑER - Docteure en Histoire médiévale, Université de Tours
Les Juifs et l'Espagne: perceptions sociales et évolutions des pratiques alimentaires, XIIIe-XVIe siècle
La présence documentée des Juifs en Espagne remontant au IIe siècle suggère l'ampleur des connaissances et des pratiques accumulées sur une longue période et dans divers domaines tels que la religion, l'alimentation, les pratiques sociales, la littérature et les sciences. Cependant, le rôle crucial exercé par l'autorité dominante sur les pratiques juives, y compris celles liées à l'alimentation, reste largement méconnu et négligé dans cet héritage pluriel, en particulier pour la période allant jusqu'en 1492 et les années qui ont suivi.

   

 
    JEUDI 25 JANVIER 2024 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
 
     
   

Frédéric EPAUD - Directeur de recherches au CNRS, UMR 6173 CITERES - LAT - Université de Tours

 
   

L'architecture à poteaux plantés du Néolithique au Moyen Âge : apport de l'ethnographie et de l'expérimentation
Les constructions en bois du Néolithique au haut Moyen Âge utilisent un système technique privilégiant les poteaux plantés, les bois ronds ou équarris, l'assemblage à mi-bois, la couverture végétale ou en bois. Pour comprendre ces architectures, l'approche ethnoarchéologique des constructions vernaculaires paysannes des XIXe-XXe siècles permet d'apporter des éclairages sur les restitutions possibles en raison de l'emploi du même système technique. En complément, la reconstruction expérimentale des charpentes anciennes, contribue également à renseigner ces structures disparues.

 
   
 
   

JEUDI 18 JANVIER 2024 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Ivana SAVALLI-LESTRADE - Directrice de recherche au CNRS-UMR 8210 (AnHiMA),  Paris

Famille et pouvoir dans l’entourage des rois hellénistiques 
D’Alexandre à Cléopâtre, les philoi et autres agents royaux de haut rang ont été des acteurs majeurs des royaumes hellénistiques. La cour, l’administration et l’armée ont offert de nouveaux débouchés aux ambitions individuelles des Grecs des cités et des élites hellénisées. Quels furent les mécanismes de reproduction du pouvoir parmi les hommes du roi ? En focalisant l’attention sur les liens familiaux, on s’interrogera sur les modalités de transmission des fonctions et des statuts, sur la répartition des rôles dans les fratries et aussi sur la place faite aux femmes .

 
   
 
   

JEUDI 11 JANVIER 2024 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Iddir AMARA, professeur d'archéologie à l'université d'Alger 2 (Algérie)

Données paléo-environnementales et culturelles dans la Tassili-Tan-Ahaggar (Sahara central, Algérie) Premières observations sur le Néolithique de la grotte de Telem Fezza.

Depuis le printemps 2022, nous avons mené deux campagnes de sondage dans la grotte de Telem Fezza dans le Tassili-Tan-Ahaggar (Sahara central, Algérie) afin d’évaluer le potentiel archéologique de la grotte et le patrimoine archéologique enfoui.

Le sous-sol sondé s’avère très riche et fournit du matériel appartenant au Néolithique. Des vestiges contemporains de peintures rupestres sont visibles sur deux parois de la grotte. Des monuments funéraires y sont également présents.

Les premiers sondages ont livré de nombreux objets archéologiques et biodocuments : restes osseux humains et animaux, microfaunes, macrorestes, malacofaunes, etc. Ces premières informations indiquent une activité culturelle et funéraire intense à l’intérieur de la grotte et dans sa périphérie, que nous exposerons lors de notre intervention.

 

 
       

 
   

Semestre 1

   
       
   

JEUDI 7 DÉCEMBRE 2023 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Sylvie FARAVEL, MCF histoire et archéologie médiévale, Ausonius – Université Bordeaux Montaigne

Villes médiévales en Gironde au Moyen Âge, présentation de l’exposition présentée aux Archives départementales de la Gironde
Ce séminaire permettra à une partie de l’équipe de médiévistes d’Ausonius (Sandrine Lavaud, Ezéchiel Jean-Courret, Frédéric Boutoulle), des Éditions et des archives départementales de la Gironde mobilisés dans la préparation de l’exposition consacrée aux Villes médiévales en Gironde au Moyen Âge qui rassemble pour la première fois dans un même espace scénographique, des documents rares issus des fonds conservés aux Archives départementales de la Gironde ou prêtés par des institutions partenaires.

 
   
 
   

LUNDI 4 DÉCEMBRE 2023 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Florie DEBOUCHAUD - Docteure en histoire de l’art médiéval, Université Paris Nanterre, chercheuse associée UMR 7041 ArScAn, équipe THEMAM

Vénus dans les villae tardives (IVe-VIe siècles) : une image de la romanité
La présence de l’image de Vénus dans les villae de l’Antiquité tardive permet de mettre en lumière l’attachement toujours important des élites à la culture classique au sein d’une société en pleine mutation. Outre les types iconographiques pluriséculaires, la popularité du type de la Vénus marine au sein de ces grandes demeures participe pleinement au développement d’un discours visuel visant à affirmer non seulement la domination des élites sur la nature mais encore à faire de cette divinité un motif synonyme de la Romanitas auquel la christianisation progressive de la société semble n’avoir, dans un premier temps, rien changé.

   

 
   

JEUDI 30 NOVEMBRE 2023 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Laetitia BORAU (Chercheuse CNRS, Ausonius)
et Marielle BERNIER (IE CNRS - Responsable du service Mobilier archéologiqure d’Ausonius)

Risque naturel et risque scientifique à Baelo Claudia (Espagne) : quand l’analyse archéologique s’y confronte

La notion de risque sera tout d’abord examinée à travers l’analyse des fouilles menées dans la ville romaine de Baelo Claudia où ont été mises en évidence des traces de « traumatismes » liés à des intempéries, à l’érosion ou à des épisodes sismiques… et des solutions techniques pour pallier ces problèmes environnementaux. Elle sera ensuite questionnée à travers l’exemple de l’analyse du mobilier archéologique qui est tributaire de la qualité des données scientifiques et de leur conservation.

 
   
 

 
 

JEUDI 23 NOVEMBRE 2023 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Vanessa ELIZAGOYEN - Archéologue - Chargée d'étude et de recherche à l'INRAP - Responsable d'opération, INRAP, Ausonius

L'habitat groupé tardo-antique landais de Bellocq (Saint-Geours-de-Maremne)
La fouille préventive du lieu-dit Bellocq de Saint-Geours-de-Maremne, dans les Landes, a été réalisée par l’Inrap en 2018. La parcelle, explorée sur 7000 m², est localisée en position d’interfluve, près de la limite sud d’extension de la Formation éolienne du Sable des Landes. A partir du milieu du IIe s. p. C. jusqu’aux VIIe-VIIIe s., des populations s’établissent à Bellocq. Les vestiges mis au jour sont essentiellement des empreintes en négatif d’éléments porteurs de bâtiments en bois et en torchis. Au total, ce sont vingt-trois constructions qui illustrent un type d’occupation très peu renseigné mais qui émerge progressivement en Aquitaine au rythme des projets d’aménagements : l’habitat aggloméré ou « village » de l’Antiquité.

   
   
 
   

MARDI 21 NOVEMBRE 2023 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Marcelo REDE - Professeur d’histoire à l’université de São Paulo - Brésil

Famille et Patrimoine en Babylonie au IIème millénaire av. J.-C.
La formation et la transmission du patrimoine familial entre les générations en Babylonie (et en Mésopotamie en général) suscitent une importante tension : la préservation de la base matérielle du groupe domestique entre parfois en conflit avec les règles de partage incluant tous les héritiers masculins et avec le système de dot au moment du mariage des filles. Une approche fondée sur l’anthropologie permet de comprendre l’ensemble de ces problèmes d’une façon renouvelée.

 
   
 
    JEUDI 16 NOVEMBRE 2023 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
 
   

Dmytro KIOSAK, chercheur, post-doctorant GPR - Ausonius, Université Bordeaux Montaigne

Modelling para-urbanisation: The case study from Prehistoric Ukraine
The study is supported by the interpretation of geo-referenced geomagnetic plans of the sites comprising sometimes hundreds of hectares and thousands of houses in their actual landscape. The models of early urban space are often sought in neo-classical economics. The notion of para-urbanisation forces us to shift our attention to modelling social relations and economic processes in prehistoric society re-enforcing a substantivistic approach to past economies.

 

 
   

JEUDI 9 NOVEMBRE 2023 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Le Sanctuaire de Demeter de Caunos de Carie à travers les trouvailles monétaires

Situé dans le sud-ouest de l'Asie mineure, près de l'île de Rhodes, Kaunos se trouve sur la rive gauche de la rivière Dalyan (Dalyan Çayı), qui relie le lac Köycegiz (Mugla, Turquie) à la Méditerranée. Il s'étend à l'intérieur des limites actuelles du village de Çandır, situé sur la rive opposée de la ville de Dalyan. Les pièces de monnaie découvertes lors des fouilles archéologiques menées par la mission turque dirigée par Baki Öğün entre 1966 et 2001 et par Cengiz Işık depuis 2001 jusqu'à aujourd'hui, constituent le matériel de notre projet d'étude.  Plus de 900 pièces ont été découvertes lors des fouilles et sont actuellement conservées dans les musées de Fethiye et de Bodrum. L'objectif de cette étude est de restituer l’histoire de et de retracer l'importance cultuelle de Déméter de Sanctuaire dans l'Antiquité à l'aide des indices numismatiques.

 
   
 
   

JEUDI 26 OCTOBRE 2023 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne


Cécile TROADEC - Docteure en histoire médiévale, membre associée du LUHCIE (UGA) &  Clément CHILLET - Maître de conférences en histoire ancienne (Université Grenoble Alpes)

Vignes antiques et médiévales de Rome : projet et perspectives

À Rome, au cours de la période médiévale, s’est constitué, aux marges de l’espace habité, un paysage d’enclos maraîchers que les sources médiévales et modernes appellent “vineae”. Ces parcelles, complantées de vigne, d’oliviers, de fruits et de légumes, ont contribué très largement à l’approvisionnement de la ville en denrées alimentaires. Elles n’ont toutefois pas encore fait l’objet d’une véritable étude d’ensemble, permettant de mettre en évidence les recompositions de ce parcellaire, le fonctionnement du marché de la terre ou l'évolution du profil des locataires de ces vineae. Notre intervention se propose de dresser dans un premier temps un état de la recherche pour l’époque médiévale (plus précisément pour les XIIIe-XVe siècles), tout en proposant quelques premières conclusions fondées principalement sur le dépouillement de la documentation notariée. Dans un second temps, nous présenterons le projet VIMEAR (Vignes médiévales et antiques de Rome), porté par le LUHCIE de l’UGA (Université Grenoble Alpes), dont nous amorçons la phase exploratoire (2023-2025). Ce projet a pour ambition d’améliorer notre connaissance de l’urbanisme de Rome, de l’Antiquité à l’époque moderne, en prenant pour point d’entrée l’étude des vineae. En rassemblant dans une base de données l’ensemble de la documentation antique et médiévale relative aux vineae, VIMEAR permettra de reconstituer, au moins partiellement, le parcellaire des vineae, d’analyser sur la longue durée l’évolution des structures de la propriété foncière, les recompositions de ce paysage… Cette reconstitution du parcellaire permettra également de relocaliser une partie des vestiges antiques découverts, aux époques médiévale et moderne, dans une vinea (dont on ignore aujourd’hui la localisation), puis déplacés dans des collections privées ou publiques. Le croisement de sources antiques et médiévales devrait ainsi produire des résultats qui affineront notre connaissance de l’urbanisme de la Rome antique.

 
     
 
   

JEUDI 19 OCTOBRE 2023 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Sabine ROMMEVAUX-TANI- Directeur de recherche au CNRS (Ausonius)

Mon regard sur les mathématiques et la philosophie naturelle au Moyen Âge
Les histoires générales des mathématiques oublient généralement le Moyen Âge. Les mathématiciens arabes ne sont présentés  – lorsqu’ils sont mentionnés –, que comme des transmetteurs des mathématiques grecques, alors même que les travaux de ces dernières décennies ont montré qu’ils ont produit des résultats originaux et importants pour le développement des mathématiques. Pour l’Occident latin, seule la figure de Fibonacci est généralement évoquée, alors que les maîtres ès arts des universités, qui naissent au 13e siècle, se sont intéressés aux mathématiques, dans des contextes parfois surprenants, comme à propos du mouvement des anges. Mais pour d’aucuns, les choses sérieuses commenceraient avec Descartes.

Je voudrais montrer, dans cet exposé, quels types de mathématiques étaient développées en Occident, entre le 12ième et le 16ième siècle, dans quel genre de textes, dans quel cadre et pour quel public. J’évoquerai aussi l’usage des mathématique pour la résolution de problèmes de philosophie naturelle ou physique, et cela bien avant Galilée et la naissance de la physique moderne.

   

 
   

JEUDI 5 OCTOBRE 2023 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Camille GERZAGUET, maîtresse de conférences en langue et littérature latines - Université Paul-Valéry, Montpellier 3

Une hypothèse de B. Bischoff : la « chaîne biblique » d’Hélisachar, ou comment extrapoler à partir des observations d’un paléographe
En 1972, le paléographe B. Bischoff proposa, sans la développer, une hypothèse pour comprendre la signification de notes et de signes observables dans plusieurs manuscrits d’époque carolingienne contenant des œuvres de Pères de l’Église. Son hypothèse fut l’objet de critiques et d’extrapolations qui demandent à être réexaminées.

   

 
   

JEUDI 28 SEPTEMBRE 2023 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Clara BERRENDONNER, Maître de conférences HDR en histoire romaine, Université Paris I-Panthéon Sorbonne

Comment définir l’Aerarium romain à l’époque républicaine ?
Etymologiquement, l’Aerarium, le Trésor Public de la Rome antique, se caractérisait comme un dépôt de bronze (aes), mais en quoi consistait exactement cette structure à l’époque tardo-républicaine ? Le séminaire tentera de montrer que loin de se limiter à des fonctions de caisse, l’Aerarium était une province questorienne aux activités multiples, qui jouait un rôle-clé dans l’administration de la cité romaine

 
   
 
   

JEUDI 21 SEPTEMBRE 2023 de 18H à 20H
 Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Antonio ALVAR - Professeur à l'université de Alcalà de Henares (Espagne)

Ausone : à la recherche de l'édition parfaite
L'édition du texte des œuvres d'Ausone présente de nombreux problèmes, dus à la multiplicité plus que probable des éditions déjà du vivant de l'auteur ou immédiatement après, et à leur tradition manuscrite complexe, puisqu'aucun manuscrit ou famille de manuscrits ne transmet la totalité de leurs opuscula ni, lorsqu'il y a des coïncidences dans la liste des opuscula transmis, il n'y en a pas nécessairement dans leur contenu ou dans le texte transmis par chacun d'eux. Dans cette intervention, ces problèmes seront présentés et un examen des solutions données par les chercheurs sera fait.

   

 
   

JEUDI 14 SEPTEMBRE 2023 à 17H 
 Odéon de l'archéopôle - Université Bordeaux Montaigne

Séminaire commun Archéosciences Bordeaux/Ausonius

   
   

Sarah DERMECH, Post-doctorante, boursière de la Fondation Gerda Henkel - Membre associée à l'UMR 7044 Archimede - Université de Strasbourg

Les peintures de Dja'de (Syrie, IXe mill. av. JC) et les mosaïques de cônes de l'Eanna d'Uruk (Irak, IVe. mill. av. JC) : deux exemples d'ornementation architecturale géométrique au néolithique et au chalcolithique proche-oriental

La "maison aux peintures" de Dja'de (Syrie, IXe mill. av. JC) située sur le Moyen-Euphrate syrien a livré un des plus anciens exemples de décor architectural néolithique, peint et polychrome. Nous en livrons une analyse détaillée et des reconstitutions, afin de mettre en lumière ses principes de construction. Ceux ci font écho à la géométrie même du bâtiment. La maison aux peintures s'inscrit dans la série des bâtiments communautaires qui se développent au cours du Pre-Pottery Neolithic A (PPNA) et du début du Pre-Pottery Neolithic B (PPNB) au Levant nord et dans le Sud-Est anatolien, c'est à dire dans un contexte de néolithisation de la région et du développement de villages sédentaires, qui s'accompagne de profondes transformations sociales, visibles entre autres par l'apparition de ces architectures spéciales à vocation symbolique. Il apparait que ces bâtiments sont le lieu d'expression d'une géométrie inédite, dont la maison aux peinture est à ce jour l'exemple le plus abouti et le mieux préservé.

En deuxième partie de cet exposé, nous présenterons un autre type de décor, dans un contexte différent: les mosaïques de cônes de l'Eanna à Uruk (Irak, fin du IVe mill. av. JC) dans le sud mésopotamien. Cette technique inédite semble apparaitre au début du IVe millénaire, et trouve son apogée à l'Uruk récent (3500-3300 av. JC) dans un contexte d'urbanisation et de développement de l'architecture monumentale, avant de disparaitre définitivement au début du IIIe millénaire.

Malgré des différences chronologiques et géographiques importante, on observe qu'un même principe est à l’œuvre: polychromie réservée à des bâtiments exceptionnels (communautaires ou monumentaux), qui semblent être le lieu d'expression favorisé d'un "jeu avec les formes".

   

 
 

2022 - 2023 

 
   

SEMESTRE 1

   
 

JEUDI 22 SEPTEMBRE 2022 de 18H à 20H
 Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

H. González Bordas - Chercheur associé en histoire romaine (Ausonius)

Au-delà de PATRIMONIVM : pour un Atlas des domaines dans le Maghreb antique
Un des buts du projet PATRIMONIVM, Geography and Economy of the Imperial Properties in the Roman World, était de recenser la propriété de l’empereur dans le monde romain au moyen d’une base de données relationnelle visualisable sous forme d’atlas. Partant de cette base, nous projetons la création de l’Atlas des domaines du Maghreb antique en intégrant toutes les grandes propriétés connues, impériales et non-impériales. Il aidera à répondre à de nouvelles problématiques dont les questions de continuité et de rupture dans la grande propriété en époque ancienne.

 

   
   
 
   

JEUDI 29 SEPTEMBRE 2022 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Coline RUIZ-DARASSE - Chargée de recherche CNRS (Ausonius, UMR 5607 Université Bordeaux Montaigne)

AstériXML : la préparation du Recueil informatisé des inscriptions gauloises (RIIG, ANR JCJC 19-CE27-0003)
Les inscriptions en langue gauloise, une langue celtique continentale d’attestation fragmentaire, sont désormais disponibles en ligne et en open access sur le site du Recueil informatisé des inscriptions gauloises. Ce séminaire sera l’occasion de présenter les problématiques et les enjeux de ce corpus et de sa mise en œuvre dans le cadre d’un projet ANR Jeune Chercheur.

   

 
 

JEUDI 13 OCTOBRE 2022 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Clément ONIMUS - Maître de conférences à l’ Université Paris 8 Vincennes Saint Denis – MéMo

Le juge al-‘Aynī et ses collègues historiens : position sociale et position discursive d’un historien dans le sultanat mamelouk
La définition de la position sociale d’un historien est principalement appréhendée par les écrits historiographiques des historiens contemporains, disciples, amis et rivaux, d’où la création d’une représentation polyphonique de l’historien qui met en scène les standards d’excellence de son temps.

   

 
 

MARDI 25 OCTOBRE 2022 de 18H à 20H
 Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Deniz SARI - Professeure HDR à l’Université de Bilecik (Turquie)

À l’ouest de la Turquie, la grotte de Gedikkaya: un carrefour entre l'Asie et l'Europe
La grotte de Gedikkaya est un site nouveau, fouillé par Deniz SARI depuis 2019. Elle est localisée dans la région de Marmara, à l’ouest de la Turquie, et est datée de 14500 à 4500 av. J.C. Cette situation géographique ainsi que le large éventail chronologique de la séquence d’occupation de la grotte permettent d’étudier sur le moyen terme les interactions entre l’Asie et l’Europe, depuis le Paléolithique supérieur jusqu’à l'apparition du Néolithique et du Chalcolithique, au cœur des problématiques au travail actuellement en Turquie.

Signalons que la grotte a fourni, en plus d’un matériel commun d’habitat, des ossements humains mélangés avec des ossements d’animaux, qui présentent des traces de boucherie et pose le problème du cannibalisme.

Nous ferons l’exposé des données récentes acquises de la fouille de ce site exceptionnel.

   

 
   

JEUDI 27 OCTOBRE 2022 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Charles VIAUT - Docteur en histoire et archéologie, ATER à l’université de la Rochelle (LIENSS UMR 7266)

Entre dynamiques locales et acculturation : la table seigneuriale en Aquitaine du Nord au Moyen Âge (Xe-XVe siècle).
L’analyse des différentes composantes de l’alimentation dans les sites élitaires du nord de l’Aquitaine, entre Dordogne et Loire, montre un faisceau d’évolutions convergentes entre la fin de l’époque carolingienne et la fin du quinzième siècle. Si la plupart sont explicables par des facteurs d’ordre socio-économiques, il semble également que des influences culturelles françaises déterminent fortement l’évolution des pratiques culinaires à partir du treizième siècle

 

 
   

 
 

JEUDI 10 NOVEMBRE 2022 de 18H à 20H
 Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Stephen LEWIS - Docteur en histoire médiévale (Université Caen Normandie) et membre associé d'AUSONIUS

Alliances, hostilities and struggles for power on both sides of the Pyrenees, 846-52
Le milieu du IXe siècle est une période critique pour le développement futur et la forme de polités telles que la Catalogne, la Navarre, l'Aragon et l'émirat de Cordoue au sud des Pyrénées, et, au nord, le royaume franc en général, y compris l'Aquitaine, la Gascogne et la Septimanie/Gothia. Il y a eu des alliances éphémères et souvent changeantes, ainsi que de nombreux conflits armés qui ont souvent chevauché les deux côtés des montagnes. Cette présentation tentera de relier et de donner un sens à tous ces événements complexes et obscurs en utilisant des sources françaises, espagnoles et musulmanes.

The mid-ninth century was a critical period for the future development and form of such polities as Catalonia, Navarre, Aragon and the Emirate of Córdoba to the south of the Pyrenees, and, to the north, the Frankish realm in general, including Aquitaine, Gascony and Septimania/Gothia. There were short-lived, and often shifting, alliances and numerous armed conflicts which often straddled both sides of the mountains. This presentation will try to connect and make sense of all these complex and obscure events using French, ‘Spanish’ and Muslim sources.

Ce séminaire sera présenté en anglais

   

 
   

JEUDI 17 NOVEMBRE 2022 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Thierry GREGOR - Doctorant au CESCM, Université de Poitiers -  Tailleur de pierres
le chantier au moyen-âge, des traces, des outils, des corps 
Le séminaire concernera le chantier au moyen-âge : des traces encore visibles sur les bâtiments, des outils utilisé pour la construction de ces bâtiments ainsi que des traces et pathologies que ces activités ont laissées sur les corps des bâtisseurs.

 
   

 
 

JEUDI 24 NOVEMBRE 2022 de 18H à 20H
 Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Guy ACKERMANN,Chercheur postdoctorant à l’Université de Genève

« Grand est Apollon Pythien ! » Recherches récentes sur le gymnase de Delphes
Le gymnase de Delphes était destiné tant à la formation des futurs citoyens qu’à la préparation des athlètes venus tous les quatre ans pour participer aux concours panhelléniques des Pythia en l’honneur d’Apollon. Ils s’entraînaient à la course à pied dans le xyste, un portique long de 186 m qui constitue un jalon dans l’étude des gymnases de l’Antiquité. Les recherches en cours sur ce monument permettent de retracer son histoire entre sa construction au IVe s. av. J.-C. et sa désaffectation huit siècles plus tard.

 

   

 
 

MARDI 29 NOVEMBRE 2022 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Marcelo CÂNDIDO DA SILVA - Professeur d’Histoire Médiévale à l’Universidade de São Paulo

Famine et disettes dans les textes carolingiens
Les chroniques, les annales et les histoires de la période carolingienne sont remplis de mentions aux disettes et aux famines. Toujours est-il que l’analyse quantitative et qualitative de ces mentions posent des nombreux problèmes. L’objectif de cette présentation est de discuter les possibilités et les limites de l’usage des textes dans la compréhension de l’histoire des crises alimentaires sous l’Empire Carolingien.

   

 
   

JEUDI 1er DÉCEMBRE 2022 de 18H à 20H
 Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Eneko HIRIART - Chercheur au CNRS, UMR Archéosciences Bordeaux

Aux premiers temps de la monnaie en Occident
Cette communication sera l’occasion de présenter l’ouvrage récemment paru : Aux premiers temps de la monnaie en Occident. Pratiques économiques et monétaires entre l’Ebre et la Charente (VIe-Ier s. a.C.). Au second âge du Fer, l’espace transpyrénéen compris entre l’Èbre et la Garonne se caractérise par une mosaïque de monnayages divers et méconnus qui rendent compte de la complexité politique, territoriale et ethnique de cette zone. Cet ouvrage offre un premier essai de synthèse de l’évolution des pratiques monétaires et économiques entre la fin du VIe et le Ier s. a.C.

   

 
 

JEUDI 8 DÉCEMBRE 2022 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Claire BARAT - Maître de conférences en histoire ancienne à l’Université Polytechnique Hauts-de-France (Valenciennes), chercheuse au LARSH (Laboratoire de Recherche Sociétés & Humanité), chercheuse associée à l’IFÉA (Institut Français d’Études Anatoliennes, USR 3131, Istanbul)

Porsuk – Zeyve Höyük. Histoire et archéologie d’une cité hittite en Cappadoce méridionale
La mission archéologique de Porsuk – Zeyve Höyük est la plus ancienne mission archéologique française encore en activité en Turquie et un site hittite de première importance. La conférence présentera les circonstances de la découverte du site, les travaux archéologiques menés depuis 1969 et les actions de conservation et de valorisation autour de l’architecture de briques de terre crue.

   

 
   

JEUDI 15 DÉCEMBRE 2022 de 18H à 20H
 Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Laurent GUYARD - Responsable du Centre archéologie préventive de Bordeaux Métropole

Actualités du Centre archéologie préventive de Bordeaux Métropole : 10 ans déjà et des projets.
Après 10 années d’archéologie préventive, scindées en deux périodes bien distinctes, le Centre archéologie préventive de Bordeaux Métropole entame une nouvelle période de cinq ans. Au-delà de la présentation de quelques résultats ou de découvertes récentes, nous présenterons un bilan global synthétique et, surtout, évoquerons les perspectives qui s’ouvrent en matière d’organisation et de recherche.

   

 
   

Semestre 2

   
         
   

JEUDI 5 JANVIER 2023 de 18H à 20H
 Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Laurence CAVALIER, Professeur Histoire de l’art et archéologie du monde grec ancien - Ausonius UBM)
et Emilie CAYRE, Post-doctorante GPR Human Past

Recherches récentes sur le sanctuaire des divinités chthoniennes d’Akragas
L’Institut Ausonius est impliqué depuis 2018 dans la fouille et l’étude d’un des secteurs clés du site d’Akragas (Agrigente, Sicile), le sanctuaire des divinités chthoniennes. Le séminaire sera l’occasion de présenter les derniers résultats des travaux de terrain et le nouvel axe de recherche sur les itinéraires processionnels que nous développons dans le cadre de l’action 4 du WP4 du GPR Human Past.

   

  
 
   

VENDREDI 20 JANVIER 2023 à 13h30
Salle des directeurs (ACH047) d'Ausonius - Maison de l'archéologie

Andrea CIPOLATO, doctorant de l’Université Ca’ Foscari de Venise

Production et commerce de l’huile nord-adriatique entre la fin du Ier s.a.C et le IIe s. p.C. : de la fouille  aux méthodes statistiques et à la network analysis

La diffusion des amphores à huile d’Italie du Nord et d’Istrie constitue un phénomène économique majeur, souvent sous-estimé, au début de l’époque impériale. En partant d’expériences de terrain à Aquilée et Altinum, associées aux recherches menées en Istrie, Andrea Cipolato a mis en œuvre de nouvelles méthodes d’analyses statistiques pour exploiter  plusieurs milliers de timbres sur Dressel 6B ; on peut ainsi mieux connaître l’évolution des courants commerciaux et la place respective  de près de 200 producteurs, avant la formation d’un quasi monopole impérial.

 

   

 
 

Ce séminaire est annulé en raison des grèves prévue ce jour-là.


MARDI 31 JANVIER 2023
de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Emmanuelle ROSSO, PR en histoire de l’art et archéologie du monde romain - Sorbonne Université

La vie des portraits impériaux. Usages, circulation, déclinaisons de l'image du Prince en dehors de la sphère publique.
Les portraits impériaux comptent parmi les réalisations les plus stéréotypées et les plus largement diffusées de l'art romain. Si la plupart des attestations relève d'hommages issus de la sphère publique, leur déclinaison sur des supports longtemps considérés comme mineurs permet de saisir une grande variété d'usages et une réception multiforme, privée ou semi-privée, de l'imagerie "officielle", parfois dans la longue durée. Le phénomène sera analysé à partir de témoignages issus des Gaules et des Germanies.

 

   

 
   

Ce séminaire est annulé et sera reporté l'an prochain !

JEUDI 2 FEVRIER 2023 de 18H à 20H
 Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Prof. Dr. Basema HAMARNEH, Institut für Klassische Archäologie, Universität Wien (Autriche)

Between Core and Periphery: The Archaeological investigation at al-Jumayil (Diocese of Madaba – Provincia Arabia) in the Byzantine Period 
The presentation will focus on the preliminary results of the archaeological investigation at the site of al-Jumayil (2019-2022), in modern Jordan. The village, which lies in the periphery of the ecclesiastical jurisdiction of the Diocese of Madaba, in the immediate suburb of castrum Mefaa (Umm er-Rasas), features a compact habitat dated to Late Antiquity. It also shows fairly-well preserved remains of an ancient agricultural landscape, spreading over a surface area of one hectare. The intention is to address the anthropogenic changing landscape, including the most prominent features of the built environment, material culture, land use, water resources, and economic network. The discussion will also offer comparative material from other settlements in the same Dioceses which may bridge the discussion on continuity and change during the Byzantine and Islamic periods.

Ce séminaire sera présenté en anglais

   

 
 

Ce séminaire est annulé et sera reporté à la rentrée prochaine !

JEUDI 23 FEVRIER 2023 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Vanessa ELIZAGOYEN - Archéologue - Chargée d'étude et de recherche à l'INRAP - Responsable d'opération, INRAP, Ausonius

L'habitat groupé tardo-antique landais de Bellocq (Saint-Geours-de-Maremne)
La fouille préventive du lieu-dit Bellocq de Saint-Geours-de-Maremne, dans les Landes, a été réalisée par l’Inrap en 2018. La parcelle, explorée sur 7000 m², est localisée en position d’interfluve, près de la limite sud d’extension de la Formation éolienne du Sable des Landes. A partir du milieu du IIe s. p. C. jusqu’aux VIIe-VIIIe s., des populations s’établissent à Bellocq. Les vestiges mis au jour sont essentiellement des empreintes en négatif d’éléments porteurs de bâtiments en bois et en torchis. Au total, ce sont vingt-trois constructions qui illustrent un type d’occupation très peu renseigné mais qui émerge progressivement en Aquitaine au rythme des projets d’aménagements : l’habitat aggloméré ou « village » de l’Antiquité.

   

 
 

MARDI 14 MARS 2023 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Yann DEJUGNAT, MCFen histoire médiévale - Université Bordeaux Montaigne

Quelques réflexions sur la participation des comtes chrétiens au sac de Saint-Jacques de Compostelle par al-Mansûr en 997

Lorsqu’al-Mansûr, régent du califat de Cordoue, pille et détruit Saint-Jacques de Compostelle en 997, il bénéficie du soutien de plusieurs magnats chrétiens qui renforcent son armée, guident ses troupes et en tirent récompense. Cet épisode, souvent interprété comme une preuve de la versatilité politique et de l’indifférence religieuse des aristocrates de la frontière, mérite une étude plus approfondie, en l’inscrivant dans le cadre de l’évolution des relations entre al-Andalus et les pouvoirs chrétiens à la fin du Xe siècle.

   

 
   

JEUDI 16 MARS 2023 de 16H à 18H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Yolanda PEÑA CERVANTES, maîtresse de conférences en archéologie - Universidad Nacional de Educación a Distancia

Les installations viticoles du monde romain : machines et techniques de production dans les provinces de l'Empire
Nous proposons une analyse des installations viticoles de l'Empire s'occupant essentiellement de leur composante technologique et productive. Nous observerons leurs caractéristiques selon les différentes régions viticoles du monde romain, en insistant sur les nouveautés bibliographiques et les débats plus récents

 

Ce séminaire dédié à la production vinicole à l'époque romaine précédera l'évènement  Montaigne@table portant sur le vin à l'époque moderne

   

 


 
 

Ce séminaire est annulé et sera reporté à la rentrée prochaine !

MARDI 21 MARS 2023 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Camille GERZAGUET, maîtresse de conférences en langue et littérature latines - Université Paul-Valéry, Montpellier 3

Une hypothèse de B. Bischoff : la « chaîne biblique » d’Hélisachar, ou comment extrapoler à partir des observations d’un paléographe
En 1972, le paléographe B. Bischoff proposa, sans la développer, une hypothèse pour comprendre la signification de notes et de signes observables dans plusieurs manuscrits d’époque carolingienne contenant des œuvres de Pères de l’Église. Son hypothèse fut l’objet de critiques et d’extrapolations qui demandent à être réexaminées.

 

   

 
 

JEUDI 23 MARS 2023 de 18H à 20H
 Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Prof. Dr. Musa KADIOĞLU- Université d’Ankara (Turquie)
THE NEW INVESTIGATIONS AT TEOS IN IONIA (WESTERN TURKEY)

My speech includes the scientific results of the archaeological researches carried out under my directorate since 2010 in the ancient city of Teos in Ionia.

Ce séminaire sera présenté en anglais

   

 
 

Ce séminaires est annulé !

Séminaire commun CEMMC/AUSONIUS

MARDI 4 AVRIL 2023 de 17H30 à 19H
Salle Pierre Paris (ACH0037)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Éric ANCEAU, maître de conférences HDR à Sorbonne Université

Émile Olivier et le Second Empire

 

   

 
 

MARDI 4 AVRIL 2023 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Philippe LEFEUVRE - Enseignant en lycée/ chercheur associé au LaMOP, UMR 8589

À la campagne comme à la ville ? Mobilités des personnes et distinction sociale dans l’Italie des communes (XIe-XIVe siècles)
Les territoires de l’Italie centrale et septentrionale offrent un point de vue éclairant sur l’évolution des rapports entre villes et campagnes aux siècles centraux du Moyen Âge. La documentation des XIe-XIVe siècles permet de suivre les effets des évolutions territoriales qu’on résume généralement par le triomphe des villes sur le contado, à la fois sur les mobilités des populations rurales, mais aussi sur les stratégies de distinction sociale déployées par ces dernières.

   

 
 

JEUDI 6 AVRIL 2023 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Dr Isabelle MARTHOT-SANTANIELLO, Chercheur associé à l’Université de Bâle

La paléographie numérique des papyrus grecs et coptes
Les avancées technologiques récentes ouvrent de nouvelles perspectives en analyse d’image, en particulier des écritures anciennes. Après un bref état des lieux, ce séminaire présentera les réalisations du projet d-scribes en matière de reconnaissance de scripteurs et de caractérisation des styles d’écriture sur les papyrus grecs et coptes.

   

 
   

MARDI 11 AVRIL 2023 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Anna TABAKHOVA - Bijoutière en métaux précieux, auteure de l'ouvrage « Le fermoir en bijouterie, 4000 ans d’histoires »

Le fermoir en bijouterie, recherches et découvertes
À partir de la découverte et l’identification des Fermoirs des Milandes, l’auteure présentera le cheminement de l’étude
des fermoirs en bijouterie depuis l’âge du Bronze à nos jours mettant l’accent sur des découvertes spécifiques :
• Découverte du fonctionnement d’un fermoir égyptien jeune de 3800 ans
• Fermetures de torques, essais et évolution, plus de 12 systèmes identifiés
• Origine de la « boite-cliquet » dans laquelle le fermoir des Milandes occupe une place charnière
Méthodologie et approche de 22 musées à travers le monde sur une période couvrant 4700 ans

   


 
     

JEUDI 13 AVRIL 2023 de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Mathilde CARRIVE, MCF en Histoire de l'art et Archéologie antiques - HeRMA, Université de Poitiers
Thierry GREGOR
- Doctorant au CESCM, Université de Poitiers - Tailleur de pierres
Maud MULLIEZ
- Archéosciences Bordeaux, Université Bordeaux Montaigne

La chaux, du four au mur. Expérimentation autour des matériaux et des techniques de la fresque antique
Dans le cadre du programme "Aquitania ornata : formes, matériaux et techniques du décor pariétal en Aquitaine romaine", une expérimentation autour de la fresque antique est menée. L’objectif est d’approfondir notre connaissance de cette technique, en s’approchant aux plus près les conditions des artisans romains. C’est pourquoi nous avons souhaité travailler sur toute la chaîne opératoire, depuis l’acquisition de la chaux et le montage des murs jusqu’à la réalisation de l’enduit et de son décor.

   

2021 - 2022 

 

 
   

JEUDI 21 AVRIL 2022 de 18H à 20H
 Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne en présentiel

Rudolf HAENSCH, Second Directeur de la Kommission für Alte Geschichte und Epigraphik de Munich (Allemagne)

Gérer une province en temps de crise : Les "poids des gouverneurs" de Pont-Bithynie - une source extraordinaire pour l'histoire de la crise du IIIe siècle après J. Chr.

Au début du IIe siècle après J.-C., une pratique unique à l'échelle de l'Empire s'est développée dans la ville de Nicomédie, l'un des grands centres de la province du Pont et de la Bithynie, au nord-ouest de l'actuelle Turquie : sur les poids municipaux on gravait au recto et au verso des légendes extrêmement complexes, dans lesquelles les empereurs, les gouverneurs et les autorités locales étaient mentionnés avec leur nom complet et leurs titres. Au cours des dernières décennies, le nombre de poids découverts a explosé : avant 2000 l’on connaissait 5, aujourd’hui 28. Comme c’est souvent le cas dans les sciences de l’Antiquité, une série de sources de la même nature permet, grâce à l'observation de la constance et de la variation sur de longues périodes, d'avoir des aperçus étonnants sur le fonctionnement du système (étatique).

Les poids étaient manifestement fondus et distribués avant tout lorsqu'il y avait un besoin accru, c'est-à-dire lorsqu'il y avait des troupes de passage qui devaient être approvisionnées, donc surtout pendant les périodes de guerres à l'est de l'Empire à la fin du IIe et au IIIe siècles. Alors que nous ne disposons que de peu de sources, souvent peu fiables, pour ces périodes de crise dans toutes les provinces (y compris l'Égypte), nous sommes ici bien informés : sur les gouverneurs romains et leurs mandats dans une période de changement rapide des empereurs, sur l‘accès de la classe dirigeante des cités à l'Imperium Romanum, sur la fréquence des curatores rei publicae, les prétendus "commissaires d'État" de l'Antiquité tardive, sur les techniques utilisées pour tenter d'amortir la pression toujours plus forte de l'approvisionnement de l'armée, jusqu'à ce que le système s'effondre, du moins dans cette province, vers 270.

 

   

 
   

 ANNULÉ

JEUDI 14 AVRIL 2022 de 18H à 20H 
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne en présentiel
Jeremy DELMULLE,

Éditer la correspondance mauriste : défis et enjeux

 

   

 
   

MARDI 12 AVRIL 2022 de 18H à 20H 
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne en hybride
Guillaume de MÉRITENS, Docteur en histoire romaine, membre de l'EFR

La castrorum mutatio pendant les guerres civiles des années 49 à 31 av. J.-C.

À partir de l’étude de la carrière militaire de Titus Labienus et du parcours politique de Lucius Scribonius Libo, il s’agit d’interroger les notions de fidélité et de trahison pendant les guerres civiles de la fin de la République romaine.

 Lien de connexion :

https://u-bordeaux-montaigne-fr.zoom.us/j/85757890575

 

   

 
   

JEUDI 7 AVRIL 2022 de 18H à 20H 
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne en présentiel
Pierre Prétou, PR d 'histoire médiévale à l'université de la Rochelle

Les pirates atlantiques au Moyen Âge
Après des siècles de disparition des lexiques latins, les mots de la piraterie réapparaissent dans les archives. Ce retour fut avant tout atlantique et royal : une redécouverte de la violence maritime, mise en lumière par les Valois pour ses vertus pénales. Le royaume de France, devenu au XVe siècle une puissance maritime, livre ainsi un nouveau récit de ses navigations, récit dans lequel pirates et rois se combattent, pour mieux transformer le statut des rivages atlantiques. C’est ainsi que, loin des stéréotypes caribéens, le motif pirate émerge du Moyen Âge.

   

 
   

MARDI 5 AVRIL 2022 de 18H à 20H - SÉMINAIRE COMMUN AUSONIUS / CEMMC
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne en hybride
Laurent COSTE, PR histoire moderne - CEMMC, Université Bordeaux Montaigne


Fidélité et trahison: prolégomènes historiques

« Etre fidèle ou trahir », mais aussi « être fidèle et trahir », sont des comportements humains qui ont suscité l’intérêt des philosophes mais aussi des historiens. Dans le cadre des séminaires communs Ausonius-CEMMC organisés sur ce thème au cours du nouveau quinquennal, cet exposé préliminaire a pour objectif de présenter quelques pistes de réflexions, tirées de quelques événements qui, de l’Antiquité à nos jours, ont été considérés comme représentatifs des comportements humains. C’est en effet souvent lors des moments majeurs que la fidélité des individus a été éprouvée, que ce soit à l’égard d’autres individus ou d’engagement religieux et politiques. D’Ephialtès à Bourmont en passant par Judas, Brutus, Ganelon ou Commynes, sans oublier Dalila et Mata Hari, personnages réels ou non, les traîtres sont plus nombreux à être passés à la postérité que ceux qui sont restés fidèles à leurs premiers engagements.

 

Lien d’invitation  https://u-bordeaux-montaigne-fr.zoom.us/j/87996431885?pwd=TXh2RW1IcnlWUTZWcmtNWG81Z2hMdz09

   

 
 

JEUDI 31 MARS 2022 de 18H à 20H 
Amphi archéo (ACH0005)  - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne en présentiel
Alexandre BERTAUD, responsable d’opérations archéologiques, spécialité Protohistoire, Département du Lot, chercheur associé UMR 5607 Ausonius
& Stéphane ROTTIER, maître de conférence de l’Université de Bordeaux, UMR 5199 PACEA

La nécropole de Pouyet Sud à Geloux (Landes) et le Second âge du Fer dans le Sud-Ouest
Les fouilles menées entre 2017 et 2021 à Geloux (40) ont permis de mettre au jour une nécropole occupée depuis le Premier âge du Fer et jusqu’au Second âge du Fer. Il s’agit de la première nécropole du Second âge du Fer fouillée intégralement dans la région de Mont-de-Marsan et un des rares vestiges de cette époque à l’échelle du Sud-Ouest qui permet d’appréhender les modalités d’évolution de la culture matérielle au cours du Ier millénaire avant notre ère

   

 
 

MARDI 29 MARS 2022 de 18H à 20H 
salle J008 - Université Bordeaux Montaigne en présentiel
Claire HASENOHR, Maître de conférences HDR en histoire grecque - Ausonius, Université Bordeaux Montaigne

Deux tholoi monoptères jumelles à Délos et à Rhénée : heurs et malheurs d’un modèle architectural

Au débouché du port de Délos, sur l’Agora des Compétaliastes, se dressait à une tholos monoptère ionique ou corinthienne à quatre colonnes de marbre, couverte d’un toit conique à écailles, qui tenait lieu de temple aux Lares Compitales. Or, un monument funéraire dont les blocs gisent dans la nécropole de Rhénée, en cours d’étude, s’avère être pratiquement identique à la tholos délienne : même forme, mêmes dimensions, mêmes modénatures. Après avoir présenté l’architecture et l’histoire des deux édifices, ainsi que les problèmes posés par leur restitution, on s’interrogera sur l’origine et le devenir de ce modèle architectural, dont le succès croissant à la basse-époque hellénistique n’est sans doute pas étranger à l’essor de l’emporion délien.

   

 
   

JEUDI 24 MARS 2022 de 18H à 20H 
Amphi archéo (ACH005) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne en présentiel
Magali WATTEAUX, Maître de conférences en histoire et archéologie médiévales à l’Université Rennes 2

Réseaux routiers sud-vendéens dans la longue durée : à propos de quelques analyses archéogéographiques anciennes et récentes
La conférence reviendra sur deux études archéogéographiques portant sur le même territoire, à 10 ans d’intervalle, dans la plaine sud-vendéenne, qui ont permis de mieux comprendre l’organisation des réseaux routiers dans ce secteur et leur dynamique d’évolution depuis la Protohistoire.

 

   

 
  JEUDI 17 MARS 2022 de 18H à 20H 
Amphi archéo (ACH005) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne en présentiel
Ulrike EHMIG, directrice du Corpus Inscriptionum Latinarum (CIL) à Berlin

La documentation des inscriptions peintes sur les amphores de Rome dans les archives du CIL

Comment Heinrich Dressel a-t-il réalisé l'étude des inscriptions peintes sur les amphores de Rome à partir des années 1870 et comment ont-elles été imprimées dans le CIL ? Les archives du CIL à l'Académie des sciences de Berlin-Brandebourg conserve les notes de Dressel et ses dessins. Il y a les textes originaux soumis à l’imprimerie et les clichés en métal avec lesquels les illustrations ont été effectuées. Les documents montrent que Dressel a rassemblé beaucoup plus d'informations que celles qui ont finalement été publiées dans le CIL.

 

   

 
   

JEUDI 3 MARS 2022 de 18H à 20H 
Amphi archéo (ACH005) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne en présentiel
Charles DOYEN, Maître de recherches du F.R.S.-FNRS, Professeur à l'Université Catholique de Louvain (belgique)

Instruments de pesée en Grèce ancienne : regards nouveaux sur les poids d’époque classique et hellénistique

Depuis 2016, le projet Pondera Online (https://pondera.uclouvain.be/) contribue au renouvellement actuel de la métrologie historique en rassemblant et en étudiant les poids de balance antiques et médiévaux. Ce matériel longtemps négligé relève à la fois de l’épigraphie et de la numismatique. En prenant appui sur les corpus d’Athènes et de la Tétrapole syrienne, nous présenterons l’apport des poids de balance à l’histoire économique des époques classique et hellénistique.

 

   

 
 

JEUDI 17 FÉVRIER 2022 de 18H à 20H 
Amphi archéo (ACH005) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne en présentiel
Serge ROSMORDUC, Maître de Conférences en informatique - Conservatoire National des Arts et Métiers, Paris

Intelligence Artificielle et égyptien ancien, état de la question
Envisagée depuis plus de trente ans, l’utilisation de l’intelligence artificielle en égyptologie se concrétise, avec le développement concomitant de l’apprentissage profond et de (relativement) grand corpus de textes. Nous développerons en particulier le cas de la translittération automatique et tenterons de brosser un tableau de la situation actuelle.

   

 

 
 

JEUDI 10 FÉVRIER 2022 de 18H à 20H 
Amphi archéo (ACH005) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne en visio zoom
Cyril MARCIGNY,
Archéologue - Inrap et UMR6566-CreAAH

L'archéologie des conflits contemporains
Depuis l’émergence de l’archéologie préventive à la fin des années 1980, les côtes et le sol de la région normande n’ont cessé de livrer des vestiges de la bataille qui s’est livrée du 6 juin à la fin du mois d’août 1944 entre les forces alliées et les troupes d’occupation du IIIe Reich. Depuis 2014, ces découvertes alimentent une nouvelle thématique de recherche archéologique liée à l’histoire matérielle et anthropologique du conflit ainsi qu’aux enjeux mémoriels qui en découlent aujourd’hui, dont il est possible de proposer ici les premiers résultats.

lien de connexion : https://u-bordeaux-montaigne-fr.zoom.us/j/85255248704

   

 
   

JEUDI 3 FÉVRIER 2022 de 18H à 20H 
Amphi archéo (ACH005) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne en présentiel
Prof. Dr. Mustapha ADAKAkdeniz Üniversitesi, Antalya (Turquie)

Cité, koinon et fête : le procès-verbal de l’enquête judiciaire d’un gouverneur à Iuliosebastè en Cilicie occidentale

Un énorme bloc de l’Agora d’Iuliosebaste en Cilicie occidentale porte un texte exceptionnel, contenant un extrait des actes du tribunal, réuni à Sélinous vers 159, par le gouverneur de Cilicie Tib. Claudius Stratonikos. Lors de l’audience, le gouverneur tente de comprendre pourquoi la cité d’Iuliosebastè a négligé de payer la contribution requise pour une fête (probablement celle du Koinon de Cilicie). Les réponses contradictoires des représentants d’Iuliosebastè retiennent l’attention.

 

   

 

 
 

JEUDI 20 JANVIER 2022 de 18H à 20H 
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne (en visio)
Roberta GIUNTA, Professeur d’Archéologie musulmane et d’Épigraphie islamique - Université de Naples « L’Orientale »

Le pouvoir ghaznévide (977-1186). Témoignages archéologiques, épigraphiques et numismatiques
Les recherches menées en Afghanistan au cours du siècle dernier par la Délégation archéologique française et la Mission archéologique italienne ont permis la découverte de sites, de monuments et d’objets remontant à l’époque ghaznévide. Ces découvertes ont fourni des informations de première importance sur la production d’une dynastie dont le pouvoir s'étendait du nord-ouest du sous-continent indien au centre de l’Iran. Les activités récentes ont permis d’exploiter cette énorme masse de données archéologiques et de mettre de plus en plus en évidence son caractère distinctif.

 

 Pour s'inscrire à ce séminaire en visio et obtenir le lien Zoom, contacter yann.dejugnat@u-bordeaux-montaigne.fr

   


 

2021

 
   
 

JEUDI 2 DECEMBRE 2021 de 18H à 20H 
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne en présentiel
John MA, Professor of Classics, Université de Columbia (New York, USA)

Concours littéraires au gymnase : le cas d’Oxyrrhynque
Le matériel papyrologique constitue une source privilégiée pour l’activité agonistique dans l’antiquité. Trois papyrus, en gros contemporains, sont des textes littéraires très courts, probablement produits pour le gymnase d’Oxyrrhynque, plus précisément pour une fête d’Hermès (P. Oxy 7.1015, 17.2084, 79.5194), dans le cadre d’un concours d’enkômia.

 

   

 
   

JEUDI 25 NOVEMBRE 2021 de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne en présentiel et en visio
Charlotte HALLAVANT, carpologue chargées d’étude, Hadès archéologie, membre associée du laboraoire TRACES pôle Terrae (UMR 5608)

Pratiques agricoles dans les Landes de Gascogne au cours du temps : l’éclairage de la carpologie
Malgré le dynamisme qui caractérise l’archéologie landaise ces dernières années, l’étude des productions agricoles et alimentaires anciennes de ce territoire demeure timide. Les analyses carpologiques menées sur une dizaine de sites landais renouvellent profondément son histoire agro-pastorale depuis le  néolithique jusqu’à l’époque Moderne, plus particulièrement au Moyen Âge, pour lequel les données sont à la fois plus nombreuses mais aussi plus pertinentes pour interroger les modèles expliquant la mise en place d’un système agropastoral aussi original.


Lien zoom :

https://u-bordeaux-montaigne-fr.zoom.us/j/84882593086?pwd=dWo3aThBQUQwZnNCeGlTbzIwK2FmZz09

 

 

   

 
   

MERCREDI 24 NOVEMBRE 2021 de 18H à 20H  en présentiel
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Delphine ACKERMANN, Maître de conférences en histoire grecque - Université de Poitiers

Une nouvelle inscription du gymnase d’Érétrie : contribution à l’histoire des gymnases et de la gymnasiarchie à la haute époque hellénistiqueUne inscription très fragmentaire récemment mise au jour dans la fouille du gymnase d’Érétrie en Eubée permet de lever le voile sur quelques aspects méconnus de l’activité au sein de cet établissement public voué à l’éducation de la jeunesse citoyenne. Érigée au début du iiie siècle av. J.-C., elle est la plus ancienne du monde grec à honorer un gymnasiarque, et plus généralement, l’un des premiers documents épigraphiques sur cette magistrature.

 

   

 
   

MERCREDI 10 NOVEMBRE 2021 de 18H à 20H 
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne en présentiel et en visio
Ivar TORRES-ORTA,Doctorant à l'université de Grenade (Espagne)

La diplomatie dans l'Occident islamique de la fin de l'Empire almohade (1269) à la chute de l'Etat mamelouk (1517) : analyse et étude des chancelleries andalouses et maghrébines

Il s'agira d'étudier les différentes stratégies diplomatiques pratiquées par les Etats de l'Occident islamique pendant la période proposée. Cette étude, menée à partir des sources arabes, s'intéressera tout particulièrement aux ressources et aux moyens dont disposaient ces Etats pour construire un ordre diplomatique dans un espace géographique de plus en plus cohérent, en raison d'intérêts géopolitiques et économiques partagés et d'une homogénéisation culturelle et religieuse croissante.

https://u-bordeaux-montaigne-fr.zoom.us/j/82474088526?pwd=R2lkVE5OOUtSSno3YTA5REpoVmtIdz09

ID de réunion : 824 7408 8526

Code secret : 229408

Une seule touche sur l’appareil mobile

+12532158782,,82474088526# États-Unis (Tacoma) 13017158592,,82474088526#

+États-Unis (Washington DC)

Composez un numéro en fonction de votre emplacement

         +1 253 215 8782 États-Unis (Tacoma)

         +1 301 715 8592 États-Unis (Washington DC)

         +1 312 626 6799 États-Unis (Chicago)

         +1 346 248 7799 États-Unis (Houston)

         +1 646 558 8656 États-Unis (New York)

         +1 669 900 9128 États-Unis (San Jose) ID de réunion : 824 7408 8526 Trouvez votre numéro local : 

https://u-bordeaux-montaigne-fr.zoom.us/u/kkJXJCRs6

Participer à l’aide d’un protocole SIP

82474088526@zoomcrc.com

   

 
 

JEUDI 21 OCTOBRE 2021 de 18H à 20H 
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne en présentiel

Laetitia Borau (Ausonius), Caroline Trémeaud (Trajectoire, Service archéologique des Ardennes), Clément Coutelier, Marielle Bernier, Florent Comte (Ausonius), Julie Loeuilliette (réalisatrice du film, Licence 3 de Cinéma UBM)

Projection du film BAELO CLAUDIA, UNE EXPÉRIENCE ARCHÉOLOGIQUE, suivi du séminaire

   

 
   

ANNULÉ

JEUDI 14 OCTOBRE 2021 de 18H à 20H 
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne en présentiel et en visio Zoom
Violaine GIACOMOTTO-CHARRA, PR de littérature française - Université Bordeaux Montaigne

Pour une Renaissance aristotélicienne. Aristote en France et en français à la fin du XVIe siècle 

La Renaissance a été longtemps présentée comme un temps de triomphe du néo-platonisme. Malgré une évolution importante ces dernières décennies des études sur l’aristotélisme, essentiellement dans le monde anglo-saxon et italien, l’étude de la réception d’Aristote en France à la Renaissance est encore mal connue et globalement sous-estimée. Cette séance s’intéressera aux différentes modalités de la réception française d’Aristote à la fin du XVIe siècle, montrant que l’aristotélisme est loin d’être un courant de pensée sclérosé achevant de mourir entre les murs des universités.


Participer à la réunion Zoom
https://u-bordeaux-montaigne-fr.zoom.us/j/87411543639?pwd=SkN6ZDVDLzR3bFZ6RkFwNWdGMHFoZz09

   

 
  JEUDI 7 OCTOBRE 2021 de 18H à 20H 
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne - en présentiel et en visio
Julia CONESA, ATER à l’Université Gustave Eiffel

Faire l’histoire d’une cathédrale : les chanoines et la société urbaine à Barcelone au XVe siècle
Au-delà de ses attributions religieuses, le chapitre cathédral joue un rôle réel dans la société urbaine de Barcelone au XVe siècle. Riche seigneur foncier, il réunit aussi des ecclésiastiques aux carrières prestigieuses qui se mêlent à l’élite socio-politique de la ville. Il s’agira ici d’interroger ses différents modes d’insertion dans la vie de la principale cité de Catalogne à la fin du Moyen Âge.

Lien Zoom :

https://u-bordeaux-montaigne-fr.zoom.us/j/88525554525?pwd=MFVTR2JJUXdtTUxvOURxQjhYRGFzQT09

ID de réunion : 885 2555 4525

Code secret : 884041

   

 

 
 

MERCREDI 6 OCTOBRE 2021 de de 10H30 à 12H30 - en présentiel
Salle des thèses - Maison de le recherche - Université Bordeaux Montaigne
Andrzej S. CHANKOWSKI, PR d’histoire grecque - HeRMA EA 3811, Université de Poitiers

L’éphébie et le gymnase dans le monde grec : origines et diffusion d’un système éducatif

Éléments indispensables de l’organisation institutionnelle à la grecque, l’éphébie et le gymnase appartiennent aux institutions les plus caractéristiques des cités de l’époque hellénistique et dont l’importance a été maintes fois caractérisée. De nouveaux documents épigraphiques publiés dans les dernières décennies, de même que des recherches archéologiques, ont enrichi sensiblement notre connaissance de leur fonctionnement. Cependant, malgré ce renouveau de recherches dans ce domaine, plusieurs questions n’ont pas encore été suffisamment éclairées. La présente intervention en abordera deux :

  • celle des origines athéniennes de l’éphébie et notamment son lien avec l’institution des courses aux flambeaux ;
  • celle de l’influence du modèle athénien de l’entraînement des jeunes gens sur l’organisation d’un tel entraînement dans d’autres cités du monde grec.

 

   

 
    JEUDI 30 SEPTEMBRE 2021 de 18H à 20H - en présentiel et visio
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Alberto DALLA ROSA, MCF d’histoire romaine, Principal Investigator – PATRIMONIVM ERC-StG 716375 (Ausonius-UBM)

Atlas Patrimonii Caesaris, un atlas numérique des propriétés des empereurs romains : choix méthodologiques et représentativité des sources

Avec plus de 4500 documents et 4500 lieux, l’Atlas Patrimonii Caesaris représente la distribution géographique des propriétés impériales pour la totalité du monde romain. Loin d’être un simple répertoire de données géolocalisées, l’atlas pose une série de questions méthodologiques sur la manière de rendre les incertitudes liées à notre documentation : est-ce que les données de l’atlas sont représentatives ? L’absence d’indices documentaires est-elle un indice d’absence de propriétés ?

Participer à la réunion Zoom :

https://u-bordeaux-montaigne-fr.zoom.us/j/5014162172?pwd=SEZnVkpvMnVOaVVWdkFuMjRCUk5Rdz09

ID de réunion : 501 416 2172

Code secret : 412915

 

 

 

   

 
   

JEUDI 23 SEPTEMBRE 2021 de 18H à 20H - en présentiel et visio Zoom
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Rubén OLMO-LÓPEZ, Chercheur Postdoc Xunta de Galicia - Universidade de Santiago de Compostela (Espagne)

Coopération, conflit, intégration : Le rôle des proconsuls dans le processus de municipalisation de l’Afrique sous le Haut-Empire romain

Traditionnellement, les études sur la municipalisation de l'Occident sous le Haut-Empire se sont concentrées sur l’initiative de deux acteurs politiques, les empereurs et les élites locales. Il convient toutefois de s’interroger sur le rôle joué dans ce processus par les gouverneurs de province, principaux intérmediaires entre le centre et la périphérie. L'Afrique est un cadre privilégié pour aborder cette question, car elle offre un remarquable corpus épigraphique concernant les activités officielles des proconsuls dans des communautés aux statuts juridiques différents et aux particularités notables dans leur évolution interne. Plus précisément, nous nous concentrerons sur les cas de Lepcis Magna et de Carthage avec ses pagi et les ciuitates sous l’influence de la colonie.

 

https://us05web.zoom.us/j/84564552289?pwd=dnZ2Rm4zaTBNTytTREVsQk1iMFdrdz09

ID de reunión: 845 6455 2289

Código de acceso: 5V0GfZ

   

 

 
 

JEUDI 1er AVRIL de 18H à 20H en visio-conférence

Dominic MOREAUMaître de conférences en Antiquité tardive - UMR HALMA, Université de Lille et Nicola BEAUDRY, Professeur d'histoire et d'archéologie -
Université du Québec à Rimouski / Laboratoire d'archéologie et de patrimoine

Le projet archéologique international à Zaldapa (Krushari, Bulgarie) : compte rendu des deux premières saisons – 2018-2019 – et perspectives

La forteresse aujourd’hui identifiée avec le site de Zaldapa (commune de Krushari, Bulgarie) est une véritable énigme. D’une part, il s’agit du plus grand site tardo-romain de l’arrière-pays bas-danubien (25 ha grandement urbanisés, entourés d’un mur faisant 2,05 km et composé de 32 tours) ; d’autre part, Zaldapa n’est mentionnée que dans un total de sept sources écrites, qui sont datables des VIe-XIe siècles, alors qu’elle aurait prétendument été abandonnée entre la fin du VIe ou le début du VIIe siècle. Pour ajouter au paradoxe, le site n’a fait que peu fait d’explorations archéologiques jusqu’en 2014, année du lancement d’une mission bulgare sur le terrain. Dès 2018, celle-ci fut rejointe par une équipe internationale. Les deux premières saisons du nouveau projet, qui seront au centre de la présente communication, ont donné des résultats inespérés et annoncent d’importantes perspectives pour le futur.

 

INVITATION ZOOM : Anne MICHEL

 

   

 

 
  JEUDI 25 MARS de 18H à 20H - en visio-conférence

Arnaldo MARCONE, Professeur d'histoire ancienne - Università Roma Tre (Italie)

L’Antiquité Tardive aujourd’hui
Dans les dernières décennies, les épithètes de préférence appliquées à l'Antiquité tardive étaient « transformation », « changement »,  « transition » et « évolution ». L'idée d'une « longue » Antiquité tardive a finalement remplacé le discours précédent sur le moment et les raisons de l'effondrement de l’Empire. Au lieu d'une césure, le continuum historique et la longue durée sont soulignés.

 

INVITATION ZOOM : Olivier DEVILLERS

   

 
   

JEUDI 18 MARS de 18H à 20H en visio-conférence

Sandrine LAVAUD, MCF histoire médiévale (AUSONIUS/Université Bordeaux Montaigne) et Laurent COSTE, Professeur d'histoire moderne (CEMMC/Université Bordeaux Montaigne)


Autour des gouvernements urbains : regards croisés d’historiens, Moyen Âge/Époque moderne 

   

 
   

JEUDI 11 MARS de 18H à 20H - en visio-conférence
Cédric QUERTIER,Chargé de Recherche au CNRS (LAMOP - UMR 8589)

Guerres et richesses d’une nation : les Florentins à Pise au XIVe siècle

Au XIVe siècle, Florence et Pise sont à la fois économiquement complémentaires et politiquement concurrentes, voire ennemies. Florence a en effet un besoin vital d’un débouché portuaire pour importer et exporter ses matières premières et ses produits finis : Pise. C’est pourquoi l’implantation d’une nation marchande est un sujet crucial, au cours d’un siècle troublé par la Peste Noire, les guerres, les tentatives de constructions d’États régionaux. Le fonctionnement institutionnel, le personnel, les bâtiments de la communauté, mais aussi les étapes la conjoncture, l’évolution des rapports entre les deux villes et les modalités de résolution de leurs conflits sont au cœur du livre rendant compte de cette recherche, Guerres et richesses d’une nation. Les Florentins à Pise au XIVe siècle.

INVITATION ZOOM : Roxane Chila

 

 
   

 
   

JEUDI 4 MARS de 18H à 20H - en visio-conférence
María-José ESTARÁN TOLOSA, Investigadora Ramón y Cajal - Universidad de Zaragoza

¿Traducir o no traducir? Las fórmulas religiosas en la epigrafía bilingüe
Los epígrafes bilingües son el resultado más visible de los contactos y la negociación entre dos culturas, ya que contienen, teóricamente, varias versiones del mismo texto adaptadas a sus respectivos potenciales lectores. Uno de los aspectos más interesantes de las inscripciones en dos (o más) lenguas es que las traducciones frecuentemente no pueden ser literales cuando se refieren a elementos específicos de cada civilización. Uno de los ámbitos que dio lugar a la búsqueda más creativa de recursos traductivos es el religioso, puesto que cada sociedad contaba con su propio sistema teológico y las expresiones a él ligadas.

 

 

 

 

   

 
 

Portrait d’un magistrat ou prêtre thasien
– début du ier s. apr. J.-C. (Thasos, Musée archéologique, inv. 101 ; cl. Eirini Miari © EFA)

 

JEUDI 14 JANVIER de 18H à 20H 

Guillaume BIARD, Maître de conférence à l'université d'Aix-Marseille
Les portraits de Thasos – Recherches récentes

 Les quelques deux cents portraits et fragments de portraits sculptés de Thasos constituent l’une des plus grandes collections de ce genre en Grèce du Nord. L’établissement d’un corpus permettra de faire connaître cet ensemble exceptionnel et d’éclairer de nouveaux pans de l’histoire de Thasos : mis en contexte, les portraits livrent de précieuses informations sur la société thasienne et ses pratiques d’ostentation, mais aussi sur l’activité et le rayonnement des ateliers de sculpteurs.

INVITATION ZOOM : Natacha TRIPPÉ

 

   


 

2020 

 
   
 

JEUDI 15 OCTOBRE de 18H à 20H 
Amphi archéo (ACH005) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Julien FOURNIER, Professeur d’histoire et d’épigraphie grecques à l’université de Strasbourg


Oἵδε περιέπλευσαν. Cortèges de magistrats sur le territoire thasien (IIe – IIIe s. apr. J.-C.)
Un ensemble d’inscriptions thasiennes mal connues fait connaître une pratique originale de l’époque impériale : à intervalle régulier, les magistrats civiques, sous la conduite d’un ou de plusieurs archontes, faisaient le tour de l’île de Thasos. Le sanctuaire d’Aliki, au Sud du territoire, en constituait l’étape principale. Les magistrats y prenaient part à des sacrifices et à des banquets, mais s’y acquittaient certainement aussi d’autres obligations.

   

 
   

JEUDI 8 OCTOBRE de 18H à 20H 
Amphi archéo (ACH005) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne 
Béatrice CAUUET, Chargée de recherches au CNRS - Laboratoire TRACES (Université Toulouse Jean Jaurès)

L’art des mines d’or en Gaule et en Dacie, de l’âge du Fer à l’époque romaine
Les recherches sur les mines d’or de la Gaule ont restitué les étapes de son extraction en roche et en alluvions. L’étude des ateliers a montré l’enchaînement des opérations pour produire de l’or métal. Dans le N-O de la Dacie (Roumanie), le site minier de Rosia Montana (Alburnus Maior) a révélé récemment d’importantes mines d’or et d’argent romaines avec boisages et systèmes de pompage. Nous présenterons l’évolution et la continuité des techniques extractives entre ces deux périodes historiques.

 

   

 
    JEUDI 1er OCTOBRE de 18H à 20H 
Amphi archéo (ACH005) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Clément COUTELIER, Ingénieur d'études en géomatique (AUSONIUS/Université Bordeaux Montaigne), François DIDIERJEAN, membre associé d'AUSONIUS et Francis TASSAUX, Professeur émérite (AUSONIUS/Université Bordeaux Montaigne)

Voies romaines en Gironde : le réseau routier de la cité des Bituriges Vivisques

Depuis le règne d’Auguste, le chef-lieu de la cité est le relai des voies impériales et le centre d’un réseau d’intérêt régional géré par les autorités locales.

En 1890, Camille Jullian publiait son étude sur le réseau routier de la cité des Bituriges Vivisques et sa carte, souvent reprise, reste largement valable encore aujourd’hui ; elle esquisse un réseau centré sur Burdigala, avec des axes définis en s’appuyant sur les sources antiques. Toutefois, les nouvelles méthodes et les nouveaux outils, tant dans la recherche des voies sur le terrain que dans leur publication (télédétection, cartes multiscalaires et banques de données numériques comme Aquitaviae), permettent à présent de proposer une vision beaucoup plus précise des tracés tout en prenant compte leur degré d’incertitude. Au-delà, la recherche intègre davantage le paysage routier, le mode de construction des voies, leur hiérarchie, leur rôle dans la structuration du territoire de la cité et leur insertion dans une vision diachronique.

Il y a urgence car ce patrimoine routier est l’objet d’une destruction rapide : on pourra le voir avec l’exemple de la voie romaine qui traverse notre campus de Talence et Pessac.

 

   

 

 
 

JEUDI 24 SEPTEMBRE de 18H à 20H 
Amphi archéo (ACH005) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Alberto DALLA ROSA, Maître de conférence en histoire romaine, Unversité Bordeaux Montaigne/Ausonius

Les modèles d’exploitation des domaines impériaux romains à travers le prisme de la New Institutional Economics
Est-ce que les empereurs romains ont privilégié la rente foncière au détriment de la recherche du profit ? Quel raisonnement économique se cache derrière le choix d’un modèle d’exploitation plutôt que d’un autre pour les domaines impériaux ? La New Institutional Economics peut apporter des éléments importants pour nous orienter dans une documentation difficile.

   

 

 
 

ANNULÉ
JEUDI 17 SEPTEMBRE
de 18H à 20H 
Amphi archéo (ACH005) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Dominique BRIQUEL, Professeur émérite de latin à l'université Paris IV - Paris-Sorbonne

Le sacrifice du taureau, le dressage d'un cheval, la fabrication du cheval de Troie, la capture de Pégase :  interprétations successives d'un miroir étrusque avec inscriptions conservé au Cabinet des Médailles
Le Cabinet des Médailles possède un miroir étrusque sur lequel on voit un cheval autour duquel s'affairent deux personnages. Connu depuis le XVIIe siècle,  il a été diversement interprété. Au départ, dans l'idée que les objets de ce genre étaient des patères destinées aux libations, et en interprétant l'animal non comme un cheval mais comme un taureau, on s'imagina qu’il s’agissait d’un instrument sacrificiel conservé comme relique d'un martyr chrétien. Puis, lorsqu'on eut correctement identifié l'animal, on y vit une allusion au cheval de Troie. Cependant, ce miroir renvoie plus vraisemblablement à un épisode moins connu de la mythologie grecque, celui de la capture de Pégase, le cheval ailé de Bellérophon.

 

   

 
 

ANNULÉ

JEUDI 16 AVRIL de 18H à 20H 
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Orlando POLTERA, Dr. Privat-docent - Université de Fribourg (Suisse)

Simonide dans le chaudron de Médée : un bain de jouvence bienvenu
L’image que le poète lyrique Simonide véhicule parmi les philologues actuels est encore et toujours celle d’une sorte de Janus ayant un pied au VIe et un autre au Ve siècle av. J.-C. Dans la présente communication, on tentera de corriger cette image en se focalisant sur sa production poétique conservée. Cela nous permettra également de parler du rapport entre Simonide et les Sept Sages et d’évoquer le défi colométrique posé par un papyrus reflétant l’édition alexandrine.

   

 
 

ANNULÉ

MERCREDI 15 AVRIL de 18H à 20H 
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Carolina CORTÉS-BÁRCENA, Profesora de Historia Antigua de la Universidad de Cantabria

Los termini y la visibilización de los confines en Hispania y norte de África en época romana
Uno de los elementos que identificaba toda entidad territorial en época romana eran sus límites externos, de ahí el interés en hacerlos visibles. El objetivo del presente seminario es estudiar la señal fronteriza más característica, el terminus. Nos centraremos en las circunstancias en las que los termini eran empleados en las provincias hispanas y africanas con el fin de comprender el significado de este tipo de epígrafes más allá de su función señalizadora.

   

 
 

ANNULÉ

JEUDI 9 AVRIL de 18H à 20H 
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Laurence BUCHHOLZER, Maîtresse de conférences en histoire du Moyen Âge - Université de Strasbourg, UR 3400/ARCHE

Les livres comptables municipaux : du projet à la pratique (Haute-Allemagne, XIVe-XVe siècle)
Les livres municipaux sont actuellement au cœur de nouveaux travaux de recherche en Allemagne. Tout un pan documentaire correspond aux livres comptables, des registres de comptes annuels aux livres plus spécialisés. A partir de quelques cas rencontrés dans l’espace germanique (Haute Allemagne, XIVe-XVe s.), la communication s’attachera à suivre leur histoire, du projet d’élaboration et de conservation aux ajustements pratiques.

   

 
   

ANNULÉ

JEUDI 2 AVRIL de 18H à 20H 
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
François LEROUXEL, maître de conférences - Sorbonne Université

La naissance de la banque privée en Égypte ptolémaïque et romaine
La banque privée est une institution typique des économies monétaires avancées qui naît en Grèce classique pour se diffuser ensuite en Méditerranée hellénistique et romaine. Quand naît-elle en Égypte ? Quelle place a-t-elle dans l’économie monétaire ptolémaïque et romaine ?

   

 
 

ANNULÉ
JEUDI 26 MARS de 18H à 20H
 
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Boris CHRUBASIK, Associate Professor of Greek History and Classics - University of Toronto

Local coinage, consumption, destructions and investment: the Levant in the late second and first centuries BCE.
This paper investigates the political and economic landscapes of the Levant in the late second and early first centuries BCE. While our literary narratives describe the implosion of the Seleukid state and the rise of local warlords, the overall picture created by the numismatic and archaeological evidence complicates this impression. By investigating numismatic trends and patterns of consumption, this paper argues for a nuanced approach on how to analyse the role of the Seleukid state in the first-century Levant.

   

 
   

ANNULÉ
JEUDI 19 MARS de 18H à 20H
 
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Julien FOURNIER, Professeur d’histoire et d’épigraphie grecques à l’université de Strasbourg

Oἵδε περιέπλευσαν. Cortèges de magistrats sur le territoire thasien (IIe – IIIe s. apr. J.-C.)
Un ensemble d’inscriptions thasiennes mal connues fait connaître une pratique originale de l’époque impériale : à intervalle régulier, les magistrats civiques, sous la conduite d’un ou de plusieurs archontes, faisaient le tour de l’île de Thasos. Le sanctuaire d’Aliki, au Sud du territoire, en constituait l’étape principale. Les magistrats y prenaient part à des sacrifices et à des banquets, mais s’y acquittaient certainement aussi d’autres obligations.

   

 
   

JEUDI 12 MARS de 18H à 20H 
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Maud MULLIEZ, Chargée de Recherche LaScArBx (Ausonius/CRP2A - Projet LabEx Albâtres)

Archéologie expérimentale et usages numériques autour de la couleur
Retrouver les couleurs perdues de l’architecture et de la sculpture anciennes bénéficie de progrès technologiques majeurs tant pour en analyser la nature que pour en proposer des restitutions numériques. Au sein de ce processus, l’archéologie expérimentale permet à la fois d’apprécier la matérialité des couleurs en fonction des techniques, matériaux et outils employés, et de mieux connaître les procédés de mise en œuvre. C’est ce qui sera présenté au cours du séminaire, à partir d’exemples concrets tirés de projets menés autour de la polychromie des sculptures de différentes périodes et de la peinture murale romaine.

   

 
  JEUDI 13 FÉVRIER de 18H à 20H 
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Gregory REIMOND, Doctorant, Université Toulouse – Jean Jaurès / Allocataire de recherche, Casa de Velázquez

Un Athénien à Bordeaux : l’œuvre de Pierre Paris au service de l’archéologie et de l’histoire de l’art
Archéologue et historien de l’art, Pierre Paris (1859-1931) est avant tout connu pour son œuvre d’hispaniste. Nous nous proposons de revenir sur un aspect moins connu de sa trajectoire et de son œuvre : celle de l’helléniste bordelais, professeur à la faculté des lettres (1885-1931) et directeur de l’école municipale des beaux-arts et des arts décoratifs de la capitale girondine (1898-1913). De Paris à Bordeaux en passant par Athènes, nous verrons quelle fut son action au service de l’archéologie et de l’histoire de l’art.

   

 
   

JEUDI 6 FÉVRIER de 18H à 20H 
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Christel MÜLLER, Professeure d'Histoire grecque - Directrice de l’ED 395, "Milieux, Cultures et Sociétés du Passé et du Présent" - Université paris Nanterre

Mort d’une confédération : qu’est-il (vraiment) arrivé au koinon béotien en 172/171 av. J.-C. ?
Le IIe siècle avant J.-C. fut celui de la disparition d’un certain nombre de confédérations grecques, sous les coups des Romains, comme le note Pausanias. C’est le cas du koinon béotien, dont le délitement en 172/1 av. J.-C. au moment de la 3e guerre de Macédoine sans résurgence avant le Ier s. av. J.-C. est un fait acté quoique souvent discuté dans l’historiographie. C’est à une révision de l’ensemble du dossier de cette disparition que s’attellera la présente intervention en se fondant sur la double analyse des sources littéraires et des sources épigraphiques.

 

   

 
 

MERCREDI 29 JANVIER de 18H à 20H 
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Gianpaolo URSO, Marie Curie Fellow - Université catholique de Milan (Italie)

Le patricien « populiste » et le consul fauteur de guerre : aux origines du mythe de Catilina
L’image d’un Catilina « subversif », telle que la soutient Cicéron, n’est devenue canonique qu’après Salluste. Au début, une autre image lui fut opposée : minoritaire sans doute, mais bien attestée, et reprise avec vigueur par Marc Antoine, dans ses attaques contre Cicéron à l’automne 44. Cette polémique accusait Cicéron d’avoir amené Catilina à prendre les armes contre Rome et d’avoir abusé de son pouvoir. Vingt ans après les événements, l’histoire du consulat de Cicéron n’était donc pas écrite sous sa forme définitive et pouvait encore faire l’objet de violentes controverses.

   

 
    JEUDI 23 JANVIER de 18H à 20H 
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Elena H. SÁNCHEZ LÓPEZ, Uiversidad de Granada

L'eau et la ville. Le rôle de l'eau dans la production en milieu urbain à l'époque romaine
Les études sur la gestion de l’eau dans les villes romaines ont traditionnellement porté sur l'approvisionnement à travers les aqueducs et l’alimentation des thermes et, plus récemment, de quelques maisons. Mais les usages de l’eau en contexte urbain (et périurbain) étaient bien plus variés, et les infrastructures privées (citernes et puits) et les réseaux publics, desservait aussi les installations artisanales et autres espaces dédiés à la production.

   

 
 

JEUDI 16 JANVIER de 18H à 20H 
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Vincent GUICHARD, Directeur général de Bibracte EPCC

Bibracte, une ville entre deux mondes
L’oppidum de Bibracte, situé sur un des sommets du Morvan, est l’un des sites archéologiques français qui a été les intensément étudiés, avec 35 années de recherches à la fin du XIXe siècle et un programme international engagé en 1984 et ininterrompu depuis lors. Capitale du peuple éduen, c’est un témoin unique des mutations profondes que connaît le monde celtique entre la fin du IIe siècle avant notre ère et les premières années de notre ère  qui vient la stabilisation du cadre provincial en Gaule romaine.

   

 
 

JEUDI 9 JANVIER de 18H à 20H 
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Djamila FELLAGUE, Maîtresse de conférences, Univ. Grenoble Alpes, en délégation CNRS à ArAr pour l'année 2019-2020 - Chercheure au laboratoire Luhcie (Grenoble). Chercheure associée à ArAr et à l'IRAA (Lyon, Mom)

Du nouveau avec de l’ancien. L’architecture monumentale à Lyon
Le séminaire évoquera des (re)découvertes, des reprises d’études, des pistes de réflexions ainsi que des projets relatifs à des monuments antiques de Lyon (Fourvière et sanctuaire des Trois Gaules). Bien que certains soient visibles, tels les édifices de spectacle, ces témoins du prestige de la capitale de la Lyonnaise sont loin d’être connus parfaitement. S’il sera question avant tout de vestiges romains, nous évoquerons par ailleurs des investigations sur les remplois après la ruine des édifices.

 

   
   


 

 2019

 
 

SÉMINAIRE ANNULÉ

MERCREDI 11 DÉCEMBRE de 17H30 à 20H 
Amphi archéo (ACH005) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Gianna REGINELLI SERVAIS, Archéologue - Office du Patrimoine et de l’Archéologie, Section Archéologie - Université de Neuchâtel (Suisse)

La Tène revisitée : actualité des recherches sur le site éponyme du second âge du Fer européen
Malgré plusieurs campagnes de fouilles depuis sa découverte en 1857 et d’innombrables études, le site de La Tène (Neuchâtel, Suisse) a gardé sa part de mystère, notamment quant à sa fonction, toujours controversée. Après une nouvelle intervention en 2003, le dossier La Tène a été réouvert sous la forme d’un vaste projet de recherche international. Il livre des résultats qui renouvellent complètement notre vision du site.

   

 
  JEUDI 5 DÉCEMBRE de 18H à 20H 
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Allegra IAFRATE, Post-doctorante à la Masarik University - Brno (Tchéquie)

L’héritage du roi Salomon en Espagne médiévale : textes, lieux et objets

La tradition salomonienne, partagée par les chrétiens, les juifs et les musulmans, en Espagne se manifeste à travers textes, lieux, objets qui évoquent tant le roi d’Israël plus canonique (lié au Temple de Jérusalem et à son trésor), que à sa renommée de magicien et exorciste, capable de piéger et enfermer les démons. La longue durée de ces motives peut-être tracée à partir du Haut Moyen Age jusqu'à la célèbre controverse grenadine des "Livres de plomb".

 

   

 
   

JEUDI 28 NOVEMBRE de 18H à 20H 
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Klaus ZIMMERMANN, Westfälische Wilhelms - Universität Münster

Une épigramme funéraire pour Eudemos, évêque de Patara
Un sarcophage trouvé dans la dite `église de pèlerins´ à Patara présente une épigramme dont le destinataire s´est heureusement préservé : un certain Eudemos, qualifié `episkopos´ plus bas dans le texte. S´agit-il d´un des deux évêques de Patara de ce nom que mentionnent les actes des conciles de Nicée (325) et de Constantinople (381) ? Indépendamment de cette question et de son état fragmentaire, le texte nous offre un témoignage authentique de la perception de l´évêque dans la commune chrétienne au premier siècle du christianisme privilégié.

   

 
 

LUNDI 25 NOVEMBRE de 18H à 20H 
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Marcelo CANDIDO DA SILVA, Professeur d’histoire médiévale, Laboratoire d’Etudes médiévales, Université de Sao Paulo

Famine et résilience pendant le haut Moyen Age
Cette présentation prétend examiner les liens entre les famines et les prix des denrées alimentaires à l’époque carolingienne, avec une attention particulière à la réaction des principes carolingiens, de Pépin III à Charlemagne, face aux problèmes d’approvisionnement.

   

 
   

JEUDI 21 NOVEMBRE de 18H à 20H 
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Stefan Wirth, Professeur de Protohistoire européenne, Université de Bourgogne

Un symbolisme solaire à l'Âge du bronze en Europe
De nombreux objets décorés témoignent de l'existence d'un symbolisme religieux au sein de l'Âge du Bronze européen qui connaît son apogée vers la fin du deuxième millénaire avant notre ère. L'étude des éléments d'armement et de vaisselle métallique apporte des observations récurrentes qui permettent de passer à une lecture de configurations complexes de ces "symboles en action". Notre interprétation est corroborée par des informations que nous fournissent les textes les plus anciens du monde méditerranéen.

   

 
  JEUDI 14 NOVEMBRE de 18H à 20H 
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Andrés Maria ADROHER AUROUX, Professeur d'archéologie à l'Université de Grenade (Espagne)

La protohistoire du Sud de la péninsule Ibérique. Mélange de cultures, melange d’archéologies
Essai sur l’histoire de l’archéologie du midi de la Péninsule Ibérique pendant la protohistoire, avec une analyse speciale des relations interculturelles entre indigènes (Tartessos et son évolution ultérieure, et de l’autre coté le Bronze Finale et les échanges vers l’Âge du Fer), et les actions coloniales des phéniciennes et grecques.

   

 
  JEUDI 7 NOVEMBRE de 18H à 20H 
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Marguerite RONIN, Marie Curie post-doctoral fellow in Roman History - Faculty of Classics, University of Oxford

S’exposer aux inondations : une dynamique des opportunités économiques et des risques naturels dans l’Empire romain
Les inondations constituent une menace permanente pour les enjeux économiques et humains. La littérature, l’archéologie et les textes juridiques témoignent de l’éventail des solutions qui existaient, dans l’Empire romain pour protéger les routes, les zones d’habitation, les infrastructures portuaires, ou les zones cultivées. À travers ces différentes solutions de prévention, on perçoit en outre une connaissance précise de l’impact des établissements humains sur leur environnement et une fine compréhension du processus par lequel les activités économiques peuvent accroître les risques d’inondation. 

   

 
    JEUDI 24 OCTOBRE de 18H à 20H 
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Alexis GORGUES, Maître de conférences en Archéologie Protohistorique

L’archéologie d’un champ de bataille : Amigny, le 25 juillet 1944
Premiers résultats du projet CoBRA (Comprendre la Bataille par le Registre Archéologique)

Le 25 juillet 1944, à 12h, au premier jour de l’opération COBRA, une unité d’infanterie américaine engage le combat contre l’armée allemande sur un espace de quelques hectares. Péripétie parmi d’autres d’une journée de combats intenses, cet évènement a cependant marqué d’une façon bien particulière le registre archéologique. En juillet-août 2019, une fouille en aire ouverte de ce champ de bataille a été initiée. Nous en présentons ici les premiers résultats ?
   

 
    JEUDI 17 OCTOBRE de 18H à 20H 
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Dr Philip KAY, Supernumerary Fellow, Wolfson College - University of Oxford (Angleterre)

Rome’s earliest bankers
Various ancient authors point to the presence of bankers (argentarii) in Rome in 310 BC and during the third century BC. But is it correct that banks were operating there this early? This is not just an antiquarian question. The presence or absence of professional deposit bankers in Rome would have had considerable relevance to the development of the Roman economy. The very recent discovery of a new inscription both clarifies and complicates the issue.

   

 
 

JEUDI 10 OCTOBRE de 18H à 20H 
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Étienne FAMERIE, Professeur de langues et littératures classiques - Université de Liège (Belgique)

Α ou Λ ? Une inscription capitale pour l’histoire de la Phrygie à l’époque romaine
L’interprétation traditionnelle d’un sénatus-consulte censé porter témoignage du rattachement de la Phrygie à la province d’Asie (RDGE 13, 119 B.C. ?) repose sur une inscription dont le texte, mal établi, pose de nombreux problèmes. En tenant compte des découvertes les plus récentes, une édition critique de ce sénatus-consulte permet de fournir une réponse nouvelle et inattendue aux questions que laisse en suspens l’interprétation traditionnelle du document.

   

 
   

MERCREDI 2 OCTOBRE de 18H à 20H 
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Aurélien BERRA, Maître de conférence - Université Paris-Nanterre

Tout texte est une base de données : l’exemple des Deipnosophistes d’Athénée 

Cette conférence propose une visite de l’atelier du philologue. En présentant des travaux en cours sur les Deipnosophistes d’Athénée (texte composé en grec, à Rome, vers 200 de notre ère), il s’agit d’ouvrir une réflexion réaliste sur la notion de données et sur les transformations de la philologie dans un monde savant devenu profondément, mais inégalement, numérique.

   

 
   

JEUDI 26 SEPTEMBRE de 18H à 20H 
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Laurence CAVALIER, Maître de conférence en histoire de l'art et archéologie antiques - Ausonius, Université Bordeaux Montaigne & Marielle BERNIER, Responsable du service Mobiliers archéologiques d'Ausonius

Le sanctuaire des divinités chthoniennes à Akragas : recherches récentes
L’étude du sanctuaire des divinités chthoniennes à Akragas (Agrigente) fait l’objet d’une mission archéologique internationale initiée en 2018 (UBM/Ausonius-Parco archeologico Valle dei templi – Université Wisconsin – Madison et HSE Moscou). Ce séminaire sera l’occasion de présenter en détail le site archéologique, les problématiques scientifiques et les résultats obtenus lors de la mission 2019.

 
   

 
   

SÉMINAIRE ANNULÉ

JEUDI 11 AVRIL de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Dominique CARDON, Directrice de recherche émérite CNRS, CIHAM/UMR 5648, Lyon

Chiffons dans le désert : que nous disent les textiles des praesidia du désert Oriental d’Egypte ? 
Des centaines de fragments de textiles ont été découverts dans les dépotoirs de fortins d’époque romaine (1er-3è s. de n.è.) sur les routes de caravane entre Mer rouge et Nil. Leur analyse technique approfondie apporte des éclairages nouveaux sur les différents groupes sociaux et ethniques qui se côtoyaient à l’époque en Egypte.

   

 
   

JEUDI 4 AVRIL de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Marta GARCIA-MORCILLO, Senior Lecturer in Ancient History, Department of Humanities - University of Roehampton (Londres)

Asymétrie d’information et stratégies économiques dans les ventes aux enchères romaines

La vente aux enchères est un système d’acquisition de biens et de services basée sur la concurrence entre les offrants. Dans la Rome antique, cette procédure était très fréquente dans les sphères publique et privée. Cette communication examine les différents stratégies de négociation et les dynamique d’information durant les phases d’annonce, licitation et d’acceptation d’offres. Etait-ce un système vraiment efficace pour fixer le prix? Que pouvons-nous apprendre avec l’étude de cette practique sur la complexité des structures économiques et financières de la Rome antique ?

   

 
   

JEUDI 28 MARS de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Jean-Charles MORETTI, DR CNRS (IRAA)

La Salle hypostyle de Délos
À la fin du IIIe s. av. J.-C. les Déliens ont rapidement construit une vaste salle hypostyle qui est connue par des vestiges et par d’importants passages des comptes des gestionnaires de la caisse sacrée d’Apollon. Cette riche documentation permet de restituer l’histoire du chantier et invite à réfléchir sur le choix fait par les Déliens d’un type d’édifice devenu rare pour recevoir des activités commerciales sans doute comparables à celles pour lesquelles furent aménagées à la même époque des premières basiliques romaines.

   

 
   

MERCREDI 27 MARS de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Christine MAUDUIT, PR ENS Ulm (AOROC) & Jean-Charles MORETTI, DR CNRS (IRAA)

Dire le théâtre en grec ancien : les espaces réservés aux spectateurs
Les mots que les anciens Grecs utilisaient pour désigner les composantes des théâtres n’ont été que peu étudiés. Ils sont souvent d’autant plus mal compris que la nomenclature moderne couramment utilisée par les spécialistes du théâtre grec diverge pour plusieurs termes du vocabulaire antique. Les mots employés pour désigner les espaces réservés aux spectateurs fournissent un exemple significatif de cet écart.

 

   

 
   

JEUDI 21 MARS de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Anna HELLER, Professeur d’histoire ancienne à l’université de Tours

«Gymnasiarque et stéphanéphore pour la 11e fois». L’exercice des fonctions publiques dans les cités d’Asie Mineure à l’époque romaine
En se fondant sur un large échantillon d’inscriptions d’Asie Mineure d’époque romaine, on proposera une étude quantitative des mentions de fonctions publiques (magistratures, prêtrises et liturgies) exercées par les individus honorés ou commémorés, en cherchant à évaluer la part de ceux qui cumulent de nombreuses fonctions et/ou les exercent plusieurs fois de suite voire à vie.

   

 
   

JEUDI 14 MARS de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Eneko HIRIART, Chargé de recherche au CNRS - UMR IRAMT/CRP2A, Université Bordeaux Montaigne

Les débuts de la monétarisation en Europe celtique (IIIe s. - début du IIe s. a.C.)
La monnaie des Celtes ne se limite pas, loin s'en faut, à un usage économique. Ses fonctions couvrent des sphères variées : sociales, militaires, rituelles, symboliques, funéraires, commerciales, etc. Ces différentes « pratiques de la monnaie » constituent autant de témoignages des sociétés celtiques et de leur complexité. En cela, l’avènement de la pièce de monnaie au IIIe s. a.C. s’inscrit entre rupture (car elle contribue à une modification profonde des sociétés) et continuité (car elle s’intègre souvent dans des pratiques préexistantes).

   

 
   

MARDI 12 MARS de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Francis PROST, Professeur d’Archéologie classique à l’Université Paris 1, UMR 7041 ARSCAN

Histoire du sanctuaire d’Apollon de Délos à l’époque archaïque : anciennes données, nouvelles recherches
Le sanctuaire d’Apollon à Délos est l’objet d’une nouvelle synthèse archéologique et historique publiée sous la direction de Roland Etienne, ancien directeur de l’Ecole française d’Athènes. Notamment, l’histoire des périodes hautes de ce sanctuaire, entre le IXe et le VIe siècle avant J.-C., a été entièrement renouvelée, à la lumière des données des anciennes fouilles, mais aussi des travaux très récents. On peut suivre ainsi la constitution d’un sanctuaire d’abord régional, qui finit par jouer un rôle panionien selon un mode de développement fragmenté et original.

 

   

 
   

JEUDI 7 MARS de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Paul VAN OSSEL, Professeur émérite des universités  (Université Paris-Nanterre)

L’établissement germanique de Saint-Ouen-Du-Breuil (Haute-Normandie) et la présence germanique en Gaule aux IVe - Ve siècles
Les fouilles à la fin des années ‘90 d’un vaste établissement germanique à Saint-Ouen-du-Breuil, dans le pays de Caux, en Normandie, ont suscité lors de leur découverte une immense effervescence en raison de la nature de son occupation, de ses dimensions et de son implantation dans une province romaine de la Gaule Lyonnaise fort éloignée du Limes rhénan. Considéré aujourd’hui comme le plus complet et le mieux documenté en France, cet établissement fournit un exemple remarquable pour étudier l’installation des groupes de populations germaniques en Gaule à partir du IVe siècle. Confronté et comparé aux résultats les plus récents de la recherche archéologique, les découvertes seront mises en perspective pour dégager les conditions dans lesquelles un modèle d’implantation radicalement différent s’est inséré dans le tissu de l’occupation territoriale de la Gaule. Les nombreuses questions soulevées par cette évolution seront également abordées.

   

 
   

JEUDI 21 FÉVRIER de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

David RIVAUD, Chercheur associé CESR Tours

État social de la ville de Tours : stratifications spatiales et sociales de l’espace urbain au milieu du XVIe siècle
La documentation urbaine, et en particuliers municipale, est encore largement sous exploitée et offre de belles opportunités pour la recherche. Il en va en particulier des séries de registres fiscaux, relatifs aux diverses levées d’argent organisées par les corps de ville. Ces registres qui permettent une approche statistique des niveaux de richesse et de l’activité urbaine, ont largement été délaissés par la recherche depuis la fin des années 70. Les réinvestir aujourd’hui permet d’explorer de nouveau une histoire de la hiérarchie sociale et des groupes sociaux, y compris les plus humbles trop souvent oubliés. A Tours, un relevé de 1557 offre un état assez détaillé de la stratification sociale de la ville. Il y apparaît des oppositions très singulieres dans une ville toujours au coeur de la France royale. Ces contrastes seront explorés tant sur le plan social, culturel que topographique.

   

 
 

MARDI 19 FÉVRIER de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Fabrizio SLAVAZZI, Professeur Ordinaire en Archéologie et Histoire de l’Art Romaine, Università degli Studi di Milano

La Villa de Tibère à Sperlonga : les recherches de l’Université de Milan depuis 2013
Le projet d’étude de la Villa de la Grotte à Sperlonga veut étudier la structure architectonique de la résidence impériale, longuement négligée à l’avantage des fameuses sculptures à sujet Homérique. La villa est presqu’inédite, avec l’exception des fouilles des années 50 du XXème siècle. La découverte de deux grands fours a poussé vers la fouille des secteurs de la villa dédiés à la préparation de la nourriture, comme les différentes cuisines, tandis qu’on a pu identifier un quartier thermale vers la mer avec plusieurs piscines à différents niveaux.

   

 
   

JEUDI 14 FÉVRIER de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Armando REDENTOR, Docteur en histoire et archéologie romaine - Centro de Investigação de Montanha (CIMO), Bragança 

Serápis e Ísis no Noroeste hispânico. Sérapis et Isis dans le nord-ouest hispanique
D'importance dans le contexte des cultes mystériques, la paire Sérapis et Isis a présence restreinte dans la documentation sur la religiosité du nord-ouest hispanique à l’époque romaine. Elle se révèle dans les milieux administratives et militaires de Bracara Augusta, Asturica Augusta et de Legio, mais aussi dans les rochers uniques de Panóias, sanctuaire rural situé aux bords du fleuve Durius.

Relevante no contexto dos cultos mistéricos, o par Serápis e Ísis tem presença restrita na documentação sobre a religiosidade no Noroeste hispânico em época romana. Desvenda-se nos meios administrativos e militares de Bracara Augusta, Asturica Augusta e Legio, mas também nos singulares rochedos de Panóias, singular santuário rural próximo ao rio Durius.

   

 
   

JEUDI 7 FÉVRIER de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Simone BALOSSINO, MaÎtre de conférences Université d’Avignon / CIHAM UMR5648

La construction des territoires communaux : l’exemple des villes du Bas-Rhône (XIIe-XIIIe siècle)
Les communes de la basse vallée du Rhône inaugurent au XIIIe siècle un processus inédit de définition et de gestion de l’espace extra-urbain. Cela se reflète directement sur la création des districts urbains, sur lesquels l’ancienne superposition des pouvoirs empêchait une territorialisation nette. L’exemple des villes provençales montre que c’est l’action concurrente des pouvoirs urbains, des églises citadines et des pouvoirs centraux (comtes, empereurs et rois) aux XIIe et XIIIe siècles qui définit, de plus en plus précisément, les périmètres de ces territoires.

 

   

 
   

JEUDI 31 JANVIER de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Faustine HARANG, chercheuse associée au Laboratoire de Médiévistique occidentale de Paris (UMR LAMOP)
La torture judiciaire au Parlement de Paris XIVe-XVe siècles
Cette intervention porte sur les différents aspects de la torture judiciaire dans le ressort du Parlement de Paris, ainsi que sur le rôle de l’institution dans la normalisation des pratiques à l’échelle du royaume de France, à la fin du Moyen Âge.

   

 

 
 

MERCREDI 30 JANVIER de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Pascal PAYEN, Professeur d'Histoire grecque - Université de Toulouse 2 (UTM)
Le renoncement d'Achille

   

 
   

JEUDI 24 JANVIER de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Katell BERTHELO, historienne - Directrice de recherche au CNRS

Nouvelles perspectives sur “Jérusalem et Rome” : l’empire romain, un défi idéologique pour le judaïsme
L’histoire du peuple d’Israël dans l’Antiquité peut être décrite comme celle d’un petit peuple confronté à de grands empires, allant de l'Assyrie à Rome. De ce constat naissent plusieurs questions. En quoi l’empire romain fut-il perçu par les Juifs comme différent des autres empires ? En quoi représenta-t-il un défi nouveau pour la pensée juive ? On verra que la description du peuple romain et de l'Urbs comme “élus” par les dieux pour dominer le monde en y apportant la paix, ainsi que la présentation des Romains comme un peuple exceptionnellement pieux et se distinguant par ses lois, étaient susceptibles d’être interprétées par les Juifs comme les manifestations d'une rivalité conduisant Rome à se substituer à Israël

   

 
   

JEUDI 17 JANVIER de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Liza MERY, Maître de conférences à l’Université de Poitiers

Le pouvoir des images : l’écriture picturale des historiens romains
L’écriture des historiens antiques, souvent qualifiée de « picturale », repose sur l’enargeia : l’historien veut donner à voir les événements qu’il relate. Il s’agira ici de réfléchir aux images mentales que ces textes suscitaient chez le lecteur antique, compte tenu de l’importance de la culture visuelle dans la vie publique romaine : les différents artefacts (tableaux, statues, cartes) exhibés dans le cadre public constituaient certainement un support puissant de la visualisation.

 

   

 
   

JEUDI 10 JANVIER de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Francisco PINA POLO, PR. d'histoire ancienne à l'Université de Saragosse (Espagne)

Fundaciones de ciudades provinciales como monumentos conmemorativos de imperatores: el caso de hispania
En Hispania se conoce un cierto número de ciudades fundadas por imperatores romanos, en el siglo segundo y primeras décadas del siglo primero, cuyos nombres fueron tomados de sus fundadores : Gracchuris, Caepiana ?, Brutobriga, Valeria, Metellinum y Pompelo. Forman un conjunto homogéneo que comparte similares circunstancias en lo que respecta a su fundación. Analizar estas características es el objetivo principal de este seminario, con el objetivo añadido de reflexionar sobre las prerrogativas de los gobernadores provinciales.

   
   


 

2018

 
   

JEUDI 6 DÉCEMBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Aránzazu LÓPEZ FERNÁNDEZ, doctorante sous contrat doctoral à l'Universidad del País Vasco/Euskal Herriko Unibertsitatea (UPV/EHU)

Manuel Gómez-Moreno Martínez y la epigrafía paleohispánica
Manuel Gómez-Moreno Martínez (1870, Grenade – Madrid 1970) s’intéressa dès son plus jeune âge, à l'archéologie et à l'épigraphie. À 16 ans, il commence à publier sur ces sujets, tout en entretenant d’étroits contacts épistolaires avec Manuel Rodríguez de Berlanga et Emil Hübner, ses maîtres en épigraphie. Il est l’un des acteurs majeurs des études paléohispaniques auxquelles il contribue notoirement par le déchiffrement de l'écriture levantine.

   

 
   

MERCREDI 28 NOVEMBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Sophie GILOTTE, Chargée de recherche au CNRS

Albalat ou la vie à la frontière d’al-Andalus, m. XIIe siècle
Albalat (prov. Cáceres, Espagne), lieu de passage obligé pour traverser le Tage à l’époque médiévale, joua un rôle important dans l’articulation du contrôle et de la défense d’une zone devenue frontalière dès la fin du XIe siècle. Son exceptionnelle condition d’abandon, qui fit suite à un siège militaire des troupes chrétiennes, offre un témoignage inédit et peu fréquent sur la vie quotidienne à l’époque almoravide, dont la culture matérielle était jusqu’à présent très mal connue.

   

 
    JEUDI 22 NOVEMBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Laurent OLIVIER, Conservateur en chef du Patrimoine, responsable des collections d’archéologie celtique et gauloise au musée d’Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye

Comment les Celtes voyaient le monde. De l’Art celtique au Cubisme de Picasso

Les Gaulois ne nous pas laissé de textes historiques qui nous permettraient de les comprendre, si ce n'est des créations d'art mobilier qui sont les seuls témoignages de leur représentation du monde, tel qu'ils le concevaient. Dans leur conception, leurs productions d'Art celtique renseignent sur les modes de représentation visuelle mis en œuvre. On voit alors se dessiner, au cours du temps, une évolution qui suit le chemin parcouru par les créateurs d'Art celtique dans leur exploration des formes.
   

 
   

JEUDI 15 NOVEMBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Barry MOLLOY, Associate Professor - University College Dublin (Irlande)

Exploring past action and experience through the study of Bronze Age weaponry : Experimental and use-wear approaches
Visually striking weaponry from the Bronze Age fills the museum halls of Europe. Part of the impact of these objects today is their remarkable state of preservation, which includes minute traces of damage which was often inflicted in ancient times during their use in combat. This presentation explores how we can combine analyses of ancient traces of damage with experimental archaeology to reconstruct aspects of the movements and activities of Bronze Age warriors using such weapons.

 

CE SÉMINAIRE EST ANNULÉ

 

   

 
   

JEUDI 8 NOVEMBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Ignasi GRAU MIRA, Professeur d'archéologie, Université d'Alicante (Espagne)

Dynamique sociale et paysage de l'âge du Fer ibérique
L'Ibérie orientale à l'âge du Fer se caractérise par le développement de la complexité sociale, l'émergence de l'urbanisme, les premiers états, l'intensification agricole et l'introduction des économies locales ibériques dans les systèmes d'échanges méditerranéens. Ce séminaire illustrera ces développements avec les résultats de recherches archéologiques menées dans le Pays Valencien.

 

   

 
    JEUDI 25 OCTOBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Miltiade HATZOPOULOS, Académicien (Académie d'Athènes - Grèce)

Mais que faisait Alexandre ?

L’assassinat de Philippe II dans le théâtre d’Aigéai un jour d’octobre 336 constitue une énigme impénétrable, bien qu’on connaisse le nom de celui qui lui a porté le coup fatal. Son propre fils Alexandre entre autres a été accusé d’avoir comploté contre son père. Une étude détaillée des sources littéraires en combinaison avec les données archéologiques, même si elle ne peut éclaircir le mystère, permet de connaître les faits et gestes d’Alexandre pendant cette journée fatidique

 
   

 
   

JEUDI 18 OCTOBRE de 18H à 20H 
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Thomas CORSTEN, Professeur d'histoire ancienne, Université de Vienne (Autriche)
La structure de l’«État épirote» jusqu’en 232 av. J.-C.
Jusqu’à une date récente, la communis opinio était que l’Épire hellénistique faisait partie du groupe des États fédéraux grecs. Cependant, il y a quelques années, dans son livre The Inscriptions of Dodona and a New History of Molossia (Stuttgart 2013), Elizabeth Meyer a démontré que ce n’était pas le cas. En prenant cette publication comme point de départ, on tentera de proposer une nouvelle représentation de l’organisation de l’Épire sous les rois.

   

 
    JEUDI 11 OCTOBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Jonathan LETUPPE, Responsable pôle plongée scientifique Éveha – Responsable d'opérations
Les épaves romaines de Courbiac : fouilles archéologiques subaquatiques dans le fleuve Charente (Saintes et Fontcouverte, 17)
Découvertes en 2008 dans le fleuve Charente, sur les communes de Saintes et Fontcouverte (Charente-Maritime, 17), lors d'une prospection-inventaire subaquatique sous la direction de Vincent Lebaron (ArepMaref), les deux épaves reposent à une profondeur moyenne de 7,50 m. Elles sont distantes de 100 m l'une de l'autre et nommées Ep1 Courbiac et Ep2 Courbiac (pour épave n°1 de Courbiac et épave n°2 de Courbiac). Ces deux épaves ont été datées au carbone 14: Ep1: 230 AD - 390 AD et Ep2: 250 AD - 400 AD. Les méthodes de fouille et de recherche en archéologie subaquatique seront présentées, ainsi que les résultats des 4 dernières campagnes sur ce site.
   

 
    JEUDI 4 OCTOBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Laurence CAVALIER, MCF en histoire de l'art et archéologie antique - Ausonius, Université Bordeaux Montaigne
Le sanctuaire des divinités chthoniennes à Agrigente

Le séminaire présentera la problématique générale du programme qui a été confié à une équipe d’Ausonius dans le cadre d’une coopération avec l’Ecole française de Rome et le parc archéologique de la vallée des temples à Agrigente, ainsi que les résultats de la première campagne qui a eu lieu en mai 2018. Ils portent principalement sur la chronologie de l’occupation antique dans le secteur de la « tholos » et permettent d’espérer un renouvellement de notre connaissance de cette partie (très visitée mais) encore mal connue du site antique.


   

 

 
  JEUDI 27 SEPTEMBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Katelijn VANDORPE
, PR. DR. d'histoire ancienne - Université de Louvain (Belgique)
Étranglé par les impôts mais faisant confiance au gouvernement ? L'équilibre entre le fardeau fiscal et le bien-être en Égypte hellénistique

La documentation unique de l'Égypte hellénistique nous informe en détail sur le système fiscal complexe du pays et ses nombreuses taxes. Mais cette situation implique-t-elle que le fardeau fiscal était élevé et, dans l'affirmative, que la population était insatisfaite des politiques gouvernementales ? A l’heure actuelle, le Danemark est l'un des pays dont la fiscalité est la plus élevée, mais d’après le World Happiness Report 2016, c’est là que les gens y sont le plus heureux. Ma recherche vise donc à mesurer, pour la première fois, le fardeau fiscal dans l’Égypte hellénistique et à découvrir ce que les contribuables en ont reçu en retour.


   

 
   

JEUDI 12 AVRIL de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Nigel Wilson, Fellow of the British Academy
What tasks will the next editor of Josephus have to face?
I will give a general picture of the transmission and then discuss a few passages in the BJ  where I can suggest improvements in the text.

Ce séminaire sera présenté en anglais

 

SÉMINAIRE ANNULÉ

   

 

 

MERCREDI 4 AVRIL de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Myles Lavan, Senior Lecturer in Ancient History - School of Classics - University of St Andrews
The army as a mechanism of enfranchisement in the Roman empire
It is widely assumed the army was the most important mechanism driving the growth of the citizen population in the imperial period. This paper suggests that the army's contribution to the growth of the citizen body has been exaggerated. Whereas scholars have focussed on the new citizens created through the enfranchisement of non-citizen soldiers (and their children), they have neglected the countervailing effect of reduced family formation among citizen soldiers (whose 'missing' citizen children offset the new citizens created through enfranchisement). The paper uses new quantitative methods to estimate the scale of the two effects.

Ce séminaire sera présenté en anglais

   

 
    JEUDI 29 MARS de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Moheddine Chaouali, Chargé de recherches archéologiques et historiques à l’Institut National du Patrimoine de Tunis, Inspecteur du patrimoine du Nord Ouest de la Tunisie
Quelques modalités d'administration dans la province d'Afrique Proconsulaire
Je présenterai dans cette contribution quelques nouveaux documents qui viennent d’être mis au jour en Afrique Proconsulaire (actuelle Tunisie). Ils permettent de mieux comprendre quelques aspects des modalités d’administration. L’ensemble de ces inscriptions inédites intéresse notamment l’administration des carrières de marbre numidique de Simitthus, la procuratèle ducénaire de la ratio patrimonii de la regio Hadrumetina ou de Carthage et la mention d’un nouveau vilicus à Bulla Regia.
   

 
 

JEUDI 22 MARS de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Estelle Oudot, Professeur de langue et littérature grecques – Centre Pluridisciplinaire Textes et Cultures - EA 4178 , Université de Bourgogne Franche-Comté
Éloge, pouvoir et violence. Les heures sombres de l’histoire d’Athènes dans le Panathénaïque d’Aelius Aristide
Je soumettrai à la discussion la façon dont le Panathénaïque d’Aelius Aristide, un long et vibrant éloge grec d’Athènes inscrit dans l’époque des Antonins, infléchit l’histoire politique de la cité pour aborder la question du pouvoir sur les autres et de la force. Si l’on peut sélectionner une série d’événements visant à faire des Athéniens des symboles de la non-violence (naissance autochtone vs conquête) et des éternels protecteurs et défenseurs des autres peuples, il n’en demeure pas moins des actes irréductibles, comme le traitement des Méliens ou les épisodes de guerres civiles fratricides…
Les formes de guerre et les modèles de paix que dégage nettement le discours gagnent à être éclairés par le contexte politique et idéologique de l’Empire, que connaît bien Aristide, auteur par ailleurs d’un discours En l’honneur de Rome.

SÉMINAIRE ANNULÉ

   

 
    MARDI 20 MARS de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Martin Seyer,
membre de l’Institut archéologique autrichien (Vienne) et directeur des fouilles de Limyra (Turquie)
Recent Excavations at Limyra in Lycia

This intervention will present the recent research in Limyra/Lycia by the Austrian Archaeological Institute. After a short introduction to the site and the highlight of previous excavations such as the heroon of Perikle, the Ptolemaion and the centotaph for Gaius Caesar, it will focus on the results of a research project that investigates the urbanistic development of the city mainly during the Hellenistic and Early Roman Imperial periods.

Ce séminaire sera présenté en anglais

   

 
    JEUDI 15 MARS de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Christophe Feyel, Professeur d'histoire grecque - Université de Lorraine (Nancy)
Les Helléniques d'Oxyrhynchos et l'histoire du monde grec au début du IVe s. avant notre ère
Le conférencier présentera en introduction l'ouvrage qu'il a rédigé en collaboration avec P. Goukowsky : ce n'est pas une nouvelle édition des Helléniques, mais une traduction (avec en regard le texte grec) précédée d'une introduction critique et suivie d'un commentaire historique. Une lecture naïve des Helléniques conduit à formuler deux questions qui seront successivement traitées : qui pouvait bien être l'auteur de cet ouvrage historique ? Et surtout, quel est son apport à notre connaissance et à notre compréhension de l'histoire du monde grec au début du IVe s. ? Dans un premier moment, le conférencier — en partant de l'examen critique du texte mené par P. Goukowsky — montrera que l'Anonyme est certainement un auteur plus récent qu'on ne le pense d'ordinaire. Dans un second temps, il soulignera l'intérêt proprement historique des Helléniques en s'attachant à la figure de Conon, telle que l'Anonyme nous la fait connaître
   

 
  JEUDI 1er MARS de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Jaime Vives-Ferrándiz Sánchez, Conservateur - Musée de Préhistoire de Valence, Espagne
Espace, temps et pouvoir dans le sud-est ibérique à l'âge du Fer
En el área oriental de la península ibérica detectamos, durante la edad del Hierro, organizaciones sociales jerarquizadas. El control de excedentes agropecuarios, el control de la violencia y el comercio o de los aspectos simbólicos y rituales fueron las bases para el mantenimiento del poder. Buena parte de estas prácticas se circunscriben al ámbito doméstico, cuya escala es la clave para entender el surgimiento de relaciones de poder.


Ce séminaire sera présenté en espagnol
   

 
   

JEUDI 15 FÉVRIER de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Olivier BIGUET, Conservateur du patrimoine, Ville d'Angers.
Angers, formation de la ville, évolution de l’habitat
Suite à une étude de l’Inventaire général sur la ville d’Angers, une publication de synthèse offre une lecture de la ville dans la longue durée, sous l’angle des relations entre formes urbaines et formes de l’habitat, avec l’appui d’un important appareil cartographique. Après une présentation conséquente de la cité antique et médiévale encore particulièrement prégnante, a-t-on pu apprécier le rôle dévolu à l’architecture domestique, d’une grande diversité, qui façonne Angers jusqu’à la Révolution, puis au XIXe siècle le pouvoir unificateur du projet urbain sur la forme des demeures, hôtels particuliers comme immeubles haussmanniens.

   

 
    JEUDI 8 FÉVRIER de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Marie-Yvane Daire,
Directrice de Recherche au CNRS, UMR 6566 CReAAH "Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire"
Exploitation des ressources et dynamiques littorales à l'âge du Fer : un point sur le littoral breton 
Intensément occupé pendant l'âge du Fer et notamment au cours des dernières décennies de l'Indépendance, le littoral de la péninsule bretonne a vu s'intensifier l'exploitation des ressources côtières et marines, notamment celle du sel de mer et des produits de la pêche. Les récentes avancées de la recherche permettent aujourd'hui de mieux cerner les choix et procédés techniques mais aussi de penser autrement les dynamiques de peuplements, les échelles de sphères économiques ainsi que les circuits d'échanges.
   

 
   

MARDI 6 FÉVRIER de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Grégory Pereira, Directeur de recherche au CNRS, UMR 8096, « Archéologie des Amériques »
Temporalité des gestes dans les pratiques mortuaires : discussion autour d'exemples mésoaméricains
Passer du dépôt statique retrouvé par les archéologues aux gestes qui ont animé leur mise en place constitue un objectif incontournable de l’archéologie de la mort. Mais d’autres défis se présentent à cette discipline : il s’agit, pour une part, de la mise en séquence de ces gestes et d’autre part, de leur attribution aux étapes qui structurent les pratiques mortuaires des sociétés anciennes. Nous envisagerons ces questions en nous interrogeant sur le statut d’une catégorie d’objets manufacturés dans de l’os humain et dont l’usage a été particulièrement répandu dans le monde mésoaméricain précortésien.

   

 
   

JEUDI 1er FÉVRIER de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Fabien Colléoni, 
Maître de conférences en archéologie romaine, Directeur du département histoire de l'art et archéologie de l'université de Rennes II
Sur l'Itinéraire de Bordeaux à Jérusalem, la mutatio Vanesia : archéologie d'un relais routier antique
La communication présentera le résultat des fouilles réalisées à Saint-Jean-Poutge sur le relais routier de Vanesia, nommé comme tel dans l’Itinéraire de Bordeaux à Jérusalem. L’architecture soignée de l’ensemble, entièrement vouée à l’accueil des voyageurs, donnera lieu à un examen détaillé. En dernier lieu, se posera la question de la vocation publique ou privée de cette petite étape routière de l’Aquitaine méridionale.

 

CE SÉMINAIRE EST ANNULÉ

   

 
  JEUDI 25 JANVIER de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Reine-Marie Bérard,
Chargée de recherche contractuelle CNRS - École Française de Rome
Archéologie funéraire et histoire coloniale : les nécropoles de Mégara Hyblaea (VIIIe-Ve siècles av. J.-C.)
La colonie grecque archaïque de Mégara Hyblaea, sur la côte Est de la Sicile, a fait l’objet d’explorations archéologiques de la fin du XIXe siècle à nos jours. La reprise récente des données des nécropoles, suivant, lorsque c’est possible, les méthodes de l’archéothanatologie, apporte aujourd’hui de nouveaux éléments pour la connaissance de l’histoire sociale de la cité et de son insertion dans les réseaux méditerranéens, entre héritage grec égéen et environnement indigène.

   

 
    JEUDI 18 JANVIER de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Aldo Borlenghi
, Maître de conférences en archéologie et histoire de l’art du monde romain – Université Lumière Lyon 2
Le campus : témoignages épigraphiques et archéologiques d'un espace public de la ville romaine
Le campus constitue à l’époque romaine un complexe public, qui a un caractère ludique et athlétique: il est principalement destiné à l’entraînement physique et aux exercices «militaires» des iuvenes, mais au temps libre des tous les citoyens aussi. Les témoignages épigraphiques et archéologiques, comprises entre l’époque tarde-républicaine et impériale, donnent l’image d’une installation architectonique essentielle, placée à l’extérieur de l’enceinte urbaine: c’est une vaste esplanade délimitée par un mur e dotée d’autres structures, comme une porticus et une piscina. Le campus se retrouve dans les municipia, les coloniae et autres typologies d’agglomérations de l’Italie et des provinces occidentales de l’Empire: sa réalisation peut voir l’intervention de la Maison impériale, des magistrats locaux ou des évergètes privés. L’archétype idéologique de chaque campus est le Champ de Mars à Rome, mais il est peut-être possible de reconnaître spécifiquement dans les Saepta son modèle typologique.
   

 
  JEUDI 11 JANVIER de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Haude Morvan,
Maître de conférences en histoire de l'Art médiéval - Ausonius, Université Bordeaux Montaigne
« Un des plus beaux tombeaux qui soit en France » La tombe du cardinal Hugues Aycelin (†1297) à Clermont et sa fortune critique
Le séminaire proposera une analyse du contexte de réalisation et de la fortune critique d’un monument étonnamment très peu étudié : la tombe du cardinal Hugues Aycelin, mort en 1297, dans l'ancienne église des frères prêcheurs de Clermont. Il s'agit d'un monument exceptionnel de par la richesse de l’iconographie et du programme héraldique, ainsi que par les matériaux employés (pierre mais aussi métal émaillé), témoin de l’ascension aussi brève que fulgurante d’une famille auvergnate.
   
   


 

2017

 
    JEUDI 21 DÉCEMBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Anne de Pury-Gysel,
ancienne directrice de Site et Musée romains d’Avenches
Le buste d'or de Septime Sévère découvert à Plotinopolis (Didymoteicho) : quelle destination originelle ?
En 1965 a été découvert par hasard, dans le périmètre de la ville antique de Plotinopolis, près de Didymoteicho (Grèce), un buste d’or de Septime Sévère, échappé de peu à la refonte, le sort réservé à l’immense majorité des objets d’or d’époque romaine.
Une réflexion sera menée sur la fonction et l’usage de l’imago, le buste de l’empereur. D’après ce que nous en révèlent les sources écrites et les figurations qui nous sont parvenues, l’imago tenait dans les secteurs tant judiciaire, sacré ou militaire, le rôle d’une représentation portable de l’empereur.
   

 
    JEUDI 14 DÉCEMBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
José Carlos Saquete Chamizo
, Maître de conférences en histoire romaine - Université de Séville (Espagne)
La colonie de Metellinum (Lusitanie) : dernières découvertes épigraphiques
Les derniers travaux archéologiques de Medellín (Lusitanie) ont mis en lumière un groupe intéressant d'inscriptions latines. Certains viennent du théâtre romain et mentionnent les magistrats de la colonie inscrits dans la tribu Sergia, avec leurs magistratures et leurs prêtrises. Il y a aussi une épigraphe relative à un travail constructif de la colonie contrôlée par les édiles et divers épitaphes funéraires. Tout le matériel peut être daté au 1er siècle après JC.
   

 

 
  MERCREDI 6 DÉCEMBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Edward Harris,
Professeur émérite à l’université de Durham (Royaume-uni)
Consécrations de phialai par des métèques et des citoyens à Athènes au IVe siècle a.C. Une analyse des inventaires IG ii2 1553-1575
Au XIXe siècle, ont été trouvées à Athènes des inscriptions qui reproduisent des inventaires des phialai consacrées par des métèques et des citoyens acquittés devant un tribunal. Plusieurs savants ont cru que ces inventaires enregistrent des procès par lesquels les esclaves ont été libérés (« manumissions ») ou ont été libérés de leurs devoirs d’apeleutheroi (affranchis). Dans cette conférence, les documents seront réexaminés et l’on montrera que les interprétations traditionnelles sont peu convaincantes. Il n’est pas nécessaire de recourir à de telles hypothèses pour comprendre ces textes ; il suffit de se fier aux informations que l’on trouve dans les documents.
   

 
    JEUDI 30 NOVEMBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Marie Favereau,
Research associate, Oxford University, ERC "Nomadic Empires"
Hordes et empires nomades : nouvelles perspectives de recherche
En prenant pour point de départ les travaux en cours de l’ERC ’Nomadic Empires : A World-Historical Perspective’ (Oxford, 2014-2019), Marie Favereau présentera ses recherches sur l’empire mongol et la Horde d’Or. D’une part, elle explicitera les mécanismes socio-économiques qui permirent l’émergence d’une élite nomade au XIIIe siècle; d’autre part, elle montrera comment les politiques des Mongols modifièrent les rapports de force diplomatiques et marchands en Eurasie
   

 
  JEUDI 23 NOVEMBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Jonathan Letuppe,
Responsable du pôle de plongée scientifique Éveha – Resp. d'opération subaquatique et sous-marine
Présentation des premiers résultats de la fouille de deux épaves antiques dans le fleuve Charente (17)
Deux épaves antiques (Ep1 et Ep2) ont été découvertes en 2008 lors d'une prospection subaquatique diachronique sous la direction de Vincent Lebaron (ArepMaref) dans le fleuve Charente, sur les communes de Saintes (au lieu-dit Courbiac) et de Fontcouverte. C'est grâce au processus d'érosion du fleuve que ces deux sites avaient pu être observés sur quelques mètres. Un prélèvement de bois de l'épave Courbiac 2 en 2008 avait fourni une première datation 14C : 250-440 de notre ère. La seconde épave, datée de 230-390 de notre ère au 14C, se situe à environ 100 m en aval de Courbiac 2. Depuis 2015, une équipe d'archéologues plongeurs travaille sur ces deux épaves.
   

 
    JEUDI 16 NOVEMBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Dr. Stefano Struffolino
, Chargé de recherches en Histoire Ancienne - Université de Milan (Italie)

Territoire et société dans la Cyrénaïque ancienne
Tout au long de l’histoire de la Cyrénaïque ancienne les sources nous permettent de reconnaître, ou du moins d’entrevoir, un lien entre les évolutions sociales et politiques et l’organisation du territoire. Les étapes cruciales de ce chemin peuvent être reconnues dans l’arrivée de nouvelles apports coloniales, dans la réforme de Demonax et, plus tard, avec l'influence de l’Égypte ptolémaïque et la constitution de la province romaine.
   

 
   

JEUDI 9 NOVEMBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Joaquín Gorrochategui, Professeur de linguistique indo-européenne - Université du Pays Basque
Onomastique et langues dans l'Aquitaine césarienne
Cette conférence traitera de l'aide que, dans le cadre de la linguistique comparée, l'onomastique peut offrir à la connaissance de certains caractères remarquables des sociétés anciennes, celle de l'Aquitaine en particulier. On abordera des questions de méthode, comme la notion d’ « aire onomastique » et d’autres questions spécifiques telles que la classification génétique des langues autochtones, les phénomènes de contact et de survivance, ou encore l'usage social des langues.

   

 

  JEUDI1 26 OCTOBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Maria-Jesus Peréx Agorreta,
Doyenne de la Faculté de Géographie et Histoire de l’Université Nationale d’Éducation à Distance (UNED) - Madrid

Du nouveau sur la voie romaine Ab Asturica Burdigalam
L’Itinéraire d’Antonin donne une liste de relais établis sur la route qui, à l’époque romaine, unissait Asturica Augusta (Astorga) à Burdigala (Bordeaux). Sur cette route (« voie XXXIV »), de récentes découvertes effectuées à  Espinal et Burguete (Navarre), dans le secteur du passage des Pyrénées, ont révélé d’importants sites archéologiques et livré plusieurs bornes milliaires. Elles permettent aussi de proposer une nouvelle localisation du relais d’Iturissa, où se croisaient au moins deux grandes voies.
   

 
    JEUDI1 19 OCTOBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Sophie Krausz
, Maître de conférences HDR en protohistoire européenne - Ausonius, Université Bordeaux Montaigne.

Les Gaulois assiégés : se défendre contre Rome
À travers les résultats des fouilles archéologiques récentes sur les remparts des oppida du Centre de la France, cette conférence montrera comment les Gaulois se sont défendus contre César en 52 a.C. Les données archéologiques associées aux sources littéraires révèlent en effet que les Gaulois maitrisaient une technologie spécifique combinant projet architectural et ingénierie militaire. Si certains remparts ont pu être édifiés en temps de paix comme les
muri gallici, les énormes remparts massifs du Centre de la France sont de véritables ouvrages technologiques conçus pour la guerre.

   

 
   

JEUDI 12 OCTOBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Chloé Capel
, Docteur en archéologie, chercheuse associée à l’UMR 8167

Changer le cours de l’histoire du Maghreb médiéval : découvertes archéologiques et environnementales sur la ville caravanière de Sijilmassa (Maroc)
Dans le cadre d’une thèse de doctorat en archéologie soutenue en 2016 à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, la ville médiévale de Sijilmassa (Maroc),a été étudiée par le prisme de l’archéologie, démarche largement inédite qui a permis de bousculer l’historiographie classique de cette célèbre cité caravanière, berceau de la dynastie actuellement à la tête de la monarchie marocaine.

   

 
    JEUDI 5 OCTOBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Pr. Paul Schubert,
Professeur de langue et littérature grecques - Université de Genève
Liberté et contrôle des individus en Égypte romaine : quelle marge de manœuvre ?
Nous vivons aujourd’hui une situation particulière où les contrôles sur les individus deviennent toujours plus fréquents : il est presque impossible d’échapper à une forme de surveillance. Qu’en était-il dans la province romaine d’Égypte ? Les forces de l’armée et de la police suffisaient-elles à tenir à l’œil la population de la vallée du Nil ? Si l’armée et la police ont joué un rôle non négligeable pour garder une province réputée turbulente, les papyrus retrouvés dans la région témoignent avant tout de nombreux mécanismes de contrôle administratif. Les autorités s’appuient sur un personnel étoffé et efficace qui leur permet de réguler de nombreux aspects de la vie des habitants. Nous aborderons quelques cas concrets afin d’illustrer la manière dont le préfet et ses subordonnés sont parvenus à exercer leur surveillance sur les Égyptiens.

   

 
    JEUDI 28 SEPTEMBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Alberto Dalla Rosa,
Maître de conférence en histoire romaine - Université Bordeaux Montaigne
Un domaine d’Aelius Caesar en Maurétanie ? À propos de la délimitation d’Er-Rahel (CIL VIII 21663)
La borne d’Er-Rahel, placée par le procurateur-gouverneur de Maurétanie Cesarienne, Petronius Celer en 137 ap. J.-C., a longtemps été un casse-tête pour les historiens. Une nouvelle interprétation permet d’expliquer les contradictions apparentes du texte et d’identifier un domaine de propriété d’Aelius Caesar.

   

 
    JEUDI 21 SEPTEMBRE de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Ali Chérif, 
Professeur détaché auprès de l’INP (Tunisie) et Hernán González Bordas, Post-doc Juan de la Cierva – Universidad de Alcalá de Henares
Le site d’Henchir Hnich (région du Krib, Tunisie) et la découverte de la lex Hadriana de agris rudibus (IIe s. n. è.).
Lors des prospections récentes effectuées dans la région du Krib (Tunisie), Ali Chérif a découvert le site d’Henchir Hnich, à 3 km de l’ancienne Mustis. Mis à part des structures à caractère rural et trois épitaphes, le site a délivré une longue inscription contenant la lex Hadriana de agris rudibus dont on connaissait l’existence grâce à des références présentes dans d’autres inscriptions. Il s’agit donc d’une découverte unique et déterminante pour améliorer nos connaissances sur la question de l’exploitation des campagnes dans les grands domaines de l’Afrique romaine.

   

 
  JEUDI 13 AVRIL - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Mohammed ABID, Maître-assistant (Faculté des Lettres, des Arts et des Humanités -
Université de La Manouba (Tunisie)
« Se vivo ou se vivente fecit ». Préparer une sépulture de son vivant en Afrique romaine.
Une collection épigraphique très importante évoque la préparation de sépultures du vivant  de leurs propriétaires. Ces documents au nombre de 157 proviennent de 57 villes ou localités  de l’Afrique romaine contiennent des informations de première importance qui concernent la typologie et la nature des monuments funéraires, des commanditaires, du langage épigraphique utilisé, mais essentiellement qui se rapporte à la manière dont l’âge du défunt a été gravé ou ajouté.
   

 
  JEUDI 6 AVRIL - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Denis GENEQUAND, Chargé de cours - Université de Genève
Qasr al-Hayr al-Sharqi (Syrie) et les établissements aristocratiques omeyyades du Proche-Orient
La mission archéologique syro-suisse de Qasr al-Hayr al-Sharqi a mené durant dix ans des fouilles et recherches sur l’un des établissements aristocratiques les plus importants de la première grande dynastie de l’Islam. Fondé par le calife Hisham b. ‘Abd al-Malik, Qasr al-Hayr al-Sharqi est isolé dans un environnement de steppe aride et couvre près de 10 km2. Le site comprend nombre d’éléments qui permettent d’en faire une ville neuve regroupant à la fois des fonctions politiques et économiques. Cette conférence va présenter l’ensemble des travaux menés par la mission syro-suisse entre 2002 et 2011 et replacer Qasr al-Hayr al-Sharqi dans le contexte plus large des « châteaux du désert » omeyyades.
   

 
    JEUDI 30 MARS - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Giorgos SANIDAS, MCF Archéologie grecque - UMR 8164 Halma - Université  de Lille 3 SHS
Métallurgie urbaine à Thasos archaïque
À Thasos, dans le nord de l’Égée, les colons de Paros (Cyclades) ont établi leur asty sur un site minier et métallurgique thrace. Pendant presque toute l’Antiquité la ville disposait d’une mine « urbaine », sous l’acropole de la cité. De même, plusieurs contextes témoignent de la présence d’une métallurgie variée pendant la période archaïque. Récemment, des études pluridisciplinaires permettent de progresser sur plusieurs aspects de cet artisanat tout en soulevant de nouvelles interrogations.
   

 
    JEUDI 23 MARS - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Dominique PIERI, Professeur d’archéologie byzantine - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Économie et pèlerinage : les fouilles de la Via Sacra sur le sanctuaire paléochrétien de Saint-Syméon (Syrie)
À partir de 2007, un nouveau programme archéologique a vu le jour sur le site du grand sanctuaire paléochrétien dédié à Syméon le Proto-stylite (v. 390-459). Jusqu’à ce que la guerre en Syrie interrompe les opérations de terrain en 2010, ce sont quatre campagnes de fouille qui se sont déroulées sur la base d’un programme axé d’une part sur l'architecture monumentale et vernaculaire du sanctuaire et d’autre part sur la culture matérielle au temps du pèlerinage par l’exploration de structures commerciales inédites (boutiques et bâtiments d’accueil).
   

 
    MERCREDI 22 MARS - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Panagiotis DOUKELLIS, Professeur d’archéologie byzantine - Université Panteion d’Athènes
Le temps chez les Lagides
La question de la maitrise du temps et de l’espace par le pouvoir lagide revient souvent dans la bibliographie scientifique. Toutefois, on peut avancer l’interrogation historique sur l’essence historique de la notion du temps en premier lieu : avant de s’interroger sur les usages politiques du temps, force est de s’arrêter sur les possibles assertions de la notion, qui, à chaque fois mises en valeur par le discours politique acquièrent une connotation spécifique.
   

 
    JEUDI 16 MARS - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Bernard HOLTZMANN, Professeur émérite d’archéologie grecque - Université Paris Nanterre
Un aspect original de la sculpture de Thasos : la représentation des héros sur les reliefs votifs et funéraires
Favorisés à Thasos par l’abondance des cultes de héros et l’existence d’ateliers de sculpture depuis le VIIe siècle av. J.-C., la représentation des héros,  banqueteurs et cavaliers, est particulièrement développée à Thasos, où l’on peut suivre son évolution pendant huit siècles et son passage du votif au funéraire.
   

 
   

MARDI 14 MARS - de 18H à 20H
Amphi archéo (ACH005) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Patrick BOUCHERON, Professeur d'histoire du Moyen Âge à l'université de Paris 1, Directeur des
Publications de la Sorbonne et invité de la Chaire Gilles Deleuze de la fondation Bordeaux Université

avec la participation de Frédéric BOUTOULLE (PR université Bordeaux Montaigne - Ausonius), Sandrine LAVAUD (MCF université Bordeaux Montaigne - Ausonius) et Ézéchiel JEAN-COURRET (MCF université Bordeaux Montaigne - Ausonius)

La « fabrique urbaine » dans la fabrique de l’histoire
Concept anglais, la fabrique urbaine, dont les historiens et archéologues français se sont largement emparés, notamment « l’école de Tours », pour l’étude conjointe des dynamiques de la construction et des pratiques spatiales, a été déclinée à différentes échelles : celle relative aux marqueurs de l’espace public et à la définition de cet espace (de l’échelle de l’attribut matériel du gouvernement urbain au monumental) à celle de l’espace urbain dans sa globalité. La première tend à privilégier  une approche synchronique du processus, la seconde une approche plus diachronique. Cette dernière, telle qu’elle est menée dans la collection de l’Atlas historique des villes de France, se joue d’une multiplicité de sources (textuelles, archéologiques, iconocartographiques) et d’une interdisciplinarité, pour rendre compte de la fabrique urbaine par l’intermédiaire d’une production centrale : le plan historique ; élaboré à partir du cadastre napoléonien, le plan donne une vision cumulative des formes spontanées et planifiées du processus de construction spatiale. Ainsi, les atlas constituent de véritables outils pour tous les acteurs de l’urbain et du patrimoine (chercheurs, aménageurs, élus, habitants).

   

 
    JEUDI 9 MARS - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
François-Xavier FAUVELLE, DR CNRS, Directeur de l’UMR TRACES, Université de Toulouse
La ville africaine médiévale, optimum articulatoire
Les sources écrites et l'archéologie donnent de certains sites urbains situés en Afrique l'image de complexes multipolaires favorisant et ordonnant les interactions entre groupes sociaux, ethniques et religieux. Si cette récurrence ne peut certes pas être considérée comme un caractère distinctement africain, elle semble bien en tout cas s'appliquer aux capitales des formations politiques africaines médiévales. Celles-ci étaient en effet aussi bien des lieux de mise en scène du pouvoir (à destination de groupes multiples) que de mise en œuvre d'un courtage des échanges (entre ces groupes), le pouvoir et la richesse des élites politiques reposant sur leur faculté à organiser l'articulation entre réseaux commerçants à longue distance. Mais si cet optimum articulatoire se reflètent dans la topographie, il s'exprime également dans l'implantation spatiale de certaines de ces cités, expliquant de la sorte d'apparentes aberrations comme la localisation de sites urbains dans des milieux a priori impropres. Pour le comprendre, et bien entendu aussi pour retrouver ces sites sur le terrain, il faut se défaire de quelques fausses évidences.
   

 
   

JEUDII 16 FÉVRIER - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Christian GRATALOUP, Professeur émérite de géographie à l’université Paris Diderot
La ville en tout temps et en tous lieux : cela fait-il sens ?
Peut-on circonscrire le plus petit commun dénominateur à l’ensemble des réalités sociales qualifiées de « villes » ? Sinon, quel pourrait-être le sens du mot ? Une tentative (carto)graphique permettra, espérons-le, une esquisse de réponse.

écouter l'enregistrement du séminaire

voir la présentation de Ch. Grataloup (pptx)

   

 
    MERCREDI 15 FÉVRIER - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Pierre BRIANT, Professeur émérite au Collège de France
Alexandre le Grand aujourd’hui : histoire et lieux communs
La multiplicité des publications de spécialistes et de celles destinées au grand public, mais aussi les usages démultipliés de la figure d’Alexandre dans les médias, imposent de faire le point sur ce que peut signifier « faire l’histoire d’Alexandre » en ce début de troisième millénaire. Ce sont les termes de ce défi historien que l’auteur propose d’expliciter et de mettre au centre du débat
   

 

JEUDI 9 FÉVRIER - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Jean-Marc MIGNON, Archéologue du Service d’Archéologie du Département de Vaucluse
Le forum de Vaison-la-Romaine, résultats de la fouille programmée
Révélé en 2011 lors d’un diagnostic d’archéologie préventive, le forum de Vaison a fait l’objet d’une fouille programmée de 2013 à 2015. Au-delà de vestiges architecturaux bien conservés, ont été mis au jour des plaquages de marbre pariétaux, des fragments statuaires et de nombreuses inscriptions. Ces découvertes complètent ainsi de façon significative notre connaissance de l’urbanisme, de la parure monumentale et des élites de la capitale des Voconces.

écouter l'enregistrement du séminaire

   

 
     JEUDI 2 FÉVRIER - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Denis ROUSSET, Directeur d’Études à l’École Pratique des Hautes Études - Paris
La loi éphébarchique d’Amphipolis
C’est le plus sensationnel parmi les textes exhumés du sol de la Grèce et publiés dans les derniers lustres qui vient en 2016 d’être révélé : la loi éphébarchique d’Amphipolis, comptant 139 lignes presque toutes intactes. La conférence du 2 février en donnera une présentation générale et formulera sur l’édition de K. Lazaridou et le commentaire de M. Hatzopoulos des remarques susceptibles d’en faire progresser l’interprétation.
   

  JEUDI 26 JANVIER - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Noemí MONCUNILL MARTI, Chercheuse postdoctorale Marie Skłodowska Curie (Orient et Méditerranée - Université Paris Sorbonne)
Langues et pratiques épigraphiques vernaculaires en péninsule ibérique : du déchiffrement des écritures à l'ère du numérique
Le déchiffrement de l'écriture ibérique par M. Gómez Moreno (1922, 1949) révéla l'existence de plusieurs langues et écritures vernaculaires, qui firent de la péninsule ibérique l'un des territoires les plus riches de l'Occident classique d'un point de vue linguistique. Bien que la plupart de ces langues demeurent à nos jours mal connues, quelques contributions remarquables ont été apportées depuis les années 2000 grâce aux progrès permis par le traitement informatique des données. Cette intervention présentera deux nouvelles lignes de recherche illustrant la façon dont les outils numériques ont marqué les études récentes concernant les langues paléohispaniques et ont contribué à la diffusion de ce patrimoine culturel, à savoir la numérisation et la géolocalisation de l'onomastique indigène, d'une part, et la codification et systématisation en Unicode des écritures autochtones, de l'autre.

   

 
  JEUDI 19 JANVIER - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Nathan CARLIG, Ricercatore a tempo determinato Università di Roma "La Sapienza" - Collaborateur scientifique au CEDOPAL de l'Université de Liège
Les codices miniatures grecs et latin d’Égypte (IIIe-VIIe/VIIIe siècle) : contenu, forme et fonction
La conférence propose une étude globale des codices miniatures grecs et latins provenant d’Égypte. L’examen de leur contenu, de leur forme et de leur mise en page, ainsi que de leur provenance, lorsqu’elle est connue, permettront d’identifier des contextes de production et d’utilisation de ces livres de petit format.
   

 
  JEUDI 12 JANVIER - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
jean-Louis FERRARY, Membre de l’Institut, Directeur d’études émérite à l’EPHE
Claros, de la cité libre aux mémoriaux de délégations
D’une part, retour sur l’épigraphie de Claros de la création de la province d’Asie à l’époque augustéenne, notamment les décrets en l’honneur de Ménippos et Polémaios publiés par J. et L. Robert en 1989 (dernier quart du 2e s. av. J.-C.) et les inscriptions en l’honneur de Romains publiées par J.-L. Ferrary en 2000 (1er siècle av. J.-C.) : corrections et additions apportées dans le volume sur Rome et le monde grec (Paris, 2017). D’autre part, synthèse des principales conclusions tirées de la publication (Paris, 2015) du dossier des mémoriaux de délégations (2e s.-premier tiers du 3e siècle ap. J.-C.)
   
 
 


2016

  JEUDI 1er DÉCEMBRE - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Pavlína MAŠKOVÁ, Coordonnatrice des projets et rédactrice des publications au Centrum medievistických studií (Centre d’Études Médiévales) – Institut de Philosophie de l’Académie tchèque des Sciences et de l’Université Charles de Prague
L’inhumation dite atypique en Tchéquie médiévale et moderne
En présentant les résultats de fouilles conduites en Tchéquie et en les comparant aux données polonaises, slovaques et autrichiennes, la communication s’intéressera aux inhumations qualifiées de déviantes, d’anormales ou encore d’atypiques par les archéologues. Le propos considèrera les inhumations situées à l’intérieur du cimetière chrétien tout autant que celles découvertes à l’extérieur de celui-ci. Loin du cimiterium, les inhumations peuvent également  prendre place dans des espaces déshonorants : les fourches patibulaires, également appelées gibets, seront alors au cœur de la réflexion.

 

   

 

Dans le cadre du séminaire de M2 du Professeur J. France, le professeur Vladimir Petrovich, de l’Institut des études balkaniques de l’Académie serbe des sciences et des arts (ASSA), donnera trois conférences :

Les travaux des Romains aux Portes de Fer Egeta et Aquae
vendredi 4 novembre 2016 de 10h à 12h30
(salle Pierre Paris de la Maison de l’archéologie)

La Pannonie : L'introduction historique, les sources épigraphiques et le développement des voies et des agglomérations romaines à l’est de la province (Sirmium, Bassianae, Taurunum)
jeudi 24 novembre 2016 de 15h30 à 17h30
(salle archéométrie de la Maison de l’archéologie)

Les bornes milliaires de la Mésie Supérieure : Contribution à la chronologie des voies et à l'interprétation des itinéraires romains
vendredi 25 novembre 2016 de 10h30 à 12h30
(salle Pierre Paris de la Maison de l’archéologie)

   

 
JEUDI 24 NOVEMBRE - de 18H à 20H

Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Nathan BADOUD, Professeur à l’université de Fribourg / Fonds National Suisse
La marine de guerre rhodienne
Durant toute la période hellénistique, Rhodes fut crainte et admirée pour sa marine de guerre. Parmi les historiens contemporains, certains considèrent  que l’emploi des navires de la cité aurait visé à assurer un équilibre des puissances en Méditerranée orientale, d’autres que leur financement aurait été largement tributaire des associations privées établies dans l’île. Une réévaluation des sources écrites et archéologiques amène à de nouvelles conclusions.
   

 

JEUDI 17 NOVEMBRE - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne 
Christian SAPIN, Directeur de recherche émérite CNRS (UMR Artehis, université Auxerre-Dijon)
Archéologie du bâti, archéologie des usages, l’exemple des cryptes

Depuis plusieurs décennies l’archéologie du bâti se présente souvent sous l’angle des techniques de construction et de mise en œuvre. Elle engendre cependant une  autre  forme d’approche, celle de la compréhension des espaces et des usages, dans l’habitat comme dans le monument. Nous proposons d’aborder ces aspects  à travers l’exemple de ces constructions particulières que sont les cryptes.

   

   

JEUDI 10 NOVEMBRE - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Marine LECHENAULT, Docteur en langues, histoire et archéologie des mondes anciens, universités Lyon 2 et Rome I La Sapienza
& François MICHEL, Chercheur associé Ausonius - Université Bordeaux Montaigne
Le site de San Paolo (Meria, Haute-Corse) : données historiques et archéologiques
La communication propose de présenter les travaux archéologiques réalisés depuis 2013 sur la commune de Meria (Haute-Corse), et tout particulièrement sur le site de San Paolo, par une équipe rattachée aux universités Bordeaux 3 et Lyon 2.
San Paolo apparaît comme un établissement actif à l’âge du Fer et à l’époque romaine, aménagé sur une butte, dans le méandre d’un cours d’eau, à un kilomètre de la ligne de côtes actuelles. Son étude permet d’aborder les faciès culturels capcorsins protohistoriques ainsi que les voies de la romanisation sur ce micro-secteur corse.

   

 

JEUDI 3 NOVEMBRE - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne 
Hugo PIRES, Chercheur associé au CEAU, Doctorant de la FAUP – Université de Porto
Morphologies virtuelles et perception augmentée : révéler des textes  épigraphiques

Assez souvent, les témoignages du passé et, parmi eux, les inscriptions, sont arrivés à nos jours à un tel point endommagés que notre perception sur leur contenu se voit conditionnée. L’avènement récent de la numérisation 3D a ouvert la possibilité de répliquer virtuellement la forme du monde matériel en permettant la mise en œuvre d'un nouveau champ d'étude sur la morphologie des surfaces. Lors de cette conférence, les résultats de l'application d'un nouvel algorithme de contraste morphologique à l’épigraphie seront présentés. Ils permettent de révéler des textes que jusqu’à maintenant on croyait perdus.

   

 

JEUDI 27 OCTOBRE - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne 
Aurélie ZEMOUR, Chaire Junior LabEx LaScarBx
L'archéologie de la mort : genèse, concepts et perspectives

Si des sépultures sont régulièrement fouillées dès le 19e siècle, ce n'est que dans la seconde moitié du 20e siècle qu'elles deviendront un véritable objet d'étude. Progressivement, l'approche archéologique des contextes sépulcraux, mise au point sur de vastes sépultures collectives néolithiques, a fait naître une discipline autonome évoluant vers une lecture interprétative totale de la sépulture. Alors qu'elle concerne désormais toutes les périodes et tous les types de dépôts de restes humains, ce qu'on appelle aujourd'hui l'archéologie de la mort ou l'archéothanatologie vise, entre autres, la reconstitution et l'interprétation des gestes funéraires en lien avec toutes les autres données archéologiques.

   

 

JEUDI 20 OCTOBRE - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris (ACH037) - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne 
Sylvie HONIGMAN, Professeur d’histoire ancienne à l'Université de Tel Aviv
La révolte des Maccabées contre Antiochos IV (Judée, 168 av. J.-C.) : quelle relecture narrative pour quelle relecture historique ?

Si les historiens de l’Antiquité sont désormais bien conscients de ce que tout récit historiographique ancien doit d’abord être analysé dans sa dimension littéraire avant de pouvoir servir de document historique, les deux premiers livres des Maccabées, principale source pour nous de la révolte judéenne contre les Séleucides (169-164 av J.-C. environ) posent un défi particulier : bien qu’écrits en grec, leur outillage rhétorique s’inscrit délibérément dans la tradition indigène locale. Faute d’avoir correctement décodé leur construction discursive, les historiens modernes se sont mépris sur leur valeur comme source historique. L’intervention s’emploiera à poser des questions de méthode au travers de ce cas particulier.

   

 

JEUDI 13 OCTOBRE - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne  
Alexis GORGUES, Maître de conférence en archéologie protohistorique & Florent COMTE, Assistant ingénieur en modélisation 3D - Ausonius, université Bordeaux Montaigne
Le problème et la solution: quelques applications de solutions 3D à la recherche de terrain.
L'infographie 3D a pendant été très longtemps utilisée de façon prédominante dans une optique interprétative. Il s'agissait de rendre compte, principalement dans le domaine architectural, de l'aspect originel d'un ensemble archéologique. Récemment, la 3D s'est imposée comme un moyen d'enregistrement des données de terrain. Les chantiers de fouille de Malvieu (Saint-Pons-de-Thomières, Hérault) et de Foz-Calanda (Teruel, Espagne) ont servi depuis 2012 de laboratoire expérimental concernant la mise en oeuvre de ces méthodes. Ce séminaire proposera un retour sur cette expérience, ainsi qu'une approche prospective sur de possibles développements à venir.

   

   

JEUDI 6 OCTOBRE - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne  
Hernán González Bordas,  Docteur en histoire ancienne - Post-doctorant LabEx

Une nouvelle lecture du règlement de Lella Drebblia : vers une compréhension des grandes inscriptions agraires d’Afrique
La découverte en 1999 de l’inscription de Lella Drebblia (AE, 2001, 2083, Dougga, Tunisie) constitue un témoignage des règlements agraires des domaines impériaux qui n’a pas encore été exploité en profondeur. L’analyse que nous menons sur cette inscription apporte de nouvelles données concernant, entre autres, la communication entre les procurateurs et l’organisation des habitants des domaines impériaux en même temps qu’elle nous fait connaître de nouveaux acteurs. Elle sert aussi à mieux comprendre le sermo procuratorum en ouvrant de nouvelles pistes de recherche et en écartant des hypothèses admises jusqu’à ce jour, comme la présence de la lex Manciana dans ce règlement. La compréhension des autres inscriptions contenant le sermo procuratorum, celles d’Aïn el Djemala et d’Aïn Wassel, a été améliorée, autant dans leur texte que dans leurs dimensions.

   

 

JEUDI 29 SEPTEMBRE - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne  
Katharina Wojciech,  Wissenschaftliche Mitarbeiterin an der Albert-Ludwigs-Universität Freiburg i.Br.

De Thésée à Chabrias. Les figures héroïques dans la rhétorique athénienne du IVe siècle.
Dans la rhétorique athénienne, les arguments s’appuyaient souvent sur des exemples historiques. Dans les epitaphioi logoi, on attachait une grande attention aux événements mythiques. En revanche, dans les discours prononcés devant l’assemblée ou les tribunaux on constate un intérêt particulier pour l’histoire plus récente. Les stratèges de l’époque, Iphictrate, Timothée ou Chabrias, y sont présentés comme des figures paradigmatiques. L’objectif de mon intervention est d’expliquer l’importance de ces nouveaux « héros » du IVe siècle pour leurs contemporains.

   

 

JEUDI 15 SEPTEMBRE - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne  
Samir AOUNALLAH,  Directeur de recherche à l'institut National du Patrimoine (INP), Tunisie et Louis MAURIN, Professeur honoraire des Universités

La fondation de la colonie de Thugga, Afrique proconsulaire (Dougga, Tunisie)
Il est possible aujourd’hui de restituer entièrement la longue inscription du portique occidental du forum de Dougga. Elle est l’écho des cérémonies qui, en 265, quatre ans après la fondation de la colonie, la commémorèrent avec faste. Cette fondation tardive s’insère dans la politique municipale de Gallien en Afrique proconsulaire

   
   


 

2015 

 
   

JEUDI 9 AVRIL - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne   

John MA, Corpus Christi College, Oxford

Gnômê tou dêmou: quand le peuple propose et dispose

Comme chacun sait, le décret est la forme par laquelle, en Grèce ancienne, une collectivité (cité, association) prend une décision, de façon formelle et avenue: de façon canonique, le décret note les instances qui ont présidé à la mise aux voix, la proposition et son auteur, le contenu de la proposition, et la décision. Que dire d'un certain nombre de cas où le décret note qu'il y a eu "gnômê tou dêmou", opinion du peuple ? Cette formulation étrange a été interprétée comme une élision— l'opinion du peuple n'est autre que sa décision, et l'expression ne désignerait, tout simplement que le décret lui-même. Une inscription récemment publiée permet en fait d'interpréter exactement l'expression, et d'en apprécier la portée: il 'sagit de procédures de décision collective.     

   

 
   

MERCREDI 8 AVRIL - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Elisavet P. SIOUMPARA, Archeologist, Head of the Program of the Membra Disiecta
Service for the Restoration of the Acropolis Monuments (Y.S.M.A.)  

Reconstructing the Archaic Parthenon: its Architecture and Sponsors

The archaic Parthenon on the Athenian Acropolis is, even today, one of the most contentious issues in the research of classical archeology. The questions relating to the form and type of the temple, as well as its exact position on the Sacred Rock, have been the subject of numerous and conflicting studies during the past 130 years. The Scattered Architectural Members project of the Service for the Restoration of the Acropolis Monuments (Y.Σ.Μ.Α.) focuses on the study of all the porous architectural members from the so-called "H-Architektur” or the “Hekatompedon”. This project does not only enable the complete reconstruction of the temple, highlighting once again its unique architecture, but also allows the promotion of new arguments concerning the exact location of the monument on the Sacred Rock. The findings are explored in relation to the archaic Acropolis and Athens and in particular with the institutions or public figures who could have initiated and funded this huge project at the begging ot the 6th c. B.C.

   

 
 

VENDREDI 3 AVRIL - de 9H à 12H
Amphi archéo - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Hélène NOIZET, MCF histoire médiévale - Université Paris 1 Sorbonne

La ville en définition
Interroger le paradigme « ville » dans le temps et dans l’espace, confronter regards et problématiques des sciences sociales pour en questionner les représentations et les modalités d’analyse, telle est la proposition de ce projet de séminaire interdisciplinaire, porté par les équipes d’enseignants-chercheurs des UMR Ausonius, ADESS, et LAM. La « ville en ici sur les mots. Alors que celui de « ville » semble commun, voire très commun jusqu’à être rebattu, les écarts surgissent dès qu’il est nécessaire d’en fournir restant abrité derrière l’implicite.
Quels mots constituent le champ lexical de la « ville » ? Quel est le champ sémantique du mot ville dans les histoires et les géographies plus ou moins formalisées qui ont eu cours et qui ont cours dans le monde ? Mais aussi quels mots, en son absence, sont utilisés et pour dire quoi précisément ? Autant de questions qui seront posées lors de ce séminaire qui réunira les spécialistes :
Laurent Coudroy-de-Lille (MCF urbanisme, Institut d’Urbanisme de Paris), Odette Louiset, (PR géographie, univ. Rouen), Hélène Noizet (MCF histoire médiévale, LAMOP, univ. Paris 1) et Philippe Leveau (PR émérite d’histoire antique) au titre de modérateur.

   

 
   

JEUDI 2 AVRIL - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne    

Nouvelles découvertes en papyrologie - séminaire en deux parties

Michel Chauveau (École Pratique des Hautes Études)
Les papyrus entre mémoire et histoire : le pèlerinage du roi Nectanébo

Nectanébo II, le dernier des pharaons, entreprit en l’an 16 de son règne un périple dans le delta du Nil afin d’organiser la défense de ses villes contre l’invasion annoncée des Perses. Cela n’empêcha pas sa défaite et la fin irrémédiable de l’Égypte antique indépendante. Mais son entreprise malheureuse excita l’imagination des prêtres contemporains des Ptolémées et des Césars, fournissant matière à des prophéties romancées dont les papyrus, tant grec que démotiques, nous ont transmis d’intrigants fragments.

Jean-Luc Fournet (École Pratique des Hautes Études)
Faire parler les amphores: nouvelles découvertes sur les inscriptions amphoriques de la Méditerranée Orientale

Parmi les matériels écrits livrés par les fouilles, il en est un qui a souffert d'une longue indifférence : les notations apposées sur les amphores, communément appelées tituli picti ou dipinti. Contrairement aux tituli picti latins du Haut-Empire étudiés dès le XIXe s., ceux des amphores de la Méditerranée orientale, écrits en grec et datant de l’Antiquité tardive (IV-VIIe s.), ont été délaissés faute d'être lus et compris. Une première tentative de déchiffrement et d'interprétation sera présentée lors de cette conférence, qui s'efforcera de montrer l'intérêt de cette documentation non seulement pour la compréhension de l'organisation du commerce du vin, de l'huile et du garum, mais aussi pour la lexicographie grecque et l'histoire de l'écriture dans l'Orient protobyzantin.

   

 
 

JEUDI 5 MARS - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Serge LEWUILLON, Techniques de l'Archéologie en Europe & Valorisation des Patrimoines en Europe SUFTLV-UPJV - Université de Picardie Jules Verne

Carnyx, le mythe lui va si bien. L’objet, l’icône, l’histoire
Depuis la découverte de Tintignac, les reconstitutions du carnyx ne quittent plus la scène médiatique. Comme si les archéologues tenaient avec cet objet le chaînon manquant entre les textes antiques, l’histoire classique, la culture gauloise et l’archéologie protohistorique ; comme si ces pratiques complémentaires étaient susceptibles de résoudre le vieux conflit entre l’histoire et l’archéologie.

En réalité, ces discours ne sont pas congruents, chacun ayant un objet différent : l’iconographie traite de l’idéologie tropaïque et de la romanisation ; l’histoire, de l’expansion des Celtes orientaux ; les monnaies, de la symbolique du pouvoir en Gaule ; l’archéologie, de la variété stylistique de l’objet. Quant aux textes antiques, ils ne parlent nulle part du carnyx : prétendre le contraire n’est qu’une pétition de principe.

En l’état, ni le dossier ancien, ni les récentes découvertes ne rendent compte de la fonction véritable de l’objet. Le carnyx demeure un topique barbare, qui nous en apprend plus sur la fabrique de l’historiographie gauloise que sur lui-même. C’est dans l’élargissement de la problématique aux « Celtiques périphériques » qu’on cherchera de nouvelles explications.

 

   

 
 

JEUDI 12 MARS - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Johan PICOT, post-doctorant en histoire médiévale - Institut Ausonius

"Le crime au féminin". Infanticide, justice et société en Auvergne au début du XIVe siècle

   

 
 

MERCREDI 18 MARS - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne 

OLIVIER HENRY, directeur des fouilles archéologiques de Labraunda - Carie, Turquie
UMR 8546 CNRS/ENS - AOROC (PSL*) et IFEA

Le sanctuaire de Zeus Labraundos en Carie, mémoire et monuments à l'époque hellénistique
Le sanctuaire de Zeus Labraundos en Carie est particulièrement connu pour les nombreuses réalisations architecturales entreprises par les membres de la dynastie des Hékatomnides (principalement Mausole et son frère Idrieus). Jusqu'à récemment on estimait qu'après cet apex, autour du milieu du 4e s. av. J.-C., seuls les romains avaient procédé à des tranformations et entrepris de nouvelles constructions à l'intérieur du temenos. Cependant, les recherches récentes menées sur le terrain tendent à démontrer que l'activité architecturale ne s'est pas interrompue au cours de la période hellénistique. Bien au contraire, il apparaît que le sanctuaire connu, à cette époque, une phase de construction extrêmement prolifique dont on tentera de saisir la signification.

   

 
 

JEUDI 19 MARS - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne

Bérangère REDON, Archéologue, chargée de recherche au Cnrs - UMR 5189 HiSoMA, Lyon et ADAM BULOW-JACOBSEN, Papyrologue

Récentes découvertes dans le désert Oriental d'Egypte : forts et mines d'or de Samut à l'époque ptolémaïque
Depuis janvier 2013, la mission archéologique française du désert Oriental explore les deux sites voisins de Bi'r Samut et Samut nord, situés entre Edfou et Marsa Alam. Le premier est un fortin ptolémaïque situé sur l'une des voies principales reliant le Nil à la mer Rouge. Le second est au cœur d'une exploitation aurifère dont l'apogée date du début de l'époque ptolémaïque. Deux campagnes de fouille ont eu lieu depuis le début des travaux. Elles ont permis de mettre à jour des vestiges remarquablement préservés, ainsi qu'un matériel archéologique abondant, dont plus de 800 ostraca rédigés en grec et en démotique.     

   

 
 

JEUDI 26 MARS - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne 

Francesca BOCCHI, professeur émérite d’histoire médiévale à l’université de Bologne, vice-présidente de la Commission Internationale pour l’Histoire des Villes

Métier d'historien : Francesca Bocchi et l'histoire des villes médiévales
On essayera d'expliquer comment l'histoire des villes est formée d'abord avec l'analyse des sources, puis avec la synthèse des études, afin de reconstituer l'histoire des transformations urbaines et de la société qui a généré ces transformations. On présentera les principales étapes du "Métier d'historien" de Francesca Bocchi, effectuées au cours de toute une vie d'études et de recherches.

   

 
 

JEUDI 16 AVRIL - de 18H à 20H
Salle Pierre Paris - Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne  

Annick STOEHR-MONJOU, MCF de langue et littérature latines - Université Baise-Pascal, Clermont-Ferrand II

Être poète en Afrique vandale : le cas de Dracontius
Blossius Aemilius Dracontius, qui occupa des charges judiciaires et fut très vraisemblablement avocat auprès du proconsul de Carthage, est un membre de l'élite romaine catholique de la fin du Ve siècle de notre ère. Il a composé une oeuvre uniquement poétique, sacrée (Louanges de Dieu; Réparation) ou profane (Orestis, Romulea, épigrammes sur l'origine des roses et les mois) et cette co-existence de deux modalités d'inspiration est une de ses originalités. La dimension et la variété de son œuvre en font le poète le plus important d'Afrique vandale. Si Dracontius est méconnu, il est cependant essentiel pour comprendre ce que signifie être poète dans le contexte politico-religieux et culturel si particulier de l'Afrique vandale.

En effet, Dracontius vit en cette fin de Ve siècle, début VIe siècle non plus dans une Afrique province de l'empire romain mais dans un royaume vandale, d'abord fédéré (435) puis autonome dès 442 - soit plus de trente ans avant la fin de l'empire d'occident. Les Vandales ont conservé les structures politiques en place et, après une phase d'exils, se dessine une forme de "cohabitation" entre Romains et Vandales - dont les contours exacts restent cependant sujets à controverse. De plus, les Vandales ariens tout-puissants mènent ce que l'historien Yves Modéran a appelé une véritable guerre de religion afin de convertir les catholiques. Cette politique n'est pas propre au premier roi vandale Genséric et se lit à d'autres moments, même sous des rois réputés plus cléments. Dracontius offre en outre une autre particularité : il est emprisonné sous le règne de Gonthamond pour un poème qui a déplu avant d'être finalement libéré, vraisemblablement sous le roi Thrasamond. Cette expérience le marque profondément et influence son écriture. Enfin, loin d’aspirer à être un poète de cour comme certains auteurs de l’Anthologie Latine, il montre une véritable liberté d’esprit  et une certaine audace politique : il se voit avant tout comme un poète de la « romanité ».